Depuis vendredi (le 28 décembre 2018 pour ceux qui nous lisent depuis le futur), un épisode de la nouvelle saison de Black Mirror a été lâché sur la toile de Netflix. L’événement pourrait suffire à lui tout seul mais il se trouve que l’épisode a l’originalité d’être interactif. Coup de comm’ ? Expérience inédite ? En tout cas, personne d’autre que Black Mirror ne pouvait tenter ce format audacieux (même si on a quelques réserves sur le résultat). On s’est donc fadé l’épisode en long en large et en travers pour revenir sur les pires dilemmes de la séries (avec un petit coup de pouce de ce type qui s’est amusé à donner tous les arcs narratifs possibles). Mais je vous préviens dilemme ou pas, globalement ça change pas DE OUF.

1. Est-ce que je vais acheter une autre putain de télé maintenant tout de suite ou je continue de chercher une solution pour mater ce putain d'épisode sur mon ordi ?

La découverte du dernier épisode de Black Mirror a été éprouvante pour beaucoup de monde. En effet je ne pense pas avoir été la seule à me retrouver devant un message d’excuse expliquant qu’il fallait que je sois dotée d’une télé « intelligente » pour mater ce putain d’épisode. Bon en fait à ce stade de la vie, je pense que ceux qui ont été confrontés au problème ont trouvé une solution : mater via Mozilla Firefox et non Google Chrome. Et de un.

Importance du choix : maximale (c’est un non pour la smart TV).

Source photo : Giphy

2. Manger quoi comme putains de céréales ?

Commençons par le commencement. C’est le premier dilemme. Des Sugar Puffs ou des Frosties. On choisit d’abord sans y prêter attention, on se disant qu’après tout c’est le premier dilemme, qu’il ne sert certainement pas à grand chose à part nous habituer à ce format. Jusqu’à ce qu’on se retrouve dans une impasse infernale et qu’on se demande si en fait il n’aurait pas plutôt fallu choisir des Frosties bordel ! Et puis on reboot tout l’épisode pour tenter à nouveau notre chance jusqu’à ce qu’on capte que ce choix de céréales ne change a priori rien au destin du personnage et qu’on serait peut-être bien en train de se foutre de notre gueule pardi.

Importance du choix : Nulle.

3. Travailler ou ne pas travailler dans les bureaux avec Colin ?

Tentant comme proposition. Mais c’est pas Stefan qui décide mais nous, alors autant faire un choix irrationnel et décliner l’offre. Sauf que même en refusant, Stephan propose de développer son projet de jeu depuis chez lui. Donc gros fuck sur notre choix.

Importance du choix : Nulle.

4. Renverser du thé ou crier sur papounet ?

Ah cette fameuse tasse de thé. On a voulu la renverser à maintes reprises en vain. C’est jamais la bonne solution et on est toujours invités à revenir en arrière. Dans ce cas on se demande bien à quoi peut servir cette proposition à part nous mettre face à une pathologie étrange qui consiste à renverser des liquides chauds sur des appareils électroniques (surtout quand ce ne sont pas les nôtres).

Importance du choix : Nulle.

5. Aller cher le doctor Haynes ou suivre Colin ?

Si tout nous porte à croire que ce choix va nous embarquer dans deux directions réellement différentes, il nous faudra quelques visionnages pour comprendre que tout revient au même. Soit tu vas chez la psy parce que t’as gueulé sur ton père et elle augmente tes doses et tu foires ton jeu. Soit tu vas chez Colin et la suite au prochain point de ce top. Bref quoi qu’il arrive tu finiras par aller chez cette putain de psy qui va augmenter les putains de doses du médicament. La question c’est : est-ce que tu vas suivre ton traitement ou non ?

Et je m’arrête là parce que je commence à vous tutoyer comme si vous étiez Stefan. CHAUD.

Importance du choix : Nulle.

6. Accepter ou refuser le LSD ?

Alors que Colin propose un LSD à Stefan, on est d’abord tenté d’accepter. Et puis tout se barre en quenouille. Stefan fait un trip ultra badant qui le mènera au dilemme d’après, assez impactant sur sa vie personnelle. Alors quand on a essayé une fois et qu’on se tape à nouveau une impasse, on reprend depuis le début et on tente d’esquiver la proposition. Mais Colin s’en bat la race puisqu’il colle tout de même à Stefan le LSD dans son thé. Double gros fuck sur ton choix.

Importance du choix : Nulle.

7. Se jeter par la fenêtre ou proposer à Colin de le faire à la place ?

Comme on s’en doute, précipiter Stefan dans le vide revient à mettre fin à l’épisode qui aura un peu de mal à continuer sans lui. Mais bon comme on est des têtes brûlées évidemment on a essayé. Game over. Alors on tente avec Colin pour persister dans ce labyrinthe infernal. Le choix fonctionne et débloque la suite des événements. Hourra !

Importance du choix : 85 % (sauf si tu veux terminer l’épisode maintenant).

Source photo : Giphy

8. Choisir en mot de passe : "toy", "pax", "pac" ou "jfd"

GNAAAAAAAA ! OK on part sur 4 options. 4 scénarios possibles donc. 4 univers. 4 vies possibles après cet épisode. Sauf qu’en fait on n’aime pas le concept de choix et on a donc testé les 4 putains d’options. Alors déjà JFD et PAX c’est de la daube, on se prend un zef par l’épisode et c’est le retour en arrière imposé. Si en revanche on choisit « toy » on retrouve le jouet que le vilain papounet avait caché quand Stefan était enfant (et qui dans son imaginaire du moins a causé la mort de sa mère) tu coup il suit sa mère dans le train de 8h30 et meurt dans le cabinet de son psy. Chelou. Alors il nous reste l’option PAC qui nous embarque dans un scénar taré où Stefan serait l’objet d’une expérience depuis son enfance. Intriguant même si on nous donne assez peu de clés pour comprendre de quoi il en retourne exactement.

Importance du choix : 150 % .

9. Tuer son père ou ne pas tuer son père ?

Ahahaha. Je me souviens encore de moi à cette époque en train de me batailler pour comprendre. Bon laissez tomber, quoiqu’il arrive on va le buter ce père, laissez donc vos bons sentiments de côté c’est pas vous qui décidez, c’est Netflix.

Importance du choix : Nulle.

10. Choisir Netflix ou plutôt OCS ?

OK on a tous bugé quand l’option Netflix est apparue à l’écran. Joli coup de pub. Ils auraient quand même pu se permettre un peu plus d’autocritique mais bon on juge pas. En attendant, Netflix ils sont sympas mais c’est sur OCS qu’on va pouvoir mater l’ultime saison de GoT donc au bout d’un moment le vrai choix de notre vie, il se trouve là.

Importance du choix : ta vie en dépend.

11. Jeter ou pas sa télé de merde quand on tombe pour la quinzième fois sur cette gueule ?

12. Te frapper la tête contre les murs ou te planter un clou dans l’œil quand tu tombes sur cette impasse ?

Bon vous l’aurez compris cette épisode reste un casse-tête bien relou même si globalement assez peu de choix nous sont laissés et que le procédé bien qu’innovant s’avère assez vite lassant. Et à force de vouloir proposer plusieurs histoires aux spectateurs, aucune ne semble vraiment au niveau…