Le Five c’est un comme le football, sauf que ça se joue sur un petit terrain, à 5 contre 5 et qu’il faut ranger ses affaires dans un coffre. Le ballon ne rebondit pas trop et il existe pas mal de types de joueurs différents que je me suis amusé à classer.

1. Celui qui reste toujours devant

Il n’a jamais vu son gardien de but et ne compte pas le rencontrer. Son terrain s’arrête au centre. L’avantage c’est qu’il est toujours démarqué en contre-attaque, l’inconvénient, c’est que son équipe prend tout le temps des buts. Mais il s’en tape, lui ce qu’il veut c’est marquer.

2. Celui qui veut forcément réussir un petit pont

Gagner ? Défendre ? Jouer collectif ? Rien à battre, il n’a qu’un objectif : un max de petits ponts. Et comme tous ses adversaires le savent, ils attendent sagement en fermant les jambes qu’il fasse sa vieille technique. À la fin, il réussira un petit pont moisi, ça lui fera sa journée.

3. Celui qui va au goal car il a zéro cardio

Souvent, il commence le match en trombe et se met à faire un pressing offensif très inutile. Il court partout, mais surtout, il court nulle part. Résultat il est mort (battements par minute à 440). Il terminera le reste du match au goal, à gueuler sur ses potes.

4. Celui qui simule comme Neymar

Le moindre contact il s’en va respirer le synthétique. Insupportable.

Source photo : Giphy

5. Celui qui met des mines du milieu de terrain

Marquer des buts oui, mais c’est encore mieux de les marquer en lâchant un boulet de 10 mètres. Bon il y arrivera sûrement une fois, pour le reste, il dégommera le filet tant de fois que l’établissement en rachètera à la fin de l’année.

6. Celui qui annule au dernier moment

Five à 13H30. 13H20 :

« Désolé les gars, je vais pas pouvoir venir, grosse gueule de bois ».

Lui c’est un gros bâtard. Rien de plus énervant que de jouer à 9, ou de récupérer un inconnu au hasard autour du terrain.

7. Celui qui organise tout, réserve le terrain, et passe prendre tous les autres en bagnole

Il est un peu un père pour tout le monde. Il lance la conv, compte tous les gens, appelle le Five, récupère le ballon et les maillots, et fait même les équipes. Un type à épouser au plus vite.

8. Celui qui se blesse tout le temps

« T’es sûr que tu peux jouer Matthieu ? Tu reviens d’une sacrée entorse quand même »

– T’inquiète, je vais jouer tranquille.

Premier appuis, sortie sur civière.

Source photo : Giphy

9. Celui qui s'est cru sur un grand terrain de foot

Du coup il fait 3 trucs : il mets dans grandes balles en profondeur, des balles très hautes qui touchent le filet, et des touches à la main. Quoiqu’on lui dise, il continuera de faire comme il veut.

10. Celui qui veut absolument faire un truc de ouf avec le mur

La moindre passe il te la sort avec un rebond sur le mur. Au début tu te dis qu’il est malin, mais au fur et à mesure c’est chiant, c’est une perte de temps et c’est cramé à mille lieux qu’il va faire un centre en utilisant le mur.

11. Celui qui tacle

Le ballon, la pelouse, les tibias, les amygdales, rien n’est trop bon pour sa semelle. D’ailleurs, il est le seul à porter des crampons visés lors d’un match tranquillou entre potes.

Après on se fait un Fifa ?