Le cliché du fumeur de pétard veut qu’il soit casanier, un peu mou du genou et donc pas spécialement tenté par l’aventure au bout du monde. Et pourtant, pour déscotcher Ganjaman de son canapé et lui faire traverser des frontières, il suffit de lui glisser un argument du type : "Là-bas, c’est le paradis de la weed et c’est même pas illégal…" Vous verrez qu’il vous suivra aux quatre coins du Monde, de Katmandou à Seattle en passant par Chefchaouen. Allez, c'est parti.

  1. Amsterdam en Hollande (bon on s'en doutait))
    A priori, votre copain a déjà entendu parler d'Amsterdam, c’est quand même la ville sainte pour tous les fumeurs d’Europe. En revanche, il est fort possible qu'il y ait vu plus de coffee shops que de musées. C'est con quand on sait qu'on peut fumer dans la rue (bon okay c'est pas très bien vu) et se balader légèrement fonfon entre les canaux, admirer l'architecture, flâner dans les jardins et les champs de tulipe et s'extasier devant les œuvres de Van Gogh. Essayez tout de même d'être sobre pour la balade à vélo et la visite de la maison d'Anne Frank, on ne voudrait pas qu'il vous arrive des bricoles.

  2. Barcelone en Espagne
    Pour obtenir du cannabis à Barcelone, la meilleure et la plus sûre des méthodes consiste à devenir membre d'un Cannabis Social Club. C'est facile, il y en a plus de deux cent, il suffit juste de se faire parrainer par un local, ou à la rigueur par une agence spécialisée. Il fera beau, chaud, vous pourrez combler votre petite foncedalle en engloutissant tout plein de tapas au parc Güell.

  3. Quatre mille îles au Laos
    Au pays des cascades, à l’extrémité Sud du Laos, les 4000 îles forment un archipel de petites îles paisibles perdues au cœur du Mékong. Les trois îles qui accueillent des touristes (Don Khong, Don Det, Don Khone) sont le paradis de la relaxation du fumeur. Au menu de tous les restaurants, les mentions Happy pizzas, Happy milkshake, Happy juices et autres Happy choucroutes (non ça ya pas) signifient qu’une dose de marijuana sera ajoutée à toute recette de base. Et puis si ça ne vous suffit pas, ou si vous n'aimez pas mélanger les plaisirs, on dit qu'il vous sera proposé de goûter aux herbes locales à tous les recoins.

  4. Vancouver au Canada
    Selon les spécialistes, le climat de la Colombie Britannique en fait un havre de croissance idéale et Vancouver possède les meilleures qualités de plantes d’Amérique du Nord. En outre, il existe de nombreux cafés cannabis dans la région, et les hôtels proposent même des chambres exprès pour fumeurs. Le quartier nommé "le Petit Amsterdam" regorge de boutiques spécialisées dans la vente de produits dérivés du chanvre, de restaurants qui cuisinent ou servent des cocktails à base de marijuana et des dispensaires dédiés à la gastronomie cannabique ! Tout un programme.

  5. Negril en Jamaïque
    Si vous souhaitez des vacances, de la beuh ET un voyage à travers la culture reggae -parce qu'on n'en doute pas, vous aimez le reggae- sous le soleil, la Jamaïque est au poil pour vous. C'est un endroit sublime qui attire des milliers de touristes grâce à son climat et ses plages de rêve. Même si la ganja est officiellement illégale -mais a priori, si vous êtes français et sur ce top vous connaissez- en Jamaïque, les spécialistes disent qu'il est facile que d’en acheter et d’en consommer.

  6. Nimbin en Australie
    Nimbin est un village australien situé près de Brisbane, qui abrite depuis 1973 une grande communauté hippie. Officiellement, la culture, la commercialisation et la détention de cannabis sont illégales mais à Nimbin, tout se fait assez ouvertement, genre dans la rue. Allez-y en mai, pendant le festival du Mardi Grass qui est entièrement dédié à l'apologie de la légalisation, avec des fées-joints, des concours de roulages et des défilés de vans fleuris, oui, tout ça.

