Ah, si seulement la grossesse c’était comme dans les films, un corps parfait avec juste le bidou qui ressort, une peau parfaite, des envies de fraises bio-petit-producteur-local, une manucure au top pendant 9 mois et une libido de folie… En vrai, la période de la grossesse regorge de petits détails glamour que tout Hollywood envie aux femmes enceintes.

1. T’as un transit de merde

Soit t’es constipée comme pas permis, soit tu expulses des trucs énormes, ou alors c’est carrément une diarrhée presque permanente… Plus ton ventre grossit, moins tu as de contrôle sur ce qui se passe dans tes intestins, vu qu’ils sont comprimés par le squatteur de ton utérus. Joie.

2. Tu ne sais pas si tu te pisses dessus ou si tu perds les eaux

Et même parfois, il te suffit de te marrer un peu trop pour avoir des petites fuites urinaires, sans pouvoir contrôler quoi que ce soit. Quand tu perds les eaux, tu te poses sérieusement la question à savoir si tu n’as vraiment pas réussi à contrôler ta vessie ou si tu vas finir par accoucher, c’est charmant.

3. T’as des croûtes sur les tétons

Parce que tu pensais naïvement que la montée de lait ne serait là qu’à partir du moment où tu aurais accouché ? Que nenni, ça arrive même avant, et tu te retrouves avec du colostrum séché au bout des seins.

4. Tu pues d’une aisselle, mais pas de l’autre

On ne saura jamais vraiment pourquoi, la faute aux hormones sûrement. Tu as beau mettre du déo, prendre des douches, parfois une de tes aisselles (quand ce n’est pas deux, les garces), pue comme si elle avait fréquenté de trop près une source de chaleur intense.

5. Les vergetures

Elles sortent d’un coup, genre pouf comme ça, et elles s’installent partout en plus. Ce n’est pas que sur le ventre, ça peut être aussi sur les seins, les hanches, les cuisses… Tu te retrouves rayée comme un zèbre, sauf que tu ne vis pas dans la savane.

6. Les hémorroïdes

La faute à ton transit capricieux, et à tes jours cumulés de constipation. Comme si le fait d’avoir des nausées, des maux de ventres et des jambes hyper lourdes n’était pas suffisant, tu as aussi le cul en feu, histoire d’en rajouter une couche.

7. Tu pètes tout le temps

Et le pire, c’est que tu ne t’en rends même plus compte. Ça arrive comme ça, pouf, même pendant une conversation avec ton boss, le pet n’as pas du tout la notion de malaise, il arrive toujours quand tu ne t’y attends pas.

8. T’as des brûlures d’estomac

T’étais contente, les nausées étaient enfin terminées, tu reprenais goût aux aliments et à la vie, youpi. Sauf que plus ton ventre prend de la place, plus les brûlures d’estomac s’intensifient, et t’as l’impression que tout ton œsophage d’apprête à cracher du feu comme un dragon, façon bébé de Daenerys.

9. Les pertes blanches

Alors ouais ok c’est cool pendant 9 mois t’as plus tes règles, c’est trop bien. Mais ton corps décide quand même de ne pas te foutre la paix, et tu retrouves régulièrement au fond de ta culotte des trucs pas jojos. Et ce qui est vraiment génial, c’est que l’odeur aussi est là.

10. Le bouchon muqueux

C’est, comme son nom l’indique, un bouchon de muqueuse qui atterrit au fond de ton slip, dans le plus grand des calmes. La perte de ce bouchon annonce généralement un accouchement imminent, et c’est vraiment hyper glamour, non ?

Nan mais sinon, « la grossesse est un moment merveilleux, inoubliable, plein de grâce et de paillettes ». Vos gueules.