Les dealers ne sont pas tous des flèches. On peut régner sur un réseau secret et être con comme un boulon. Surtout que, si on consomme, ça ne doit pas aider à prendre des décisions claires pour la préservation de l’activité. Ca fait de la peine à voir.

1.

Crédits photo : Le Point

L’analyse de Topito : Les mecs lui ont fait une ristourne sur la course vers le commissariat.

2.

Crédits photo : L'Indépendant

L’analyse de Topito : Allez savoir si les flics vont lui faire une vidéo pour le narguer quand il sera en prison.

3.

Crédits photo : Le Progrès

L’analyse de Topito : Oupsie, je crois qu’on n’était pas sur une ligne sécurisée.

4.

Crédits photo : 20 minutes

L’analyse de Topito : Franchement, Colissimo, tu peux pas leur faire confiance.

5.

Crédits photo : Ouest France

L’analyse de Topito : UPS non plus, en fait.

6.

Crédits photo : L'Est Républicain

L’analyse de Topito : « Nonon, je suis pas du tout dealer, j’ai fait ces cartes pour le fun »

7.

Crédits photo : Closer

L’analyse de Topito : « Franchement, ton shit est tellement dégueu qu’on t’arrête. »

8.

Crédits photo : L'Est républicain

L’analyse de Topito : On aime la belle maîtrise de l’ellipse.

9.

Crédits photo : L'Actu

L’analyse de Topito : Le mec doit être trop fort à la chasse aux oeufs de Pâques.

10.

Crédits photo : Huffington Post

L’analyse de Topito : On n’arrête pas le progrès.

11.

Crédits photo : Ouest France

L’analyse de Topito : Dealer, c’est avant tout un métier du contact et de l’humain. Faut pas perdre de vue le côté humain, c’est important.

12.

Crédits photo : Nice matin

L’analyse de Topito : A activité discrète, mode de vie discret.

13.

L’analyse de Topito : Ouais, vraiment, la discrétion, toujours.

14.

Crédits photo : Ouest France

L’analyse de Topito : Arroseur arrosé.

15.

Crédits photo : 20 minutes

L’analyse de Topito : Savoir reconnaître quand le travail est bien fait, c’est être une bonne personne.

Mieux vaut se lancer dans le trafic d’organes.