Les publicités nous pourrissent la vie. Oui je sais, nous aussi on en a dans nos tops et c’est relou on le sait bien mais sans ça, on ne pourrait pas sous-payer des enfants au black pour qu’ils produisent des tops de qualité. Toujours est-il que la pub nous fait souvent croire n’importe quoi, et des trucs plus importants qu’on ne le croit. Prends garde jeune padawan.

1. Le père Noël vêtu de rouge et de blanc soit disant inventé par Coca-Cola

Un grand classique dans l’histoire des contre-vérités publicitaires. En effet, on entend souvent que le Père Noël serait une invention pur jus de Coca-Cola. Alors certes la marque a popularisé son image rondouillarde et sa barbe blanche mais en vérité le p’tit coco existait déjà avant.

Source photo : Giphy

2. Les agrumes soit disant bourrées de vitamines

Certes les oranges et les citrons contiennent un peu de vitamine C (50 mg pour 100g) mais pas autant que d’autres aliments bien plus vertueux dont on entend moins souvent parler comme le persil (190 mg), le cassis ou le poivron rouge cru. On peut éventuellement attribuer cette erreur de jugement à la campagne publicitaire menée par Albert Lasker (premier grand publicitaire moderne) du début du XXème siècle qui visait à relancer le marché des agrumes, le gars a simplement dit que c’était plein de vitamines et qu’il était indispensable de boire du jus d’orange tous les matins. Oublie donc ton jus, va plutôt bouffer des brocolis.

3. Avoir un diamant sur sa bague de fiançailles

Déjà de base les bagues de fiançailles, c’est pas obligé, la loi ne l’impose pas (parce que sinon ce serait une loi très très cheloue). Mais surtout, il y a une croyance bizarre et largement répandue dans le monde autour du diamant solitaire que devrait contenir la bague et que si t’as pas ton diamant bah t’es trop une merde. En fait, c’est un beau boulot de communication qui a commencé en 1930 avec une énorme campagne publicitaire du joaillier De Beers « les diamants sont éternels ». Depuis on croit dur comme fer (comme diamant même) qu’une demande en mariage doit passer par une bague ornée d’un diamant.

4. Les boissons énergisantes hydratent plus que l'eau

Une vaste blagounette puisque justement les boissons énergisantes contiennent du sucre et que justement le sucre, ça donne soif. La prochaine fois que tu verras une publicité avec un type heureux de faire du sport en engloutissant son soda, bah tu sauras que le type va juste finir gros. Bref, quand on fait du sport on boit de l’eau et rien d’autre.

Source photo : Giphy

5. Pour nous laver les dents il faut coller une tartine de dentifrice sur la brosse

La quantité de dentifrice utilisée dans les publicités nous a totalement mis dans l’esprit qu’il fallait s’avaler le tube en moins d’une semaine. Or, en réalité, un tout petit bout devrait suffire à faire sentir bon dans ta bouche.

6. L'huile d'olive ou de tournesol contiendrait du cholestérol

Non pas que les publicités le disent explicitement, disons que c’est plus sournois. En mettant en avant par exemple une huile qui serait garantie sans cholestérol ce qui suppose que les autres en contiennent. Et ça c’est pas gentil parce que seul le beurre contient du cholestérol.

7. Les rasoirs roses sont pour les filles

Bon sur ce point on en a un rayon de trucs débiles qu’on croit à cause la pub, à commencer par le fameux rasoir rose et plus cher adapté spécifiquement aux femmes qui comme on le sait, ont un pelage bien différent de celui des hommes.

8. La marque de bain de bouche Listerine a inventé le concept de mauvaise haleine

A travers une publicité qui date tout de même du début du XXème siècle montrant des hommes et des femmes désespérés de puer de la gueule, la marque a ainsi fait de la mauvaise haleine un problème social, alors qu’avant on s’en battait les steaks jusque-là. Et du coup, une fois que tout le monde a bien capté qu’il refoulait du bec, la Listerine s’est imposée comme unique solution pour lutter contre l’halitose. Bien ouej’ les gars.

9. Les grands-mères ont droit à leur fête

Après la fête des pères, celle des mères, les grands-mères s’y sont mises. Sauf qu’en fait ça n’a rien d’historique c’est juste une vaste opération commerciale tissée de toute pièce par la marque Le café Grand-mère en 1987.

Source photo : Giphy

Sources :

The Huffington Post

Brightside