une-fac

Parce que la vie estudiantine se vit aussi sur les bancs de l’amphi, on se rend compte qu’il existe plein de catégories de gens qu’on retrouve tout le temps, qu’importe la filière qu’on a choisie. Et même si on ne leur parle pas, on a tout le temps de les observer.

1. Le babos

Le babos est un incontournable. Bandeau dans les cheveux, pantalon large et veste biodégradable, le tout avec des couleurs qui tournent autour du bordeaux kaki jaune, de quoi rayer la rétine de nos yeux fragiles. Qu’on fasse du droit, de l’économie ou de l’anglais, il y en a toujours un, comme s’il existait un réseau de babos disséminé à travers chaque filière.

2. Ceux au premier rang

Le premier rang est souvent assailli par une horde de passionnés du cours. Même s’ils sont deux, ça reste une petite horde. Ils ont la particularité d’écouter le prof et de se retourner pour demander le silence. Mais on les aime quand même, car ils sont l’âme de chaque amphi. Et c’est à eux qu’on demande les cours par la suite donc ils détiennent le pouvoir et notre avenir.

efb4c7b331c57c5b054debc49c0dc185
Crédits photo : Pinterest

3. Ceux au fond de l'amphi

Clairement la catégorie la plus passionnée par ce qui n’est pas en rapport avec le cours. Ils ont la capacité de se placer à une hauteur que le prof n’atteindra jamais comme si, inconsciemment, ils savaient quelle est sa limite. Ce sont aussi eux qui s’agenouillent devant les gens du premier rang pour récupérer les cours.

4. Ceux qui vont sur Facebook

Avec l’accumulation des ordinateurs et le wifi dans les salles, les gens de cette catégorie pourraient se rendre sur le site de l’établissement et se renseigner sur les différents événements prévus sur le campus ainsi que les heures d’ouverture de la bibliothèque. Que nenni, il leur faut d’abord actualiser leur page Facebook car il s’est peut-être passé quelque chose sur les réseaux sociaux lors des deux dernières minutes. (bande de merdes)

5. Ceux qui sont révoltés

Syndicalistes étudiants, délégués ou juste grandes gueules, ce sont souvent des gens qu’on retrouve à prendre le micro en début de cours pour balancer des infos très importantes sur la pétition à signer afin que la machine à café soit réparée ou que les dauphins en Ardèche soient sauvés.

6. Ceux qui sont retardataires

Ils ont beau avoir des horloges dans tout l’appart, un téléphone qui donne l’heure, une Apple Watch a un poignet et une vraie montre de l’autre côté, rien ne les arrête s’ils ne veulent pas être à l’heure. D’ailleurs ils ont toujours problème de voiture, de bus ou de métro, comme quoi le monde leur veut du mal. Nous on pense juste que l’appel de la couette est souvent trop fort.

newyear1
Crédits photo : workpulse

7. Celui qui n'a jamais rien

Il vient les mains dans les poches avec un sac à dos vide, s’assoit un peu n’importe où et commence à faire la manche pour choper un max de matos. Ça peut être une feuille blanche sur laquelle il fera des dessins, un stylo qu’il mâchera avant de vous le rendre. Si vous avez une calculatrice, un chargeur de portable, de quoi manger, ou une nouvelle paire de basket, il est preneur aussi.

8. Celle qui se trompe de cours

Elle arrive à l’heure, prend une bonne place, se prépare à noter un max de chose afin d’être au top pour les partiels. Puis elle remarque que la matière « Histoire du Droit privé au XIXe siècle » n’a aucun rapport avec sa filière. Alors elle quitte la salle en mode ninja pour arriver en retard à son autre cours.

9. Ceux qui dorment

Ils snapent toute la nuit avec des mojitos en boite, et le lendemain ils pioncent pendant tout le cours. Alors effectivement ils ont toutes leurs heures de sommeil, mais en décalé. C’est pratique, surtout s’ils sont amis avec une personne du premier rang. Le travail d’équipe ça paye.

giphy (1)
Crédits photo : Giphy

10. Celui qui est trop vieux

On croirait même que c’est le prof mais non. On ne sait pas s’il s’est perdu, s’il est arrivé là car la porte était ouverte, s’il veut choper des petits étudiants à peine majeurs ou s’il souhaite apprendre de nouvelles choses mais il est bien présent parmi nous. Il a souvent entre 30 et 120 ans.

Et vous en amphi, quel type d’étudiant êtes-vous ? Et ne nous dites pas que vous êtes au fond de l’amphi et que vous notez quand même tous les cours, on ne vous croit pas. Ça s’appelle un mensonge et c’est passible de la peine de mort.


Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :