Le site de rencontres Cam4 a commandé auprès de l’Ifop un sondage sur la sexualité des parisiens comparée à celle du reste de la France. Basé sur un échantillon représentatif de 2000 habitants de la capitale, l’étude met en lumière une bien plus grande libération des mœurs à Paris que dans l’hexagone en général, ce qui n’a, finalement, rien de bien surprenant.

1. 13% d'homosexuels à Paris, tous genres confondus

Selon l’étude, 13% des Parisiens se définissent comme homosexuels, contre 7% sur l’ensemble de la population française. Et encore, Magloire a déménagé en Auvergne.

Source photo : Giphy

2. 27% des Parisiens ont déjà eu une expérience bisexuelle

Seuls 17% des Français dans leur ensemble ont déjà mélangé les torchons et les serviettes. Par contre, cela ne fait pas du tout avancer le Schmilblick sur ce que les gens veulent dire quand ils se définissent comme « pansexuels ».

3. 15% des Parisiens ont déjà pratiqué l'échangisme

Soit trois fois plus que la moyenne nationale. Pourtant, la meilleure boîte échangiste de France n’est pas à Paris. J’ai de ces souvenirs de soirées complètement loufedingues à l’Excalibur, en banlieue de Niort… Je vous ferai passer les diapos, un jour. Didjay en feu, ambiance de folie, et même une piscine à boules.

Source photo : Giphy

4. 43% des Parisiens sont célibataires

C’est dix points de plus qu’en province. Sans doute une preuve supplémentaire que les Parisiens sont des cons impossibles à vivre.

5. 25% des couples à Paris ont moins de 3 ans d'ancienneté

L’ancienneté moyenne est bien supérieure en province. Cela dit, la population parisienne est aussi en moyenne plus jeune que la population française dans son ensemble. Surtout, rapport au fait qu’on ne peut pas se supporter trop longtemps parce qu’on est des cons de Parisiens, tout ça semble logique.

Source photo : Giphy

6. 58% des mecs parisiens ont déjà trompé leur meuf

Le chiffre s’établit à 48% en province. Mais ces chiffres peuvent être biaisés, dans la mesure où dire qu’on est infidèle peut tout à la fois être une affirmation de sa virilité ou un aveu de connerie, selon comment on considère la vie et les choses. Pas sûr que la vérité ne soit pas ailleurs.

7. 19 : c'est le nombre de partenaires sexuels moyens des Parisiens

La moyenne nationale est deux fois inférieure. C’est sûr que se bourrer la gueule et rentrer à deux en métro, c’est plus fastoche que de se bourrer la gueule et de devoir attendre d’avoir dessoûlé pour prendre sa bagnole. Deux fois plus fastoche ? Apparemment.

Source photo : Giphy

8. 66% des mecs parisiens ont déjà eu un coup d'un soir

50% des filles aussi. Là encore, il existe un biais déclaratif évident. C’est un résultat supérieur de 15 points à la moyenne française. Bah c’est sûr qu’au village, hein, on se recroise forcément. (Je déconne, ça va).

9. 44% des hommes parisiens affirment avoir déjà couché avec une personne sans connaître son prénom

Ou alors, c’est qu’ils ont préféré l’oublier, parce que c’était Roberte.

Source photo : Giphy

10. 38% des mecs parisiens ont déjà couché avec une prostituée

Contre 22% à l’échelle nationale. Les jeunes sont particulièrement concernés. Oui, c’est triste. On peut faire tellement de choses avec son argent plutôt que d’aller aux putes.

Là, au bureau, on est tous en porte-jarretelles et après on va aller s’enfiler. Ça c’est PARIS !

Source : Ifop