Connaissez-vous cette sensation de plénitude (puis de vide immense) qui suit l'orgasmela fin d'un jeu ? On cravache comme des brutes, on se ramasse, on recommence, on s'énerve et quand on arrive, c'est la libération. Les derniers niveaux ne sont pas toujours les plus durs, les boss de fin pas forcément les plus méchants, mais ce sont ceux dont on se souvient, des années plus tard. La preuve.

  1. Super Mario 64 - 1997
    Pour beaucoup, ce jeu précurseur en terme de 3D a été une révélation vidéo-ludique. Pas bien dur à terminer, il reste quand même gravé à jamais dans la mémoire d'un bon paquet de gamers.
  2. Metal Gear Solid - 1999
    Le dernier boss du premier MGS, Liquid Snake, ne pouvait être vaincu qu'en plusieurs étapes mais la plus spectaculaire est sans conteste celle du robot mecha Metal Gear. S'en suivait une baston mains-nues et aussi une course en jeep. On ne se foutait pas de notre gueule à cette époque.
  3. Wolfenstein 3D - 1992
    On a tendance à appeler les jeux de FPS 3D des doom-like, pensant que le DOOM en était le précurseur. Certains vous diront que le vrai précurseur était en fait Wolfenstein 3D dans lequel on dérouillait du nazi, c'est un peu vrai, si l'on prend la peine de mentionner Catacomb-3D, du même studio, mais sorti quelques mois avant. Être précis c'est important.
  4. Legend of Zelda : Ocarina of Time - 1998
    Jeu mythique, considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs jamais créé, Ocarina of Time propose un finale haletant et un combat épique et chaotique contre le gros Ganon.
  5. Final Fantasy VII - 1997
    En terme de succès critique et de réussite totale, FFVII est le pendant Playstation d'Ocarina of Time sur Nintendo 64. Après moults boss bien velus (vous vous souvenez de Jenova ?) vous tombez dans les griffes de l'ange Sephiroth qu'il vous faudra vaincre 3 fois, sous 3 formes différentes. C'était long, c'était dur, that's what she said.
  6. DOOM - 1993
    On ne vous fera pas l'affront de vous présenter DOOM, cette franchise culte qui a généré le meilleur comme le pire (et même un film) fait partie de l'Histoire vidéoludique avec un H grand comme ma bET DONC voilà le dernier niveau. Contre deux Minotaure en colère. Culte on vous dit.
  7. Tetris - 1987
    Vous allez nous dire que ce n'est pas le Tetris originel, certes, mais regardez un peu la dextérité de ce japonais sous speed et pleurez un peu.
  8. R Type - 1987
    Quand on se fendait d'un shoot'em'up à la grande époque, il fallait charger l'écran au maximum. Et en garder sous le pied pour le feu d'artifice final. R-Type, pierre angulaire du genre, se devait de répondre au cahier des charges. Peut-être qu'après une ribambelle de niveaux, ça passe tout seul, mais quand on découvre ça à froid, ça pique un peu les yeux.
  9. Super Metroid - 1994
    Super Metroid ou l'histoire d'un des boss les plus crados jamais créés. Mother Brain qu'elle s'appelle. C'était long et assez laborieux mais quand tout s'effondre, rien de plus jouissif.
  10. Chrono Trigger - 2009
    Chrono Trigger, un classique du RPG qui a pourtant failli ne jamais sortir en Europe. Développé en 1995, il faudra attendre 2009 pour le voir sortir en Europe sur Nintendo DS. Dommage car il s'agit d'un des meilleurs jeux de tous les temps. Et son finale est sacrément corsé.

Et vous, quels sont vos derniers niveaux préférés ?

Tous les mardis à 18h, on se retrouve sur Twitch, allez viens.