Certes, choisir la date de naissance de son morveux n’est pas (mais alors pas du tout) une science exacte. Néanmoins, l’on peut aisément détecter les périodes au cours desquelles il est peut-être préférable d’éviter de procréer. Sauf si vous n’aimez vraiment pas les gosses et que vous avez vraiment envie de faire de sa vie un enfer.

1. Le 25 mars

Beh oui car si mes calculs sont bons, votre gamin naîtra le 25 décembre, soit le soir de Noël. Et c’est peut-être un moyen pour vous de faire des économies l’air de rien en lui offrant deux trois bricoles à bas prix mais franchement, vous privez votre progéniture de bien des chèques cadeaux de 30 euros. Et ça, c’est pas cool.

2. Le 1er juillet

Et voilà comment faire de son anniversaire un jour profondément humiliant pour votre progéniture. Et oui, car en le faisant naître le 1er avril, vous l’envoyez directement dans l’enfer des vannes à deux balles potentiellement blessantes de type « Mais t’es une grosse blague en fait, ta vie c’est une une vraie connerie, ta mère a du bien se marrer en voyant ta tronche à la naissance, dégage gros con. » Bref… Franchement pas cool.

3. Le 1er décembre

Il risquerait de voir le jour le 1er septembre, soit la veille de la rentrée. Et dans le genre cadeau d’anniversaire bien pété, vous ne pouvez pas mieux faire.

4. Le 2 février

Suite à un calcul complètement foireux, j’en ai déduit que pour naître le jour d’Halloween, il fallait que vos parents fassent zig-zig le 31 janvier, date qui n’existe pas. Du coup, mes pronostics sont probablement bancals et je vous prie de m’en excuser. Bref, Vous avez mis au monde une petite horreur tout fripée recouverte de placenta et autres liquides plutôt crados… Et ce, le jour d’Halloween.Vous avez le sens du détail lorsqu’il s’agit de mises en scène bien gores en ce jour sinistre.

5. Le 29 mai

Encore un bon moyen de frustrer votre enfant qui n’a pourtant rien demandé. Il n’y a pas de pire fardeau que de naître le 29 février. Tout simplement parce que sa date d’anniversaire n’existe que tous les quatre ans. Le reste du temps, il doit squatter le 28 février et vivre avec l’éternelle impression d’être une imposture.

6. 9 mois avant votre anniversaire

Non mais merci le morveux qui vous pique la vedette le jour de votre anniversaire. La grosse lose quoi.

Source photo : Giphy

7. Pendant le mois de septembre plus globalement

Pourquoi ? Parce qu’il va naître en juin le morveux. Et croyez-en mon expérience, il n’y a pas de pire date. Au début, nombreux sont les étudiants en partiels (en rattrapage surtout). Les épreuves du bac ont lieu à cette période. Et puis à la fin du mois, l’été arrive, les gens sont heureux d’être en vacances. Le ciel est bleu, les oiseaux chantent et tout le monde s’en contre-cogne de votre anniversaire. TOUT LE MONDE.

8. 31 mars

Pondre son chiard le 31 décembre, c’est vraiment la lie. Deux raisons à cela… Premièrement, s’il souhaite organiser une petite fête, il risque de se retrouver bien seul le soir du Nouvel An puisque tous ses camarades auront d’autres plans bien plus fun que celui consistant à le regarder souffler (voire cracher) sur ses bougies. Et deuxièmement, ce sera l’éternel benjamin de sa classe. Une place difficile à supporter.

9. Le 14 mai

Si vous voulez vous pourrir la Saint-Valentin, allez-y, n’hésitez pas. Franchement quoi de pire que d’avoir un mioche dans les pattes pendant un dîner romantique avec votre moitié. Et puis ça sert à rien d’ignorer leurs pleurs, ça va juste faire des gamins super angoissés.

10. 9 juillet

Sérieusement, y a pas pire comme date au monde que le 9 avril. C’est tellement pété. Ce chiffre est moche. Ce mois est nul, on sait pas s’il fait chaud ou froid. Les vacances sont encore loin. On est au bout du rouleau. Non vraiment aucun intérêt. S’il fallait annuler un jour de l’année, je choisirais sans hésiter le 9 avril.

Vous ne pourrez plus dire qu’on ne vous a pas prévenus. Bonne soirée.