Il arrive parfois que l’on découvre un objet et qu’on ne comprenne absolument pas ce qu’il fait là. Même quand on est un expert, un archéologue de renom. Un objet dont la présence à cet endroit paraît absolument hors de propos, en dehors de toute rationalité au regard de l’histoire connue. Cet objet, on l’appelle OPArt, pour « Out of Place Artefact » et sa découverte sonne le début des hostilités. Théories concurrentes, thèses conspirationnistes, religion contre science, dénonciation de canulars… Bien souvent les scientifiques se déchirent sur l’explication à donner et dès lors ça devient intéressant.

1. La carte du Vinland

Qu’est-ce que c’est ? Une mappemonde représentant le monde connu, datée a priori du XV° siècle et sur laquelle apparaissent des terres inconnues à l’époque, notamment le Groënland, le Japon et une île nommée Vinland sur la carte, laquelle présente des contours similaires à l’Amérique du Nord.

Où et quand l’a-t-on découverte ? C’est un ancien élève de Yale qui l’a découverte dans un codex authentique du XV° siècle. Elle serait la reproduction d’une carte encore antérieure, datant du XIII°. Des authentifications ont été menées et ont abouti à la conclusion qu’il s’agissait bien d’une vraie carte. Depuis, d’autres analyses sont venues contredire ou confirmer, c’est selon, cette thèse.

Pourquoi ça pose problème ? Ah bah parce que si on se retrouve avec une carte datant d’avant 1492 et montrant les contours de l’Amérique du Nord, cela signifie forcément que les vikings avaient été en Amérique bien avant Christophe Colomb, ce qui remet en cause l’intégralité de qui nous a été enseigné.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? Plusieurs études sont menées et Yale se refuse de commenter leurs résultats. A ce jour, les parties sont très polarisées entre les tenants du « c’est authentique ! » et les tenants du « c’est un faux grossier ! » et le débat n’est pas définitivement tranché.

Crédits photo (Domaine Public) : Yale University Press

2. La carte d'Oronce Fine

Qu’est-ce que c’est ? Une mappemonde en forme de coeur datant de 1534 et réalisée par Oronce Fine.

Où et quand l’a-t-on découverte ? On ne l’a pas à proprement découverte : elle s’est transmise de main en main depuis le XVI° siècle et a été conservée dans des musées.

Pourquoi ça pose problème ? Certains y voient le tracé clair et net de l’Antarctique après la fonte des glaces alors même qu’il semblait impossible d’effectuer pareil tracé à l’époque.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? Certains scientifiques disent qu’Oronce Fine disposait des outils nécessaires pour réaliser pareil tracé avec ce niveau de précision, d’autres un peu moins scientifiques estiment qu’il s’agit de l’oeuvre des extraterrestres.

Crédits photo (Domaine Public) : Oronce Finé

3. La pierre runique de Kensington

Qu’est-ce que c’est ? Une pierre plate couverte de runes scandinaves située en plein Minnesota. Traduites, les runes disent à peu près cela : « 8 Goths de Scandinavie et 22 Norvégiens dans un voyage d’exploration venant du Vinland allant vers l’ouest. Nous avons établi des abris sur 2 îles rocheuses à un jour au nord de cette pierre. Nous avons pêché une journée. Quand nous sommes rentrés nous avons trouvé 10 de nos hommes en sang et morts AVM (Ave Maria) délivre-nous des démons ! »

Où et quand l’a-t-on découverte ? En 1898, un fermier l’a trouvée dans son jardin et a alerté les autorités, lesquelles ont crié à la contrefaçon assez rapidement.

Pourquoi ça pose problème ? Bah parce qu’a priori le fermier n’a pas cherché à gagner d’argent avec sa pierre et que d’autres études disent qu’il ne s’agit pas d’une contrefaçon. En estimant que la pierre datait de 500 ans, sa présence étayait la thèse selon laquelle les vikings avaient bel et bien foulé le sol américain des années avant les Européens.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? C’est extrêmement divisé. Les tenants du canular sont aussi véhéments que les tenants de l’authentique et comme je ne suis pas moi-même archéologue, je me vois mal trancher.

Crédits photo (Domaine Public) : Book author: George T. Flom

4. Le rocher de Dighton

Qu’est-ce que c’est ? Un bloc de pierre de 40 tonnes, datant probablement d’il y a 13.000 ans, situé au fond du lit du fleuve Taunton, dans le Massachusetts, et recouvert d’inscriptions.

Où et quand l’a-t-on découvert ? Les premiers témoignages décrivant la pierre datent de la fin du XVII° siècle.

Pourquoi ça pose problème ? Qui a réalisé ces inscriptions et quand ? S’agit-il des Amérindiens, des vikings, des Chinois, des Portugais ou des Phéniciens ?

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? A priori, la communauté scientifique penche plutôt pour l’hypothèse amérindienne, car d’autres artefacts d’origine amérindienne ont été retrouvés à proximité du rocher. Mais rien ne le prouve officiellement.

