La vérité est ailleurs. Une bonne raison supplémentaire de faire vos valises dès maintenant pour partir sur les traces des petits hommes verts. Top 10 des endroits recommandés pour faire des rencontres du troisième type, et plus si affinité.

1. La plaine de Nullarbor – Australie

Les fayots qui ont fait latin à l’école vous le diront : Nullarbor signifie « pas d’arbre ». La faute à ces cons d’Anglais qui ont utilisé dans les années 50, cette vaste étendue désertique pour leurs essais nucléaires, comme si c’était un vulgaire lagon de Mururoa. Résultat, une immense piste d’atterrissage pour OVNI qui pulluleraient dans le coin, si on en croit les témoignages et les panneaux Beware of UFO qui jalonnent la route depuis.

2. Le Molyobka triangle – Russie

Le lieu également connu sous le nom de « zone anormale de Perm », serait témoin depuis une centaine d’années d’apparitions d’objets volants non identifiés et autres fulgurances lumineuses. On évoque également des rencontres avec des êtres translucides… Sans parler de cette emprunte de plus de 60 mètres découverte par un géologue Russe dans les années 80. Chaussent grands les E.T quand même… à moins qu’on ait affaire à un Yeti ?

3. Roswell – USA

Les aliens sont comme vous et moi, ça leur arrive d’engloutir leur caisse après une mauvaise manœuvre. C’est sans doute ce qui s’est produit en 1947 à Roswell au Nouveau Mexique, où un vaisseau spatial se serait lamentablement crashé en plein désert. La ville s’est depuis transformée en Disneyland pour amateurs d’UFO… et du vrai aussi un peu. On y trouve un musée, un McDo en forme de soucoupe volante, un festival annuel à la gloire d’ET et de ses amis. Mais la vérité est ailleurs : sans doute juste au dessus de votre tête.

4. Warminster – Angleterre

Le principal événement a eu lieu à Noël 1964. Les habitants de la petite ville de Warminster furent frappés par une onde sonore qui les fit vibrer de la tête aux pieds, le tout suivi d’une gigantesque flamme orange qui illumina le ciel. La base militaire implantée juste à côté, jura qu’elle n’était au courant de rien. Donc si ce n’était pas les hommes en kaki, c’était forcément un coup des petits-hommes verts ! CQFD. Une théorie appuyée depuis par l’apparition d’étranges cercles dans les champs voisins. Il n’en fallait pas plus pour transformer Warminster en lieu de pèlerinage mondial pour les amateurs d’OVNI éclairés (mais pas forcément à tous les étages).

Crédits photo (creative commons) : Stefan-Xp

5. Istanbul – Turquie

En 2008, un gardien de nuit et plusieurs habitants d’une même résidence furent, à plusieurs reprises, témoins du survol de ce qui ressemblaient à un ovni. Ces événements ont même été filmés par une caméra amateur. Le film dure plus de 2 heures mais des extraits sont visibles sur Youtube, où l’on distingue pas une forme lumineuse ressemblant à un avion furtif. Plus récemment, en mai 2016, deux pilotes de ligne jurèrent avoir aperçu un ovni juste en dessous de leur appareil, avant de disparaître soudainement sous leurs yeux. Ce genre d’apparitions serait fréquent, mais les pilotes hésitent à les ébruiter, de peur sans doute que personne ne les prenne au sérieux… C’est franchement mal nous connaître.

6. Bonnybridge – Ecosse

Avec une moyenne de 300 apparitions d’ovnis chaque année, Bonnybridge, petite bourgade voisine d’Edimbourg, a été élue Capitale mondiale des objets volants non identifiés ! A la clé, un business juteux qui crache nettement plus que cette baltringue de Monstre du Loch Ness.

7. Colares – Brésil

En 1977, l’île de Colares aurait été attaquée par des tirs de faisceaux lumineux d’origine inconnue, qui firent 2 morts et une centaine de blessés. Les habitants appelèrent les ovnis les Chupa Chupa (non ce n’est pas ridicule), en référence à leurs blessures en forme de sangsue. Quelques mois plus tard, devant la panique générale, l’armée déclencha la première opération militaire de l’histoire contre des ovnis : l’opération Prato, avec l’envoi de plusieurs avions de combat au dessus de la zone. Sans aucun résultat… officiellement. Même si aucune attaque extraterrestre n’a eu lieu depuis, la présence d’ovni est régulièrement observée au dessus de l’île.

Source photo : Giphy

8. Area 51 au Nevada – USA

Cette base militaire (presque) secrète est devenue une légende depuis que certains croient savoir qu’elle hébergerait la ou les créatures de Roswell, depuis son arrivée sur terre en 1947. 70 ans de rumeurs complotistes, de photos exfiltrées d’anciens employés de la base, de clins d’oeil cinématographiques (Xfiles, Stargate SG-1, Independance Day) ont entretenu le mystère. Aujourd’hui encore, l’Area 51 continue d’attirer les curieux, du moins ses alentours, la base étant évidemment interdite au commun des mortels.

9. Sotchi – Russie

L’ancienne ville Olympique est un des hot spots mondiaux pour l’observation d’extraterrestres – à moins que ce ne soit d’anciens athlètes dopés qui auraient un peu trop forcé sur les doses. Peu importe, Sotchi attire chaque année les curieux, qui, lorsqu’ils n’ont pas les yeux rivés sur le ciel, observent la montagne Bytkha à proximité, qui serait une base permettant aux petits hommes vert de voyager de monde en monde. Quand même.

10. San Clemente – Chili

Ce village a ouvert en 2008 une piste d’une trentaine de kilomètres appelée le « UFO trail », réputée pour l’observation des étoiles et de tous les squatteurs de la galaxie. Preuve que l’endroit est sérieux : la moitié de ses habitants jurent avoir déjà vu des ovnis au dessus de chez eux ! Des guides locaux peuvent même vous accompagner pour vous montrer les traces d’extraterrestres. Si ça, c’est pas une preuve de bonne volonté ?

PS. Topito ne pourra être tenu responsable, si vous ne tombez sur aucun ovni pendant votre trip. La faute à pas de chance.

Source = therichest.com