On peut dire tout et son contraire, surtout quand on n’a rien à faire ensemble. En chanson, c’est courant et ça doit avoir un nom, mais, dans la vie, ce n’est pas si fréquent de voir les gens s’apparier alors qu’ils n’ont rien à faire ensemble. Prenez Bayrou et Macron ; entre le catho bègue fan de cheval de province et le banquier ancien élève d’Henri IV, on imagine mal les discussions à table.

1. Bayrou et Macron

Bayrou : centriste mou et vieux dont la cote d’amour s’effondre et qui n’est plus admiré que par Marielle de Sarnez. A dit du mal de Macron pas plus tard qu’il y a deux mois.

Macron : centriste dur et jeune dont la cote d’amour monte et qui est admiré par tous les wannabe entrepreneurs. N’a dit du mal de personne depuis sa première communion.

Ce qui, en fait, les rapproche : l’égotrip.

2. Doc Gyneco et Bernard Tapie

Doc Gyneco : rappeur mou et guadeloupéen dont on se souvient qu’il a fait deux bons albums dans les années 90 avant de rallier Sarkozy et de sombrer dans la défonce.

Bernard Tapie : affairiste dur de dur dont on se souvient qu’il a été ministre, chanteur, acteur et en prison.

Ce qui, en fait, les rapproche : la dinguerie.

3. Dorothée et Jerry Lee Lewis

Dorothée : ancienne animatrice de colo télévisée désormais confondue dans l’imaginaire collectif avec Hélène d’un côté, Chantal Goya de l’autre.

Jerry Lee Lewis : pianiste virtuose inventeur du Rock & Roll qui a souffert d’une homonymie avec un clown.

Ce qui, en fait, les rapproche : sans doute le fruit d’une faille dans le vortex.

4. BHL et Arielle Dombasle

BHL : mec tristou vieilli prématurément par une indignation permanente.

Arielle Dombasle : actrice tristou vieillie prématurément par la chirurgie esthétique.

Ce qui, en fait, les rapproche : le ridicule.

5. Les chips à l'huître

Les chips : tubercules qui ont craché tout le cholestérol qu’ils avaient sous la torture à l’huile bouillante.

L’huître : coquillage à tête de mollard dont le goût vient surtout du vinaigre à l’échalote qu’on y associe.

Ce qui, en fait, les rapproche : Alain Connardo, du service marketing.

6. La cravate et les chemisettes

La cravate : appendice phallique dont on se sert pour faire croire que l’on est important.

La chemisette : tunique raccourcie aux extrêmes dont la fonction sociale est de donner à celui qui la porte l’apparence de la détente.

Ce qui, en fait, les rapproche : Alain Connardo, du service marketing.

7. Elie et Dieudonné

Elie : ancien jeune humoriste drôle devenu illustration du terme « dépression » dans le Quid.

Dieudonné : ancien jeune humoriste drôle devenu illustration du terme « malaise » dans le Quid.

Ce qui, en fait, les rapproche : le Quid.

8. Yann Barthes et TF1

Yann Barthes : trublion qui évitait soigneusement d’utiliser des mots comme trublion.

TF1 : Big Brother assumé.

Ce qui, en fait, les rapproche : la thune.

9. Clara Morgane et Serge Gainsbourg

Clara Morgane : ancienne égérie charnelle qui a joué devant la caméra de Fred Coppula.

Serge Gainsbourg : ancien génie éternel qui a joué avec des cigarettes.

Ce qui, en fait, les rapproche : ils ont raté l’Eurovison.

10. Lucas Digne et Lionel Messi

Lucas Digne : petit prodige acheté très cher devenu indigne de jouer en CFA 2.

Lionel Messi : petit prodige acheté très cher devenu messie pour Barcelone.

Ce qui, en fait, les rapproche : une équipe en décrochage.

Qui se ressemble s’assemble. Les opposés s’attirent. Il faudrait savoir.