Quand on sait qu’on va mourir, on peut s’organiser. Or, dans le cadre d’une bonne organisation post-mortem il faut mettre au point ses dernières volontés. Et comme tu vas mourir, bah franchement balek mon frère tu peux te lâcher un peu et demander tout et n’importe quoi, si ça se trouve ces gros débiles ils le feront pour de vrai.

1. Mettez mon vagin sur ma pierre tombale

Milena Marinkovic est une jeune femme atypique. Elle sait qu’elle va mourir. Malheureusement elle est en couple. Mais elle n’accepte pas que son partenaire puisse se retrouver dans les bras d’une autre après son trépas. Du coup, histoire de rester dans le coup elle a demandé à ce qu’on sculpte une réplique de son vagin sur sa pierre tombale.

Source photo : Giphy

2. Je veux mourir comme j'ai vécu, avec du LSD dans les veines

Si Aldous Huxley est principalement connu pour son oeuvre Le meilleur des Mondes, il faut savoir qu’il a sombré dans la drogue après avoir publié cet ouvrage avant de mourir d’un cancer donc on peut comprendre que ses dernières volontés aient eu pour objectif d’atténuer la souffrance de ses derniers instants.

3. Ouvrez une bibliothèque interdite aux femmes en mon nom

Mort en 1930, T.M. Zink était alors un avocat pas très fan des madames. Il a même demandé qu’après sa mort sa femme ne reçoive pas un centime, quant à sa fille, elle a eu droit à 5 $. En revanche, 50 000 $ étaient destinés au financement de ce beau projet dont les livres seraient exclusivement écrits par des hommes et dont le lieu serait bien sûr interdit aux femmes. Bonne nouvelle, il a été diagnostiqué un peu tapé du ciboulot à titre posthume et le projet n’a pas vu le jour et sa fille a récupéré toute la tune. Yay.

Source photo : Giphy

4. Je veux être enterré avec ma plus belle création : un Freesbee

On peut comprendre Ed Headrick qui a quand même inventé un objet de qualité supérieure. C’est juste un peu con parce que techniquement il ne pourra pas utiliser de Freesbee dans son cercueil, et privera ainsi un petit enfant d’un jouet de qualité supérieure.

5. Que mes cendres soient dans une pilule de Prozac

Carrie Fisher ne s’est jamais cachée d’être une fidèle consommatrice de ce médoc. Elle avait même une urne en forme de pilule de Prozac chez elle, c’est donc tout naturellement que ses cendres ont été glissées dedans après sa mort (parce qu’avant sa mort, ça lui aurait fait un peu mal).

6. Donnez tout ce que je possède à... n'importe quelle personne que vous trouverez dans l'annuaire

Luis Carlos de Noronha Cabral de Camara avait de l’argent. Beaucoup d’argent. Mais pas d’amis. Pas du tout d’amis. Pas d’enfants non plus. Plus de famille. Le gars c’était Rémi sans famille. Alors quand l’heure de la mort fut venue, il a du prendre des dispositions pour savoir quoi faire de son pognon. Techniquement, sans testament de sa part, toute sa fortune aurait été reversée à l’état, idée qui lui tenait en horreur. Il a donc précisé que sa fortune devait être reversée auprès de 70 personnes choisies au pif dans l’annuaire lisboète.

7. Prenez mes cheveux

Ouais alors merci Napoléon Bonaparte, c’est sympa tes dernières volontés mais franchement on s’en serait bien passé. En effet, le p’tit a eu le bon goût de demander à ce qu’on lui rase le crâne après sa mort pour donner ses veuch à toute sa famille.

8. Je veux être enterré avec ma plus belle création : une boite de Pringles

En même temps, quand s’appelle Fredric Baur et qu’on a inventé les Pringles on a le droit de vouloir être enterré avec l’odeur des chips dans tout le cercueil (même si perso, au bout de quelque années ça doit fouette sévère).

Source photo : Giphy

9. Je veux taser quelqu'un de consentant

Les ado sont formidables ! La petit Alyssa, âgée de 16 ans et sur le point de passer l’arme à gauche a donné ses dernières volontés dans une lettre : tirer au taser sur une personne qui le veut bien bien. Vilaine Alyssa.

10. A ma mort, tuez-mon chien pour qu'il repose en paix à mes côtés

Quand Alain Delon craque un peu du slip et veut être enterré avec ses chiens (bon jusque là, okay) mais même ses chiens encore vivants. Parce que les pauvres seront trop tristes de lui survivre. Enfin c’est ce qu’il a cru comprendre dans ce ouah-ouah implorant.

Source photo : Giphy

Source :

Cracked

La Dépêche