Tous les jours, l’être humain est confronté à un carrefour de choix menant à autant de chemins divergents qu’il possède de connexions neuronales. A l’heure d’arrêter une option, il maximisera toujours son intérêt, même si celui-ci passe par une privation temporaire. Mais quand même, c’est pas fastoche de faire des choix en continu. Le cerveau mouline, lui : et si on avait décidé différemment ? Et si ? Et si ?

1. Royal Cheese ou double cheese ?

Ce qui pourrait aussi revenir à : un steak aux hormones, ou deux ? Le chanteur Corneille n’a jamais réussi à trancher le dilemme.

Source photo : Giphy

2. Lire ou se mettre un film ?

Lecture saine, reposante, enrichissante, active : l’endormissement comme récompense.

Visionnage sain, reposant, enrichissant, passif : l’endormissement au milieu du film.

Le temps de trancher, nous voilà endormis.

3. Chez toi ou chez moi ?

Chez toi, je n’aurais pas à être stressé de l’état de mon appart, je pourrai décider de mon heure de départ, je n’aurais pas à utiliser mes précieuses capotes.

Chez moi, je jouerai à domicile et n’aurai pas à remettre d’affaires sales demain matin.

Laissons le taxi décider.

Source photo : Giphy

4. Calzone ou reine ?

Une calzone, ça change. Sauf si on en a déjà pris une la dernière fois. Le côté chausson, c’est sympa. Mais la reine, c’est quand même la reine, quoi. On partage ?

Source photo : Giphy

5. Nutella ou confiture ?

Elle est bonne, cette confiture de coing. Mais apporte-t-elle autant de plaisir que le Nutella gras ? Et, si je mange du Nutella, est-ce que je ne risque pas de me sentir ballonné ? Hein ? Hein ?

6. Se laver les cheveux aujourd'hui ou demain ?

Dans cet état de demi-saleté, mes cheveux sont dociles. Ils pourraient tenir une journée de plus et je n’aurais pas une tête de premier de la classe… Et puis, ça m’évitera de devoir les sécher. En même temps, c’est si agréable d’avoir les cheveux propres. Surtout que les gens risquent de me juger si j’ai les cheveux sales. Que faire ? Que faire ?

Tandis que la douche s’éternise, le temps, lui, passe. Thomas sera en retard, ce matin.

7. Voir sa copine ou sa maîtresse ?

Voir sa copine, c’est l’assurance de passer un moment agréable, dans un environnement familier, sans culpabilité.

Voir sa maîtresse, c’est l’assurance de passer un moment agréable quoique teinté de culpabilité, de braver les interdits dans un environnement nouveau.

Il faudrait une bonne fois trancher cette question de l’aventure et du confort.

Source photo : Giphy

8. Blanc ou rouge ?

LES DEUX MON CAPORAL.

9. Demi ou pinte ?

Je prends un demi. Je dépense moins. Je ne bois pas trop. Je rentre. Je me couche tôt. Je passe un bon moment. Un bon moment prévu.

Je prends une pinte. Je suis éméché. J’en reprendrai peut-être une autre, l’inédit est au coin de la rue, tout peu basculer. Je passe un bon moment. Un bon moment imprévu.

Non, sérieux, il faudrait trancher cette question de l’aventure et du confort.

Source photo : Giphy

10. Manger des lentilles vertes ou des lentilles corail ?

Deux couleurs, deux ambiances, un même ennui.

11. Continuer à fumer ou arrêter de fumer ?

Fumer m’apaise. Fumer me permet d’avoir un truc dans les mains. Fumer est un petit plaisir qui ne déçoit jamais, quand tous les autres plaisirs sont partis.

Fumer me tue. Fumer me coûte du fric. Fumer me fait puer la mort. Fumer est une habitude et l’on peut perdre ses habitudes.

Putain. Il me faudrait une clope pour mieux réfléchir.

12. Boire ou conduire ?

Et oui : il faut choisir.

13. Faire l'amour ou dormir ?

Faire l’amour, relancer la flamme, s’octroyer un plaisir partagé, assouvir un besoin dont on ignorait qu’il était si présent.

Dormir, se reposer, s’octroyer un plaisir solitaire, assouvir un besoin dont on ignorait qu’il était si présent, ohlala, faire l’amour, c’est fatigant.

LES DEUX MON CAPITAINE.

Source photo : Giphy

14. Aller au sport ou au pot d'anniversaire ?

Le sport, on pourra y aller une autre fois, après tout, on peut y aller quand on veut, au sport, alors que le pot d’anniversaire, lui, il a lieu ce soir. Mais quand même, on peut toujours être tenté par une autre activité que le sport et, dans ce cas, on n’en fait plus, du sport. Ca risque de créer un précédent. Mais si je ne vais pas au pot, je fais un acte incivique, je passe pour un cuistre. Bordel de merde.

15. Faire pipi dans la douche ou après la douche ?

Si je fais pipi, là, je trahis mes convictions, mais je les trahis en étant soulagé. Je trahis aussi la confiance de ceux qui vivent avec moi. Mais la traîtrise n’est traîtrise que si quelqu’un la découvre, non ? Ou alors j’attends. Le plaisir n’en sera que plus fort. Je sortirai grandi de m’être fait violence par respect pour les règles communes. Mais les autres, peut-être les brisent-ils, ces règles communes… ?

16. Acheter ce vidéoprojecteur ou mettre de l'argent de côté ?

C’est une vraie aubaine. Une vraie occasion. J’en meurs d’envie.

Ce n’est pas raisonnable.

Ce n’est pas un achat bête.

Ce n’est pas raisonnable, quand même.

C’est même un achat intelligent, non ?

Ce n’est pas raisonnable.

Je deviens schizophrène.

Source photo : Giphy

17. Débrancher papy ou le laisser branché ?

Je l’aime bien, papy, mais là il a quand même l’air tout mort. En même temps, je ne sais pas ce qu’il voudrait, lui. Mais c’est que ça commence à coûter à la société de le laisser branché… Où va ma légitimité ? Où ?

18. Par le vagin ou par les fesses ?

LES DEUX MON COMMANDANT.

19. Attendre le prochain métro avec moins de monde ou monter à bord du premier qui est blindé ?

Et si le suivant était tout aussi plein ? Un « tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras », après tout. Mais en parlant de tiens, je suis pas sûr, moi, de tenir, là-dedans. Vite, prendre une décision, ça sonne.

Source photo : Giphy

20. Dormir un peu plus ou avoir plus de temps pour se préparer ?

Si je dors 15 minutes de plus, ce sera l’extase avant le branle-bas de combat.

Si je me lève maintenant, j’aurai 15 minutes supplémentaires pour me remettre de cette nuit trop courte.

Dur. Dur.

« Gouverner, c’est choisir », qu’on dit. Pas envie de gouverner, moi.