grizzly
Crédits photo (creative commons) : spencer77

Ok, ça n'arrive pas tous les jours. Mettons que vous partez au Canada pour rencontrer votre dernière conquête rencontrée sur Meetic et que cette dernière vous propose une petite balade en montagne, seuls, totalement sous-équipés et sans aucune notion de secourisme, ni l'un, ni l'autre. Après 2 heures de recherche de ce petit sentier que vous avez quitté bêtement tout à l'heure, vous décidez de cueillir des baies sauvages (les rouges vives sont les plus jolies) et là, sans prévenir, déboule notre ami le Grizzly (Ursus arctos horribilis). Il va falloir réagir vite...

  1. Ne courez pas
    C'est vrai que c'est tentant, mais le Grizzly est joueur et ne pourrait refréner son envie de participer à son jeu favori : "attrape-moi si j'te mords". Il peut galoper à plus de 70 km/h en descente, et vous n'avez pas fait de sport depuis les JO de pékin. Ça compte et c'est là qu'on regrette le petit paquet de chips trop gras de la veille, celui qui va se mettre directement sur les hanches.
  2. Ne pleurez pas lamentablement
    Vous louperiez probablement tout le spectacle et ça serait dommage. Vous allez assister à un évènement rare, les attaques de grand Grizzly ne sont pas légion, tirez-en le meilleur. Vous allez peut-être être dépecé sur place, mais votre dernière photo Instagram aura de la gueule.
  3. Ne hurlez pas comme une truie
    Cet animal est particulièrement sensible aux bruits et aux odeurs, et avec votre bouche grande ouverte, il n'est pas impossible qu'il sente les restes de saumon en papillote que vous avez mangé dans l'avion la veille. Autant l'ours n'est pas hyper fan de la papillote, autant le saumon, c'est son truc. Fermez là, oui c'est mieux. Sauf dans le cas où vous parlez ours, et là c'est le moment de l'ouvrir et d'entamer les négociations.
  4. Ne l'agressez pas maladroitement
    Vous n'avez de toute façon que vos clefs sur vos et un téléphone, vous ne pourrez pas lui faire bien mal. Après tout, ce n'est qu'un animal, il ne fait que répondre à ses instincts, que vous-même auriez dû écouter 2 heures auparavant. Le grizzly est un animal protégé, vous, ça reste très discutable.
  5. Ne vous laissez pas faire non plus
    Après tout, vous n'êtes pas n'importe qui, merde... Vous faites tout de même parti de l'espèce dominante sur cette planète, oui ou non ? Qui a inventé la baillonnette, la pollution, la guerre bactériologique, le racisme ? Ce sont les ours peut-être ? Alors faites vous respectez en restant ferme sur vos positions: faites-lui comprendre que vous savez où il habite, que vous attaquer pourrait avoir de fâcheuses représailles pour lui, sa famille d'ourson et même Boucle d'or.
  6. Ne cherchez pas du réseau pour appeler les secours
    Qu'on soit bien clair: comme tout le monde, vous ne savez pas quel numéro appeler en cas d'urgence, et chaque seconde compte face à un ours déchaîné. Vous croyez le savoir, comme tout le monde aussi, mais dans la panique, vous hésitez encore entre le 15, le 18, 115, ou le 3637. Votre durée de vie n'excède pas de toute façon les 30 secondes face à cette montagne de muscles. Sans compter qu'en montagne, les secours mettront 45 minutes à se pointer. Au mieux ils ne retrouveront que des petits bouts de vous façon puzzle. Imaginez autre chose.
  7. N'essayez pas de l'amadouer en lui disant que vous l'avez adoré dans l'Ours au cinéma
    L'ours n'est pas cinéphile, et n'a pas aimé le film de Jean-Jacques Annaud. Quand bien même il aimerait le cinoche, il y a peu de chance que ce soit vraiment celui qui vous attaque qui ait joué dedans. Votre remarque pourrait même aggraver les choses si le vrai acteur poilu du film est un ours que votre grizzly ne peut pas blairer. N'allez pas l'agacer pour rien.
  8. Ne tentez pas le combat à mains nues façon Brad Pitt dans "Légendes d'Automne"
    Le bon Brad était doublé. La doublure, elle, est morte. L'ours a une force incroyable et vous mettrez une bonne branlée au moindre bras de fer. Et non les 15 pompes que vous faites, tous les matins ne vous sauveront pas. Elles vous offriront au mieux quelques secondes de répit. Ceci dit, si vous savez encore vous battre avec vos organes qui pendent à vos pieds, vous avez une chance.
  9. Ne riez pas
    Dans cette situation, ce serait totalement déplacé et dangereux. Les ours n'ont aucun sens de l'humour, c'est prouvé.

Dans quelque temps, nous aborderons ce qu'il faut absolument faire lorsqu'on est perdu en montagne face à un opossum de 4 Kg.