On les a connus fringants. On les a connus pleins d’allant, virevoltants, amicaux, confiants et amoureux. Puis les projecteurs se sont éloignés et, désormais, ils mènent une vie anonyme, loin des lumières des caméras. Que sont-ils devenus ? Pour la plupart d’entre eux, la célébrité précoce n’a pas débouché sur des carrières d’avenir. La faute sans doute à un système qui broie ceux qu’il choisit de broyer.

1. Tom Tom et Nana

Après le viol de Nana par une bande de loubards envoyés pour soutirer du blé à leur cuisinier de père, Tom Tom s’est mis en quête de la venger et s’est marginalisé au hasard de mauvaises rencontres. Il vend du crack au coin de la rue du Verger. Nana a repris la brasserie après la dépression paternelle, mais l’exode rural a amoindri les clients et, désormais, elle est harcelée par les huissiers.

2. Babar

Suite à une révolution, Babar a été destitué, jugé et pendu par les habitants de Célesteville qui lui reprochaient son train de vie indécent en pleine crise économique. Face à la grogne, Céleste s’est trouvée obligée de vendre tous ses bijoux et de devenir femme de ménage. Le mois dernier, la tombe de Babar a été profanée et son crâne volé pour être vendu sur le dark web.

Crédits photo (creative commons) : Jean de Brunhoff (1899–1937) DescriptionFrench writer and illustratorDate of birth/death6 December 189916 October 1937Location of birth/deathParisMontanaAuthority controlVIAF: 9843941ISNI: 0000 0001 1467 5736LCCN: n80008552NLA: 35023113MusicBrainz: 63f91fd4-b169-4b3f-af9e-1247391b59daWorldCat

3. Max et Lili

Sensibilisée aux conditions de détention par son oncle, condamné pour vol, Lili est devenue visiteuse de prison avant de se faire harceler par un ancien détenu à qui elle avait tapé dans l’œil. Elle est désormais prof de maths et protégée par la police, a été obligée de changer d’identité et de ville. Aucune nouvelle de Max qui s’est engagé dans l’armée faute de débouché dans sa filière pro. Il est actuellement en Centrafrique.

Crédits photo (creative commons) : Dominique de Saint Mars

4. Les Triplés

Les deux premiers, le garçon et la fille, ont fondé une boîte de fusion acquisition basée au Luxembourg avec des financements familiaux. Ils s’en sortent très bien et ont soutenu financièrement la campagne de François Fillon à la présidentielle. Le troisième, de 14 minutes leur cadet, est le vilain petit canard de la famille : il dépense tout l’argent de l’héritage au casino et n’est plus convié aux réunions familiales depuis qu’il a demandé à ses aînés un prêt de 12.000 euros pour financer ses dettes de jeu. Une honte.

5. Mimi cracra

Son bac en poche, Mimi Craca est montée à Paris et s’est peu à peu éloignée des études. De boulots de serveuse en soirées arrosées, elle a longtemps vécu dans un petit studio de 15 mètres carrés totalement insalubre. Virée de son boulot, la souillon vit désormais dans la rue à Bastille avec ses potes punks à chien.

6. Oui-Oui

Oui-Oui en a pris pour 8 ans après avoir pris le volant totalement ivre et écrasé une maman, sa petite poussette et le bébé de trois semaines qui se lovait encore dans ses draps. Une vraie bouillie. En même temps, un gosse qu’on obligeait à bosser comme taxi depuis ses 6 ans, ça pouvait pas terminer autrement.

7. Scooby-Doo

Après avoir mordu un gosse et l’avoir ainsi défiguré, Scooby-Doo a été piqué sur décision judiciaire. Samy s’est depuis racheté un chien, mais c’en est fini des aventures. Désormais, il bosse comme documentaliste à la médiathèque de Melun. Les quatre amis ne se revoient absolument jamais.

8. Les Razmoket

Avec des parents aussi bordéliques, on le sentait venir, mais ça fait quand même un petit choc. Déscolarisés (Angelica a même été virée de classe SEGPA), en dehors de tout radar à 16 ans, les Razmoket sont restés unis dans la difficulté. Bénéficiant d’aides de l’État et d’un logement protégé où ils vivent tous ensemble, ils font des ménages et tondent des pelouse. Mais c’est le weekend qu’ils expriment leur créativité en participant à des compétitions de tuning.

rugrats

9. Père Castor

Triste histoire que celle de Père Castor, mort dans la misère la plus totale, retrouvé un an après son décès à moitié bouffé par les mites au milieu de son terrier dans lequel ses petits enfants ne venaient plus jamais de toute façon. Il a légué ses livres à Emmaüs et personne n’est venu à son enterrement.

10. Olive et Tom

C’est une blessure aux ligaments croisés qui a eu raison de la carrière prometteuse de Tom. Quant à Olive, un temps devenu consultant pour la télé japonaise, il a été licencié après avoir tenu des propos racistes à l’antenne lors d’une défaite de l’équipe nationale. Les deux amis se sont retrouvés pour monter une entreprise de plomberie qui vivote. Olive est divorcé. Tom a un fils qu’il ne voit plus.

Le temps gâte les belles choses.