Une-prof-moche
source photo : Modern Family

Ils parlent, ils parlent, on n'écoute pas, mais on les scrute parce qu'on est bien obligés, et à force on finit par percevoir des détails bien dégueu sur ces êtres étranges. Parfois, il n'y a même pas besoin de vraiment chercher, car on les voit arriver comme une défaite de Clermont en finale. Que ce soit visuellement, olfactivement voire tout à la fois, les profs ont la fâcheuse manie de ne pas prendre soin d'eux. Exemples :

  1. Celui qui envoie des postillons jusqu'au troisième rang
    Les "mitraillettes" comme on les appelle dans le jargon. Si le sweat à capuche est si populaire chez les jeunes c'est avant tout à cause d'eux. Surtout, surtout ne jamais les énerver, car c'est quand il crie qu'ils envoient le plus.

    Seule solution possible : Se mettre au fond près du radiateur. Ou faire comme Néo

    matrc
    Pas cette fois M. Gilot, pas cette fois...
  2. Les gras du doigt qui laissent des traces partout
    Sur les copies, sur le projecteur, sur le tableau... Toute la sudation inhérente au métier stressant de prof se trouve concentrée au bout de leur index. Ce bout de doigt est plus humecté qu'un pénis d'acteur porno et chaque fois que vous voyez une de ces traces vous avez envie de pleurer. On vous comprend...

    Comment s'en débarrasser : Mettre des petites lingettes qu'on utilise quand on a mangé des moules à chaque coin de table.

  3. La prof d'espagnol qui a une forêt sous chaque bras
    Autant pour les autres profs, c'est interchangeable, autant là il semble bien avoir un truc avec les profs d'Espagnols cinquantenaire. Est-ce qu'elles s'inspirent de la culture ibérique au point de cultiver cette tradition ancestrale de femme poilue ? N'ont-elles plus aucun amour propre à force de se faire martyriser par un tas d'élèves qui se foutent de la LV2 ? Mystère... Un mystère bien dégueu.

    Que faire ? : Mettre la clim' à fond, attendre qu'elle remette son pull.

    armpit
    Yé ramouné du turron

    source photo : pinterest

  4. Le prof de techno qui a deux points blancs aux commissures des lèvres
    "Dégueu !!!!" Ces horribles reliquats de foutre de bouche qui viennent se loger là pour ne jamais en sortir, et qui sèchent pour devenir d'étranges filets ignobles chaque fois que le prof ouvre la bouche nous font encore faire des cauchemars. Étrangement cette maladie semble toucher en majorité les profs de matières nulles.

    Que faire pour que ça s'arrête : Rien, c'est triste, mais ceux qui sont frappés par cette malédiction n'ont malheureusement pas de remède pour s'en sortir.

  5. Le prof de français qui vient te souffler de très près son haleine de poney en fin de vie au visage
    "Alors, Rimbaud, qu'est-ce qu'il veut dire dans ce poème hein, qu'en pensez-vous jeune fille ? - Euh, je ne sais pas, si je dis la bonne réponse vous pouvez aller parler à quelqu'un d'autre". Ce mélange de céleri rémoulade-pichet de rouge la cantine-clope a contraint certains lycéens à arrêter leurs études bien avant leur termes

    Que faire pour que ça s'arrête : Poser un paquet de chewing-gum bien fort sur la table d'exam, et espérer très fort qu'il en prenne un.

    badbreath
    On comprend mieux...

    source photo : heuserhealth

  6. La prof qui se lèche le doigt pour attraper la copie qu'elle en train de rendre (par ordre décroissant de notes évidemment)
    Alors là pas de discrimination, ils le font presque tous. Comme si c'était pas assez horrible d'attendre la sentence inéluctable de ce bon vieux 7/20, il faut se taper le spectacle peu ragoutant de cette langue râpeuse qui tente d'humidifier ce doigt calleux et couvert de craie.

    Comment s'éviter ça : Tenter d'être la première copie, au début elle n'a pas forcément besoin de lécher.

  7. Le prof de math qui vient t'expliquer un truc en posant son entrejambe sur le coin de table
    À croire que les tables d'écoliers ont été inventées pour ça. La hauteur coïncide parfaitement à une hauteur de balloche de prof moyen. En même temps ils restent debout toute la journée, donc elles pendent constamment comme une vieille chaussette dans laquelle on aurait foutu des boules de pétanque, alors dès qu'elles voient un point d'appui elles en profitent. Le problème c'est que c'est à trois centimètres de votre coude, et que ça devient tout de suite de comprendre que "l'important c'est le raisonnement pas le résultat". "De mon point de vue monsieur, et avec tout le respect que j'ai pour vous, l'important c'est que vous couilles partent en voyage très loin monsieur".

    Comment éviter ça : Ne jamais demander d'explication seul à sa table. Aller en L.

    giphy
    À l'image un prof qui se chauffe avant un cours

    source photo : Big Lebowski

  8. Celui qui fait de la spéléologie dans son nez pendant qu'il surveille les interros
    Tentons de comprendre la bête. Il a quatre heures à rien foutre, il ne peut décemment pas finir son épisode d'House Of Cards sur son portable sans compter qu'il doit quand même faire semblant de surveiller un petit peu. Alors, il fait comme tous les autres profs, il comate en regardant le vide et, quand au bout d'une heure il est bien perdu dans ses pensées, il commence la fouille minutieuse, parce qu'il est sûr que personne ne le remarquera. Le problème c'est qu'on passe plus de temps à le regarder qu'à "composer" notre copie de philo.

    Comment faire pour que ça s'arrête à jamais ? : Ne plus jamais faire d'interro ou engager des surveillants robots.

  9. Tous les profs qui ont des auréoles, donc tous les profs passés le mois de Mars
    Pourquoi insistent-ils pour porter des chemises ? On ne sait pas. En même temps la perspective d'en voir certains en débardeur nous effraie totalement, surtout à cause du point N°2.

    Que faire contre ce fléau : apprendre à cligner des yeux au bon moment.

    tache aielee
    La clim ? Pourquoi faire ?

    source photo : pinterest

  10. Le vieux pervers qui ne fait venir que des filles au tableau
    "Alors à qui je vais demander... euh Géraldine - Monsieur, ça fait trois fois depuis le début de l'heure - Allez, allez mon petit chat on fait pas sa timide, enlève ton pull tiens il fait chaud, oups j'ai fait tomber ma craie, tu veux bien la ramasser ?"
    Quelle solution ? : Un bon vieux procès.

On en oublie ?

Source : Des heures, et des heures d'observation et de viol olfactif