Crédits photo (creative commons) : Menage a Moi

On pense ne jamais en voir la fin. C'est dans longtemps, jamais, pas moi. Et pourtant, doucement, sournoisement, la vie vous réserve de cruelles désillusions. On croyait toucher le bonheur, du moins s'en approcher, et voilà qu'il s'évanouit sous nos yeux. Au quotidien, il y a de petites choses que l'on finit par accepter avec le temps, mais qui nous colle quand même une grand baffe dans le cornet et de sales piqures de rappel. En v'là 10.

  1. Vous vous êtes fait à l'idée de vivre avec ce (petit) bide
    Puisque c'est désormais une évidence qu'il n'y aura plus jamais de tablette de chocolat sous votre chemise, autant composer avec cette brioche. Avec le temps, vous avez réussi à vous convaincre que cette excroissance graisseuse avait un certain charme et qu'elle était synonyme de bonne santé, voire de bonhommie. Il n'y a que votre abruti de médecin pour penser le contraire.
  2. Le sex-symbol qui vous a fait fantasmer petit a mal vieilli
    ''Et Dieu créa la femme'' a nourri vos fantasmes d'adolescent et voilà que 50 ans plus tard, vous vous intéressez à la cause des bébés phoques massacrés en Alaska. Mais la dame qui pose au milieu de la horde déjantée (une horde de phoques déjantés, ça se dit?) n'est pas le patriarche de la bande. C'est... c'est bien Brigitte Bardot! Vous, vous n’avez pourtant pas pris une ride, si ?
  3. Vos idoles sont maintenant plus jeunes que vous
    Quand on voit une idole vivre sa vie, à distance dans les journaux ou à la télé, traverser les époques avec vous mais avec quelques années d'avance, on se dit que c'est dans l'ordre des choses. Mais quand celui ou celle que vous admirez déclare dans une interview qu'"elle vit moyennement son changement de décennie" alors qu'il/elle a 10 ans de moins de vous et que pour "tel ou projet il verra beaucoup plus tard", c'est à dire à votre âge... Alors on referme le journal, on éteint la télé et on se dit au fond que cet idole est un con/une conne et qu'on l'a toujours su. Mais on est pas dupe.
  4. Votre enfant vous ressemble en grandissant
    Vous êtes lâche, hypocrite, menteur, alcoolique et veule. Mais l’enfant que vous avez mis au monde (avec la complicité de Madame, aussi sournoise que stupide) héritera à coup sûr de tous les dons que vous n’avez pas. Ce sera un futur Mozart, au pire un futur Messi. Il se trouve que votre rejeton est lâche, hypocrite, menteur, alcoolique, veule, sournois et stupide ! Le grand mix.
  5. Vos sens s’émoussent, doucement mais surement
    "Le monde m’appartient", pensiez-vous naguère. Mais voilà qu’il vous échappe à mesure que vos sens vous lâchent. Vous avez du mal à distinguer la mésange nonnette de la charbonnière, les fragrances du jasmin ne flattent plus que modérément votre odorat et les vertus du gingembre ne vous rendent pas plus ingambe. Bref vous trouvez que non, ça ne pue pas dans le métro. Et que par contre la musique est un peu trop forte. Chienne de vie.
  6. Vos goûts deviennent atrocement discutables, pour ne pas dire médiocres
    Vous pensiez vous distinguer du vulgum pecus en ne partageant aucun de ses goûts en matière culturelle, en allant toujours à la recherche de la petite perle inconnue. Mais France Culture vous ennuie, Télérama vous horripile (ce sont les 2 seuls exemples de marque culturelle qui me viennent à l’esprit). Vous avez honte de l’avouer mais vous avez aimé ‘’Intouchables’’ et vous vous surprenez à rire tout seul devant la 150ème rediffusion des ‘’Bronzés font du ski’’, voire de "La 7eme compagnie au clair de Lune". On ne peut toujours être au top.
  7. Vous trouvez tout à fait normal de ne plus jamais sortir "en semaine"
    Vous acceptez doucement le fait qu'il vous faille quelques jours pour vous remettre de la moindre soirée. Alors vous commencez à les espacer et à les prévoir, en les gérant dans votre nouvel agenda. Vous qui pensiez que s'organiser, c'était un réservé aux experts comptables et aux fiscalistes.
  8. Vous ne progressez toujours pas au "Loto Foot"
    Qui ne s'appelle d'ailleurs plus comme ça. L'expérience, ça compte dans le football. Mais l'âge contribue à renforcer des certitudes qui n'ont plus lieu d'être. Quoi, Metz n'est pas dans les 5 premiers de Première Division? Et c'est quand le grand Bordeaux-Nantes ? Ça pourrait être un tournant du championnat! Il ya des choses dans la vie où on ne progresse pas, acceptons-le.
  9. Votre femme/pacs/moitié-du-moment vous reproche ouvertement le pire
    Elle ne vous a épousé que pour le meilleur mais le pire, elle vous le reproche sans cesse : flatulences intempestives, éructations bruyantes, érections variables… Quand elle vous demandait de rester vous-même, simplement, elle déconnait.
  10. Vos idées de top sont loins d’être inédites
    Déjà précédemment traitée dans un autre top, votre idée ? Complètement éculée (gare à l’orthographe, ici) ? Avec ce top des désillusions, la rédac de Topito allait voir ce qu’elle allait voir. Du tout bon, de l’inédit… Irais-je jusqu’à pousser le vice à taper le mot ‘’désillusion’’ dans le moteur de recherche du site ? Que nenni ! La vie m’a assez désillusionné comme ça, laissons une place à l'inconnu...

A votre tour de confier, chers lecteurs, vos illusions perdues…