Crédits photo (Domaine Public) : Frank S. Davis

5. La pierre du décalogue de Los Lunas

Qu’est-ce que c’est ? Une énorme pierre de 80 tonnes, intransportable, située au Nouveau-Mexique portant des inscriptions gravées s’apparentant à une retranscription en hébreu du décalogue.

Où et quand l’a-t-on découverte ? Au Nouveau-Mexique entre la fin du XIX° et le début du XX° siècle.

Pourquoi ça pose problème ? Parce qu’on ne sait pas de quand ça date et que si la pierre est authentique, cela sous-entend que des Hébreux sont parvenus jusqu’en Amérique lors de l’Exode.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? On ignore s’il s’agit ou non d’une fraude, car l’alphabet ressemble fortement à l’alphabet phénicien qui était connu au XIX° siècle, mais la plupart des scientifiques pensent que la pierre a été gravée bien après l’époque phénicienne.

6. Les hiéroglyphes d'Abydos

Qu’est-ce que c’est ? Des hiéroglyphes qui ressemblent quand même drôlement à un hélicoptère, un aéronef, un char d’assaut et une voiture volante.

Où et quand les a-t-on découverts ? Quand on a fait des fouilles archéologiques en Egypte. Les hiéroglyphes ornent le temple funéraire de Séti Ier, qui est mort mille ans avant JC.

Pourquoi ça pose problème ? Bah parce que les hélicos n’existaient pas à l’époque.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? A priori, on pense que les gens voient ce qu’ils ont envie de voir, en l’occurrence un hélicoptère parce qu’ils sont tout excités à l’idée qu’on puisse apercevoir un hélico dans des hiéroglyphes, mais qu’il s’agit d’une simple projection du connu sur de l’inconnu. N’empêche que c’est troublant.

Crédits photo (Domaine Public) : Olek95

7. Le pilier de fer de Delhi

Qu’est-ce que c’est ? Un pilier de fer, situé dans le Sud de Delhi, en Inde, et érigé au début du V° siècle. Sa composition en fer pur à quasi 100% lui permet de ne pas rouiller. Mais le truc c’est qu’obtenir pareille qualité de fer était impossible en occident avant le XVI° siècle.

Où et quand l’a-t-on découvert ? Les premiers occidentaux à s’y être intéressés ont procédé à des analyses à la fin du XIX°.

Pourquoi ça pose problème ? Bah putain ils étaient forts les Indiens.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? Ils étaient forts, les Indiens, y’a pas à dire ni à chercher d’extraterrestres.

Crédits photo (Domaine Public) : Photograph taken by Mark A. Wilson (Department of Geology, The College of Wooster).

8. La pile électrique de Bagdad

Qu’est-ce que c’est ? Une poterie du III° siècle avant JC qui a exactement ou presque la composition d’une pile électrique moderne. En gros, elle est creusée de façon à ce que deux embouts en bitume encadrent un cylindre en cuivre dans lequel est inséré une tige de fer. Une pile.

Où et quand l’a-t-on découverte ? En 1930 dans les sous-sols du musée archéologique de Bagdad.

Pourquoi ça pose problème ? Bah si les mecs avaient la pile, ils auraient pu le dire avant.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? On ne sait pas à quoi servait l’objet. Si c’était pour transporter des papyrus, c’était vraiment pas pratique. En même temps, il paraît invraisemblable que le vase ait servi de pile, d’autant que le courant libéré était très faible. Plusieurs hypothèses sont encore débattues.

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : Ironie

9. L'oiseau de Saqqarah

Qu’est-ce que c’est ? Un oiseau schématique en sycomore dont l’origine remonte à deux siècles avant JC.

Où et quand l’a-t-on découvert ? En 1898 lors de fouilles en Egypte. Il est désormais conservé au musée archéologique du Caire.

Pourquoi ça pose problème ? Parce qu’il a l’air drôlement aérodynamique, l’oiseau de Saqqarah, ce qui laisse entendre que les Egyptiens auraient pu comprendre les bases de l’aviation moderne et donc inventer potentiellement des avions.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? A priori, on pense que c’était juste un jouet, mais certains n’en démordent pas.

Crédits photo (Domaine Public) : Dawoud Khalil Messiha

10. La tête de Tecaxic-Calixtlahuaca

Qu’est-ce que c’est ? Une tête de bonhomme barbu en terre cuite qui porte un chapeau pointu ressemblant aux chapeaux romains.

Où et quand l’a-t-on découverte ? En 1933 dans une tombe précolombienne.

Pourquoi ça pose problème ? Bah on voit mal comment les Amérindiens auraient pu avoir accès à une figurine romaine et se faire enterrer avec.

Quelles sont les théories à l’oeuvre ? On sait pas. Soit il s’agit d’un canular, mais c’est bien difficile à prouver, soit une épave romaine aurait pu déverser son contenu jusqu’aux côtes américaines et les Amérindiens récupérer son contenu, soit il pourrait s’agir de la preuve d’un contact préalable à la conquête de l’Amérique entre Européens et Américains natifs, mais dans ce cas l’absence totale de mention de pareil événement dans la tradition orale des Amérindiens semble absurde.

Bizarre, pas vrai ?

Source : Wikipédia