Quand tu imaginais ta future vie avec ton bébé, tu pensais naïvement que ça n’allait être que moments de douceur, de papillons, de licornes et paillettes. En vrai c’est Bagdad en permanence, et tu fais tout pour survivre face à ce chaos qui est entré dans ta vie. Bon courage.

1. Ta vie sociale a disparu

Tu pensais que tes potes seraient aux petits soins pour vous, qu’ils vous couvriraient de cadeaux et qu’ils seraient autant fascinés que toi par la vie que tu viens de mettre au monde ? Oui, pendant quelques jours, voir semaines si tu as de la chance. Après, ils continueront d’organiser des soirées sans même vous inviter, parce que bon, ils ont une vie, eux.

2. Tu ne dors plus

Enfin si, tu dors (parce que sinon tu meurs hein), mais tu ne dors que par tranches de deux ou trois heures, et cela pendant de nombreux mois. Tu n’as pas fait une vraie nuit de sommeil depuis belle lurette, et ton visage a prévu de te facturer un supplément bagage avec les valises que tu as sous les yeux.

3. A la moindre maladie, tu paniques

Il tousse ? Il fait des cacas mous ? Et s’il avait un cancer, ou bien une hépatite ? Ou s’il était allergique aux protéines de lait de vache? Et s’il allait mourrir ? Non, calme toi, il a juste un rhume et ses dents qui percent, tout va bien.

4. Le baby-blues t’a bien eu

Tu pensais que le baby-blues était un courant musical un peu chelou ? Non non, c’est bien l’énorme dépression qui te tombe sur le coin de la gueule après avoir accouché, et qui te transforme en fontaine de larmes à chaque fois que tu respires. Youpi.

5. Ta vie de couple est en pause

Vous vous imaginiez avec ton binôme, tous les deux penchés sur le berceau avec des étoiles plein les yeux, fiers de ce que vous aviez pu fabriquer ? Ouais en fait non, là vous ne faites que dormir à tour de rôle sans avoir le temps de vous parler plus de dix minutes parce que le bébé pleure et qu’il faut le changer.

6. Tu manges quand tu as le temps

C’est à dire pas souvent, pas grand chose, et froid, la plupart du temps. Tu n’as pas le temps de te lancer dans des recettes de cuisine élaborées, puisque tu es trop crevée pour attendre que tes pâtes finissent de cuire, et que dès l’instant où tu porteras une fourchette à ta bouche, ton môme pleurera, c’est prouvé scientifiquement.

7. Tu ne comptes plus le nombre de couches changées

Tu fais des stocks de couches, et ces derniers ne font que diminuer à vue d’oeil. Mais sans déconner, ça chie combien de fois par jour un bébé ? C’est un canard ou quoi ?

8. Tu as craqué ton PEL

Tu avais réussi à faire quelques économies avant de tomber enceinte, et elles sont déjà oubliées. Entre les couches, les fringues, les meubles, les produits de toilette et autres joyeusetés, ta thune fond comme neige au soleil.

9. Tu te demandes comment font les parents de jumeaux

Tu galères tellement avec un seul bébé, alors comment font ceux qui en ont deux, voir trois ? C’est des super héros, c’est ça ? Et comment font les parents qui sont en solo ? C’est la drogue qui les aide à tenir ? Ceci est une vraie question bordel.

10. Tu rêves d’une longue douche chaude

Ou même mieux, d’un bain. Ou sans allez jusque là, au moins un lavage rapide pour arrêter de sentir le lait caillé et le vomi. Mais c’est toute une organisation, faut que t’arrives à choper LE moment.

Allez, bonne chance ! Et vous le faites quand le petit deuxième ?