Réputé pour sa gastronomie, le Gers est aussi une terre d’histoire. Un formidable concentré de petits coins de paradis dans la nature et de villages historiques. Des endroits à visiter entre deux dégustations, baignés dans le jazz et les traditions de cette région accueillante à plus d’un titre !

1. La Romieu

Fondé à partir d’un prieuré établi par un moine allemand de retour d’un pèlerinage à Rome, La Romieu est connu grâce notamment à son ensemble collégial, qui est classé à l’UNESCO. Une étape populaire du chemin de Saints-Jacques-de-Compostelle, à la croisée des GR 652 et GR 65… À Romieu où on se raconte la légende des chats depuis des années… D’où toutes ces sculptures que l’on peut admirer autour de la place. Une référence à cette jeune orpheline, qui dans l’ancien temps, aurait décidé de sauver un couple de chats alors que tous les autres étaient mangés par des habitants confrontés à une terrible famine. Quand la prospérité revint, les rats prirent le relais et commencèrent à bouffer toutes les récoltes. La jeune fille décida alors de relâcher ses chats qui, en s’attaquant aux rats, sauvèrent La Romieu…

2. Fourcès

Un petit village de 260 habitants classé parmi les Plus Beaux Villages de France, avec un château du XVe, des églises en veux-tu en voilà, une tour de l’Horloge du XIIIe, des ruelles photogéniques à souhait, une atmosphère reposante… on peut également y assister à des concerts de Jazz dans le cadre de Jazz in Marciac tous les ans.

3. Lavardens

Les origines de ce village situé à une vingtaine de kilomètres d’Auch, remontent à 1140. Les remparts, l’église et le château racontant cette longue et passionnante histoire à travers les âges. L’une des fiertés de la région.

4. Larressingle

Retour dans le passé de la région à Larressingle, l’un des pôles touristiques les plus importants du département. Des visiteurs attirés par le label des Plus Beaux Villages de France mais aussi par les remparts, le pont-levis du château-donjon et bien sûr l’immanquable pont d’Artigue. Un ouvrage roman situé sur le chemin de Compostelle, classé à l’UNESCO.

5. Montréal

Vous rêvez d’aller au Québec ? Commencez donc par Montréal dans le Gers ! C’est moins loin et moins cher. En plus ici, grâce au site paléogéographique, il y a plein de trucs à voir ! Des mosaïques, dans la villa gallo-romaine de Séviac, plusieurs châteaux, la collégiale Saint-Philippe-et-Saint-Jacques de Montréal… Une bien belle bastide !

View this post on Instagram

Montréal du Gers

A post shared by cheminstjacquescompostelle (@cheminstjacquescompostelle) on

6. Sarrant

Une autre bastide tiens ! Au cœur de la Gascogne, les maisons anciennes, la tour qui garde l’entrée du village, l’église et le jardin médiéval ont fait de cet endroit l’un des plus plus remarquables du département. Normal qu’on le retrouve aussi dans les Plus Beaux Villages de France.

7. Eauze

On file maintenant à Eauze, la capitale de l’Armagnac ! Un coin où on sait vivre, bien manger et bien boire, entouré de maisons à colombages et autres ouvrages médiévaux. Les vestiges des anciens remparts témoignant d’un passé tumultueux tandis que le musée archéologique d’Eauze raconte pour sa part les origines du village.

8. Valence-sur-Baïse

Célèbre grâce à l’Abbaye de Flaran, dont les origines remontent à 1151, Valence-sur-Baïse est une bastide de toute beauté, perchée sur un banc rocheux. Son église dotée de deux majestueuses tours dominant la belle vallée fait certainement partie des plus belles églises de France.

9. Lupiac

Nous voici dans la ville de d’Artagnan ! Le berceau des mousquetaires d’Alexandre Dumas. Un ancien castelnau, l’un des plus vieux de la région, où on peut en apprendre un rayon sur d’Artagnan grâce à un chouette musée, mais où on peut aussi visiter le château de Castelmore où il est né aux alentours de 1611. En gros, quand on aime les mousquetaires, c’est ici qu’il faut venir en priorité.

10. Marciac

On termine par la capitale française du jazz. Là où tous les ans se retrouvent les pointures de la musique, provoquant une affluence de 200 000 visiteurs. Sachant que d’ordinaire le village ne compte qu’un peu plus de 1200 âmes… Un village qui vaut aussi pour ses ruelles pittoresques et ses jolis monuments que l’on découvre en musique ou non… L’un des 40 Grands Sites d’Occitanie.

C’est beau le Gers.