Parfois, entre humains, on n’est pas d’accord. J’ai envie de dire que c’est un peu notre fardeau dans la problématique de la communication communicationnelle, mais c’est aussi ce qui fait notre force. Non ? Je dis… de la… merde ? QUEUUUUA ? Bref TMTC, y’a vraiment des dates qu’on sait jamais trop pourquoi que c’est qu’on n’est pas d’accord. Et ça, ça fout trop l’sum.

1. Le printemps

POPOPO alors c’est quoi le délire, le printemps n’arrive plus le 21 mars mais le 20 ? En fait l’embrouille vient d’une sombre histoire d’agenda. Le premier jour du printemps, c’est l’équinoxe (quand il y a autant d’heures de jour de que de nuit). Jour. Nuit. Or, ce calendrier astronomique n’est pas identique à notre calendrier grégorien. Du coup, selon les années le premier jour de printemps peut tomber le 20 ou le 21 mars et même le 19. De quoi bien se prendre la tête sur les années à venir.

2. Le changement d'heure

Pas bien éloigné de la date du printemps pour ce qui est du changement d’heure d’été, on n’est jamais bien calé sur cette date qu’on check tous les deux jours. En fait c’est pas compliqué c’est le dernier dimanche du mois de mars pour l’été et dernier dimanche du mois d’octobre pour l’hiver. VOILA

3. La date de ton anniversaire pour faire une boum

Angoisse insurmontable. Ton anniv tombe un mardi. MALHEUR. Que faire ? Le fêter le samedi d’avant ou celui d’après ? C’est un dilemme vraiment douloureux qui te renvoie surtout à la triste réalité. A savoir que tu n’as aucun ami et donc aucune raison d’organiser une réception ni le samedi d’avant, ni celui d’après.

4. Noël, 24 au soir ou 25 au matin ?

Encore une date polémique qui fait débat. Nous pour tout vous dire, on a tranché. Clairement ceux qui fêtent Noël le 24 au soir n’ont aucune street cred’.

5. La date de naissance du p'tit Jésus

Encore un vaste problème de planning. Chez les chrétiens, on fête sa naissance le jour de Noël (donc le 25 décembre bordel, on vous l’a dit !). Mais les russes par exemple qui utilisent le calendrier julien et non le calendrier grégorien comme nous autres, bah du coup ils se retrouvent à fêter la naissance de Jesus of Nazareth le 7 janvier. Reste que cette date est difficile à affirmer pour les historiens, alors qu’il leur suffirait tout simplement de rajouter le keum sur Facebook pour avoir une alerte une bonne fois pour toute le jour de son anniv.

6. La date de célébration de la fin de la guerre d'Algérie

Certains voudraient que ce soit le 19 mars 1962, d’autres, le 5 décembre. En France depuis 2003, on rend hommage aux « morts pour la France » le 5 décembre (à l’initiative de Jacques Chirac). Mais cette date ne correspond à rien, c’est pourquoi le Sénat a plutôt voté pour le 19 mars, date du cessez-le-feu. Le problème c’est que cette date n’a pourtant pas signé la fin de la guerre et beaucoup ont trouvé la mort après. Pour les rapatriés, c’est donc une date polémique qu’ils préféreraient remplacer par le 5 décembre, date neutre.

Voilà, voilà. Tout ça pour vous dire que je n’ai absolument aucun avis sur la question.

7. La vraie date de péremption

D’abord il y a la date inscrite sur l’opercule de ton pot de yaourt. Ensuite il y a la date psychologique, celle qui te permet de repousser tes limites et d’aller au delà de la date indiquée. Mais cette sorte de deuxième date de péremption n’est jamais la même pour tout le monde parce que ça dépend de notre niveau de sensibilité à la putréfaction. Moi personnellement, les aliments périmés me dégoûtent, c’est pourquoi je préfère les servir à mes amis quand ils viennent manger chez moi parce que leur ignorance les berce dans l’illusion d’une bonne alimentation.

8. Le 14 juillet

C’est vrai que c’est con, le 14 juillet moi perso je le sentirai mieux si c’était un 25 novembre. Pas vous ?

Bref, les goûts et les couleurs hein.

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :