Il paraît que le bonheur ne vaut que s’il est partagé. Soit, mais encore faut-il bien choisir les personnes qui vont en profiter. Une mauvaise pioche et c’est toute l’alchimie du bonheur qui se casse la gueule. Et ça marche aussi en matière de voyage : parfois il vaut mieux partir avec ses potes plutôt qu’en couple – tout dépend de la destination choisie et des plaisirs qui vous y attendent.

1. Las Vegas

Sin City n’a pas chopé ce surnom par hasard. La ville du pêché est une invitation à assouvir à la fois ses plus vils instincts, mais aussi les plus régressifs, comme passer sa journée à jouer quitte à y laisser sa chemise (dont vous n’aurez de toute façon plus besoin passée une certaine heure de la nuit). Bref, Las Vegas nous rappelle le proverbial « pour vivre heureux vivons caché », surtout aux yeux de son (ou de sa) bien aimé(e).

2. Dublin

À Dublin, vous risquez de ne pas trop voir le jour. Pas grave, c’est surtout la nuit que la ville revêt ses habits de lumière, celle des pubs bondés où coulent à flots whisky et Guinness qui mériteraient à eux seuls une inscription au livre des records. Définitivement, une destination à déguster entre potes, en promettant à sa moitié de tout lui raconter à votre retour (ou du moins ce dont vous voudrez bien vous souvenir).

3. Munich

Chaque année pendant 2 semaine à compter du premier samedi suivant le 15 septembre, Munich se transforme en gigantesque pissotière cuve à bière, lors du célèbre Oktoberfest. L’occasion de faire fonctionner votre vessie à plein régime et accessoirement, de resserrer vos liens avec votre tribu de potes, grands amateurs de houblon et surtout de costumes traditionnels bavarois.

4. Riga

Allez savoir pourquoi, la capitale lettone est devenue en l’espace de quelques années une destination privilégiée pour les enterrements de vie de garçon et de jeune fille. C’est vrai que la ville ne manque pas de charmes, dont on peut profiter sans trop se priver grâce à un coût de la vie bien inférieur à celui de la France. Et s’il vous reste un peu d’énergie, allez quand même faire un saut dans la vielle ville (Vecriga) inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

5. Londres

Londres n’a pas le même visage selon qu’on la parcourt en couple ou entouré de ses potes. Même la bière n’aurait pas la même saveur selon certains, ni d’ailleurs les délires qui s’ensuivent. Et puis un match de foot dans un des nombreux temples de la Premier League, ça ne se partage qu’avec de vrais connaisseurs non ?

6. Burning Man

Burning Man célèbre chaque année la liberté de chacun de brûler la chandelle par les deux bouts, de s’adonner à tous les plaisirs dans le respect des autres et de leurs différences. Ça c’est sur le papier, en vrai, mieux vaut y aller uniquement avec des personnes devant lesquelles vous pourrez vous lâcher sans avoir peur qu’elles vous prennent dès lors pour un(e) véritable taré(e).

7. Ibiza

Temple hippie pour les uns (les plus anciens), de l’electro voire du luxe ostentatoire pour d’autres, Ibiza est une immense messe à laquelle sont conviés tous les épicuriens, même ceux qui ne savent pas ce que ça veut dire et qui sont juste là pour « kiffer ». Et pour vraiment profiter de tous les plaisirs offerts sur cette île de la tentation, mieux vaut ne s’entourer que de ceux et celles qui partagent avec vous le même sens de la fête.

8. Budapest

La capitale hongroise est aussi celle des EVJF et des EVG. Normal, la ville est magnifique et ses nuits le sont encore davantage. Et pour se remettre de vos abus nocturnes, vous pourrez au choix opter pour les eaux thermales, ou pour des dégustations de vins, histoire d’atterrir en douceur.

9. Barcelone

La plage, le soleil, les boîtes de nuit (L’Opium, le Jamboree, L’Apollo…), les bars à tapas, la cerveza fresca, le shopping à gogo, ou le Camp Nou, à chacun ses plaisirs dans la capitale catalane. Et c’est encore meilleur lorsqu’on peut en profiter entouré de sa tribu, sans les marmots, les conjoints et tout ce qui pourrait venir parasiter ce superbe séjour qui s’annonce on ne peut plus festif.

10. Berlin

La nuit, Berlin est complètement à l’ouest. La tête à l’envers et la musique techno dans les veines. Que ce soit dans des entrepôts, des bâtiments réputés abandonnés, ou dans les clubs les plus hypes de la ville, les occasions de se souvenir longtemps de vos nuits berlinoises ne manquent pas. Un conseil, laissez votre moitié à la maison, si vous voulez être sûr(e) d’en profiter à 100 %. Vous pourrez retourner visiter Berlin en couple, pour découvrir un autre visage de la ville et d’autres plaisirs aussi.

Ne croyez pas les refrains rabat-joie : ce n’est pas que dans les mauvais moments qu’on reconnaît ses vrais amis… dans les inoubliables aussi!

Source : Waynabox