Les acteurs ne savent pas tout faire et leur assurance coûte cher : c’est la raison pour laquelle on embauche des cascadeurs. Mais les acteurs ne sont pas non plus des sex-symbols de pied en cap, ou tout simplement n’ont-ils pas une envie folle de se foutre à poil devant la terre entière : c’est la raison pour laquelle on embauche des doublures corps. Attention, hein, l’idée n’est pas non plus d’embaucher une doublure main Djamel, mais de trouver des corps qui ressemblent en mieux, de préférence.

1. Natalie Portman dans Votre majesté

Natalie Portman le dit tout net : elle ne veut pas apparaître nue dans ses films. Du coup, quand il s’est agi d’apparaître de dos en string ficelle dans le très oubliable Votre majesté

, elle n’a pas manqué à sa parole et elle a dit non : sa doublure fesse est une étudiante, Caroline Davis, qui a pris à peine 250 dollars pour montrer ses fesses et se jeter dans de l’eau glacée. Ca fait pas lourd.

2. Pamela Anderson, une réputation usurpée

En gros, on connait Pamela Anderson pour deux trucs : Alerte à Malibu et le fait qu’elle sort avec Adil Rami. Si le deuxième point a l’air vrai, le premier est usurpé en partie. Parce que ce n’était jamais son corps que l’on voyait courir en maillot une pièce rouge, mais celui de Renée Sloan, une playmate à l’ancienne qui a bien dû se marrer.

https://www.pinterest.fr/pin/555561304027174571/?lp=true

3. Keira Knightley, directrice de casting de fesses

Dans Domino, Keira Knightley fait un strip-tease. Mais elle n’avait pas une envie folle de montrer ses fesses qui, à son sens, sont assez quelconques. Elle a donc personnellement supervisé le recrutement de sa doublure fesse en auditionnant des dizaines de culs pour en trouver un semblable au sien, mais en mieux. Le choix s’est porté sur une ballerine roumaine reconvertie danseuse à Las Vegas, Roberta Lorince, qui a pris un chèque de 700 dollars pour le faire (elle a mal négocié notre amie étudiante doublure de Natalie Portman).

4. Le walk of shame mais pas tant que ça

Lena Headey (Cersei, dans Game og Thrones), était pas chaude chaude pour effectuer elle-même son Walk of Shame toute nue, d’autant qu’elle était enceinte à l’époque. Elle a donc eu recours à une doublure corps en la personne de Rebecca Van Cleave, actrice aspirante qui n’a pour l’heure tourné que dans un court-métrage (et donc dans cette scène de honte).

https://www.pinterest.fr/pin/107875353554357931/?lp=true

5. Quand Meryl Streep met le pied à l’étrier d’une jeune actrice

Dans La mort vous va si bien, non contente de mourir et de faire des trucs avec sa tête, Meryl Streep a des scènes de nu. Des scènes réalisées en réalité par Catherine Bell, inconnue à l’époque, mais que l’on connait aujourd’hui pour ses rôles dans JAG et American Wives.

https://www.pinterest.fr/pin/277534395771001118/?lp=true

6. Penelope Cruz, sisi la famille

Engagée sur le tournage de Pirates des Caraïbes 4, Penelope Cruz était enceinte ; compliqué dès lors de faire toutes les scènes, et notamment celles où on voyait son bide. Comme il n’y a rien de mieux que la famille comme dirait PNL, c’est à sa soeur, Monica, que Penelope Cruz a fait appel pour la doubler.

7. Ann Bancroft : un mythe s’effondre

Première MILF de l’histoire dans Le Lauréat de Mike Nichols, Ann Bancroft a fait fantasmer des générations d’adolescents qui aujourd’hui ont la soixantaine avec deux choses : ses jambes gigantesques que l’on voyait sur l’affiche et les parties de son corps aperçues très subrepticement à l’écran. Sauf que ni les jambes ni ces parties de corps ne lui appartiennent. C’est une autre actrice, Linda Gray (Sue Ellen, dans Dallas), qui s’y est collé. Et le truc marrant, c’est que Bancroft ne voulait vraiment pas se montrer du tout, même si ce n’était pas elle : son contrat stipulait qu’elle pouvait attaquer le studio si les temps d’exposition de ses supposées parties intimes étaient supérieures ne serait-ce que d’une seconde à ce qui était écrit sur le script.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

8. Drew Barrymore, les regrets de la doublure

Dans Poison Ivy, les seins de Drew Barrymore ne sont pas les siens. Et c’est étonnant, parce que seins et siens, ce sont des anagrammes. Toujours est-il qu’elle a regretté de s’être fait doubler parce qu’en voyant le résultat, elle a estimé que ses seins étaient beaucoup mieux que ceux de sa doublure et qu’elle allait pâtir d’une mauvaise réputation à cause de ce choix.

9. Willem Dafoe doublé parce qu’il a un trop gros sexe

Dans Antichrist, il est peu dire que Willem Dafoe apparaît tout nu : on voit même sa bite. Et d’ailleurs, ce n’est pas la sienne. Non pas que Willou soit pudique, mais selon les explications livrées par Lars Von Trier, la bite de l’acteur était tellement énorme que ça posait un problème pour tourner le film. On a donc dû avoir recours à une personne extérieure pour les scènes de sexe ou de nudité, même si l’identité de ce monsieur normal n’est pas connue.

10. Angie Dickinson, celle qui voulait que personne ne sache

Fidèle à son mode opératoire, De Palma commence son film Pulsions par une bonne grosse scène de cul un peu cheapouille, en réalité le rêve érotique de son actrice principale, Angie Dickinson. Sauf que le corps que l’on voit à l’écran est en réalité celui d’un modèle penthouse de l’époque, Victoria Lynn Johnson. Le hic, c’est que De Palma a eu le malheur de révéler la supercherie dans la presse, s’attirant les foudres de Dickinson qui espérait capitaliser sur cette nouvelle image glamour pour redonner un coup de fouet à sa carrière.

https://www.pinterest.fr/pin/488992472010996589/?lp=true

Moi aussi j’aimerais avoir une doublure pour aller au travail ou aller faire caca.

Sources : Allociné, Suggest.com, The Telegraph