Une affiche de film n’est pas toujours une simple illustration visant à donner un ton et à mettre en avant des acteurs. Cela peut être un support complémentaire à la dramaturgie du film ou un clin d’oeil fait en direction des spectateurs méritants qui décideront de s’emparer des indices fournis pour faire des recherches. Entre chasse au trésor et simple caméo, il y a toujours des choses intéressantes à glaner.

1. Le B52 caché sur l'affiche du Tombeau des Lucioles

Car il ne s’agit pas de lucioles, mais bien d’un B52 qui survole le ciel et largue des bombes. Il suffit d’éclaircir le poster pour s’en rendre compte.

2. Les détails secrets de l'affiche de Rebelle

Parmi les rochers vers lesquels se dirige Merida, on distingue la silhouette de l’ours Mor’du, le méchant de l’histoire. Et cette marche vers les rochers en dit aussi beaucoup sur la fin du film marqué par un affrontement dans ce décor terrifiant.

3. Le visage des extraterrestres sur l'affiche d'Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal

Au sein du crâne de cristal qui domine la figure d’Indiana, on peut apercevoir le visage d’une des créatures extraterrestres dont l’arrivée entérinera l’idée qu’il s’agit bien d’un bon gros film raté.

4. L'organisation des personnages sur l'affiche des Derniers Jedi rappelle le casque de Vador

Si l’affiche s’inscrit bien dans la DA de toutes les affiches de Star Wars, la disposition des personnages épouse la forme du casque de Vador, comme pour affirmer que le film, tout en s’émancipant de tous les codes habituels de la franchise, la prolonge.

5. Dory et Marlin se cachent sur l'affiche de Vaiana

Si vous regardez attentivement, vous verrez Dory et Marlin en bas à droite de l’affiche. Une manière pour Disney de dire que ces deux aventures se déroulent dans le même univers.

6. Les 9 cercles des mondes nordiques de Thor Ragnarok

Sur cette affiche, Thor apparaît au coeur de neuf cercles concentriques qui correspondent aux neuf mondes de la mythologie nordique, Thor étant issu du cercle supérieur. Ou comment inscrire son film de super-héros dans la kultür avec un k.

7. Le SOS en morse de l'affiche de Passengers

Sous le titre du film, on retrouve une suite de points et de traits : ceux-ci correspondent au signal morse pour SOS. Autant vous le dire tout de suite : ce voyage dans l’espace ne va pas bien se passer.

8. Les coordonnées cachées dans le poster de Premier contact

Pour la sortie du film de Villeneuve, l’équipe marketing avait prévu tout un tas de posters différents en fonction des zones géographiques. Tous avaient en commun d’afficher des coordonnées en bas à droite, différentes selon la zone. Les spectateurs pouvaient faire des recherches à partir de ces coordonnées pour obtenir des informations sur les créatures venues nous visiter et des explications sur la fin du film.

9. Le lien unissant les posters de Split et Incassable

Annonçant d’ores-et-déjà que les deux films se situaient dans le même univers et préfigurant de ce fait la sortie de Glass, l’affiche de Split prolongeait parfaitement les brisures de verre présentées sur l’affiche d’Incassable.

10. Quand Kong : Skull island cite directement Apocalypse Now

Ou comment appuyer la métaphore de la guerre du Vietnam abondamment filée dans le film.

11. La tête de mort en corps de femmes du Silence des agneaux

L’affiche du film de Jonathan Demme est hautement symbolique : la présence du papillon comme métaphore de Starling échappant à sa chrysalide est aussi un clin d’oeil aux cocons retrouvés dans la gorge des victimes du serial killer. D’ailleurs, la tête de mort présente sur le corps du papillon est en réalité constituée des 7 corps féminins des victimes du tueur.

12. Les yeux d'Amy dans Gone Girl

Ou comment prévenir le spectateur tout de suite : Rosamund Pike n’est pas morte.

13. Les dizaines d'indices cachés dans les bulles d'Under the silver lake

Un pirate, James Dean, le groupe Jesus, une poupée… Autant de petits indices qui rappellent des détails du thriller psyché présenté à Cannes.

C’est du détail mais c’est cool quand même.