  7. Christiania au Danemark
    Dans le même genre que le précédent, Christiania est un quartier communautaire de Copenhague au Danemark qui s’est autoproclamé en 1971 « ville libre de Christiania » par un groupe de squatteurs, anarchistes et de hippies. Avec ses allures de ghetto, ce quartier fonctionne en auto gérance depuis 44 ans ! Christiania s’étend sur 34 hectares et compte près de 1000 habitants. La vente et la consommation du cannabis y sont pratiquées librement et le statut légal est aujourd’hui respecté, après de nombreuses négociations.

  8. Montevideo en Uruguay
    En Uruguay, à l'est de l’Argentine, il existe trois moyens de se procurer légalement du cannabis: la culture à domicile, l’appartenance à un club et enfin, la vente en pharmacie de cannabis, à 90 centimes d’euro le gramme. Il paraît en plus qu'ils sont sympa, qu'on y bouffe très bien, que les plages sont belles, et leur accent qui chochotte est très choupi.

  9. Denver aux US
    Jusqu'en janvier 2014, le tourisme dans le Colorado c'était simplement les parcs nationaux, les montagnes sublimes et les stations de ski les plus réputées des Etats-Unis. Mais depuis l'autorisation de consommer de la marijuana à titre récréatif, le Colorado accueille les fumeurs de beuh du monde entier. Le circuit « Denver Cannabis Tour » affiche souvent complet et permet de visiter d’immenses sites de production et de soufflage de verre. Un bus entier de mecs habillés en chanvre et avec 3 pipes à eau dans leur sac, ça promet d'être détendu du slip.

  10. Seattle aux US
    Seattle fut l’une des premières villes à adopter des lois juridiques sur la marijuana médicale. La législation dépénalise la plupart des utilisateurs, dont toi et ton petit pote, donc. Tous les étés autour du 15 août se déroule le Seattle Hempfest, le plus grand rassemblement de fumeurs de cannabis dans le monde, soit plus de 150.000 personnes sur deux jours avec qui faire copain copain.

  11. Portland aux US
    A juste 3h de Seattle, Portland est un endroit charmant très écolo où la culture du cannabis va de pair avec la vie bohème. Elle est très fière de sa position en faveur de la légalisation et d’être la première ville à avoir accueilli un coffee shop sur le sol américain. Après votre petit séjour à Seattle, pensez à faire un tour au Festival de Hempstalk très porté également sur la fumette.
    http://instagram.com/p/63zSOFyh8Q/
  12. Prague en Republique tchèque
    La République tchèque est l'un des pays les plus respectueux en matière de cannabis. Les lois sont douces pour la consommation personnelle : vous pouvez faire pousser jusqu’à 5 plantes chez vous et posséder jusqu'à 15 grammes en poche. Chaque année en novembre se tient le « Cannafest », gros événement dédié, vous vous en doutiez, au chanvre et aux produits dérivés du cannabis. Et si vous avez le temps, profitez en pour visiter la ville, c'est joli.

  13. Chefchaouen au Maroc
    Le Maroc est, après l'Afghanistan, le deuxième producteur de cannabis au monde. Cette industrie est basée essentiellement dans le Grand Rif, une région montagneuse du nord-est du Maroc. Dans cette vallée se trouve Chefchaouen, un joli village tout bleu. Dans ce petit village c’est avec une facilité déconcertante que vous achèterez à fumer. Même si le cannabis est monnaie courante dans cette région, n’oubliez pas que sa possession reste illégale et sévèrement punie dans le reste du Pays.

  14. Lazarat en Albanie
    Lazarat, petit village d’Albanie, est appelée la capitale européenne du cannabis. Depuis la fin des années 1990, ce petit village développe en masse la culture et le commerce de weed. Ce n’est que fin 2012 que ce phénomène jusque-là discret a fait du bruit sur le web. En août 2013, la presse italienne a publié des images des immenses plantations de cannabis de la région. La production est estimée à plus de 900 tonnes par an... Étant donnée l’immense source de revenu que cela génère (1/3 du PIB de l'Albanie, rien que ça), on comprend que le gouvernement ne moufte pas trop.

Sinon on vous rappelle qu'en France fumer ce genre de produits n'est toujours pas légal. Et si vous avez vraiment déjà tout testé, il y a ce genre de pages qui existent et qui peuvent aider. Au cas où...

Sources: Globe-trotting

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici