Certaines personnes ont croisé la Mort, l'ont regardé droit dans les yeux et se sont dit que bon, finalement, ils n'avaient pas vraiment envie de clamser. Du mec qui se reçoit une barre à mine dans le cerveau à l'hôtesse de l'air qui fait une chute de 10 000 mètres et survit sans trop de casse, on vous parle des funambules de la vie, ceux qui, une fois ou dix, ont joué avec et déjoué la faucheuse.

  1. Phineas Gage
    Remplir un trou de poudre et tout faire sauter n'est pas de tout repos mais c'est le boulot de Phineas Gage et il sait ce qu'il fait. Sauf que le 13 septembre 1848, Phineas se merde un peu et tout lui saute à la tête, y compris cette barre à mine qui lui perfore le crâne et le prive d'une bonne partie de son lobe frontal ainsi que d'un oeil. A la surprise de tous, Phineas va survivre et retrouver une vie normale ou presque. Plusieurs de ses proches affirment en effet que le comportement de Phineas a énormément changé suite à l'accident, ce qui passionne encore aujourd'hui pas mal de neurologues.

    1
    Crédits photo (creative commons) : Inconnu
  2. Aron Ralston
    Si son nom ne vous dit peut-être rien, vous connaissez sûrement son histoire. Parti seul en randonnée dans l'immensité sauvage de l'Utah, le jeune américain s'est retrouvé coincé dans un canyon suite à un éboulement et ce pendant 6 jours et 5 nuits. Durant ces 127 heures, il a tenté à plusieurs reprises de soulever l'énorme rocher qui le retenait, sans succès. Sentant ses forces diminuer, Aron n'eut pas d'autres choix que de se sectionner l'avant-bras droit à l'aide d'un canif pour aller trouver des secours. De cette longue rencontre avec la mort, Ralston n'a semble-t-il retenu qu'une chose : l'envie de se confronter à de nouveaux défis, et il gravit régulièrement de nouveaux sommets, équipé de son nouveau bras/piolet.

    2
    Source photo : blogoutdoor
  3. Roy Sullivan
    Roy Sullivan a échappé à la mort une fois, et ça lui a tellement plu qu'il a recommencé à plusieurs reprises. Entre 1942 et 1977, il a été frappé sept fois par la foudre. Ce "park ranger" en Virginie fut frappé par la foudre une première fois lors d'une tempête en 1942, ce qui lui laissa une belle balafre à la jambe. Par la suite, il fut foudroyé dans sa voiture, dans son jardin, tant et si bien que Roy commença un peu à devenir parano. Il craignait chaque tempête et transportait toujours sur lui une gourde d'eau pour éteindre les départs d'incendies (qui avaient lieu généralement dans ses cheveux). Le plus beau dans cette histoire, c'est que Roy, qui avait évité la mort 7 fois, décida de se la donner avec son propre fusil, après un chagrin d'amour.

    3
    Crédits photo (creative commons) : Inconnu
  4. Shannon Malloy
    Shannon Malloy a survécu à une décapitation. Pour la simple et bonne raison que sa tête était toujours attachée à son corps, et que la décapitation a eu lieu en interne. Lors d'un accident de voiture, son crâne s'est détaché de sa colonne vertébrale. Ce choc aurait été fatal à pas mal de monde mais pas à Shannon qui, après de multiples opérations, a retrouvé une existence presque normale.

    4
    Source photo : CBSNews
  5. José Salvador Alvarenga
    On aurait pu vous parler de Poon Lim, un marin chinois qui a passé 133 jours sur un radeau tout seul en mer, mais cette année est apparu un mec qui a pété son record : José Salvador Alvarenga. Ce naufragé salvadorien aurait passé, si tout ce qu'il dit est vrai, plus de 13 mois tout seul dans l'océan Pacifique. Au menu : poisson, mouette et sang de tortue. Et un peu d'urine. Un beau doigt d'honneur à la Faucheuse.

    5
    Source photo : theguardian
  6. Vesna Vulovic
    Vesna Vulovic pourrait être à l'origine du personnage de Claire dans la triste série Heroes. Cette hôtesse de l'air sur une compagnie aérienne serbe dans les années 70 détient le record de la plus haute chute libre sans parachute à laquelle un être humain ait survécu. Rien que ça. Il faut dire qu'après l'explosion d'une partie de l'avion dans lequel elle se trouvait le 26 janvier 1972, elle a chu de plus de 10 000 mètres. Bien sûr elle a pris cher en atterrissant dans la montagne et son coma a duré 27 jours, mais en se réveillant, Vesna semblait plutôt en forme, elle aurait même demandé une cigarette.

    6
    Source photo : telegraph
  7. Ahad Israfil
    Dans le même esprit que notre cher Phineas Gage, Ahad Israfil a décidé que se prendre une décharge de fusil dans le crâne et perdre la moitié de son cerveau n'était pas une raison pour arrêter de vivre. Après 5h sur le billard, il s'est réveillé et a réussi à parler. Les chirurgiens ont comblé le vide dans son crâne avec un bloc de silicone et wala, ni vu ni connu. Même s'il se déplace aujourd'hui en fauteuil, l'ablation de tout un hémisphère cérébral ne l'a pas empêché de réussir ses études.

    7
    Source photo : Inconnu
  8. Alexis Goggins
    Alexis Goggins est une vraie miraculée. Pour protéger sa mère, la fillette de 7 ans s'est interposée entre elle et son père violent, recevant 6 balles dans le corps, dont 2 à la tête. Pour pas mal de monde, il ne restait plus qu'à signer, bonjour chez vous, fin du bal. Mais pas pour la petite Goggins qui, si elle a laissé un oeil dans la bagarre, s'est tout à fait remise et suit aujourd'hui une scolarité tout à fait normale. Elle et sa peau en kevlar.

    8
    Source photo : CBSNews
  9. Richard Blass
    Richard Blass est un vrai gangster des 70's, un Mesrine canadien en plus fin, en plus félin même. Son surnom "Le Chat", il le tient à n'en pas douter de son côté insaisissable. En effet, ce braqueur romanesque et grande gueule avait réussi à se mettre la mafia italienne à dos, et cette dernière tenta de l'abattre un bon paquet de fois. Une fois en 1968 dans un bar, 2 semaines après dans l'incendie d'un motel, puis quelques mois après lors d'une embuscade qui le laissa grièvement blessé. Finalement, ce sont les flics qui l'abattront de 23 balles dans la peau, au terme d'une énième cavale. Les chats aussi ont un nombre de vies limitées.

    9
    Source photo : cnhubei
  10. Isidro Mejia
    En 2004, le pauvre Isidro Mejia est tombé d'un toit. Sur un collègue. Qui utilisait un pistolet à clou. Résultat le pauvre Isidro s'est retrouvé aux urgences avec 6 très gros clous plantés dans le crâne et dans le cou. Si par miracle il a survécu, certaines zones de son cerveau ont été touchées et le Californien a dû passer par pas mal de rééducation pour retrouver un débit de parole proche de ce qu'il connaissait avant l'accident. Entre mourir et parler moins vite, il a clairement fait son choix.

    10
    Source photo : lifeokblog

Déjouer la muerte, tout un art.

Source photo : Wikipedia