Crier ça fait du bien. Peu importe la raison pour laquelle on crie, c'est un son qu'on produit avec nécessité même s'il s'accompagne d'émotions variées. Quoi qu'il en soit, il faut crier. Alors crions. LÀ PAR EXEMPLE VOUS LE SAVEZ PAS MAIS EN FAIT JE SUIS EN TRAIN D’ÉCRIRE EN CRIANT C'EST POUR ÇA QUE J’ÉCRIS EN MAJUSCULES PARCE QUE SINON VOUS NE POURRIEZ PAS SAVOIR. Et pour mettre en avant nos plus beaux cris, Cdiscount lance l'opération #CDiscountleCri, pour qu'on fasse tous un maximum de bruit pendant la Coupe du Monde !

Top partenaire [?]

1. Le cri de supporter

La « ola », ou à peu près n’importe quel cri de bonheur intense quand ton équipe gagne et que tu te sens pousser des ailes tellement tu as l’impression que c’est toi qui a gagné et pas les joueurs sur le terrain (alors que dans le fond c’est quand même plutôt les joueurs qui ont gagné et pas toi déso, mais c’est pas grave ton cri fait tout de même plaisir donc lâche-toi tranquillou).

Source photo : Giphy

2. Le cri de défoulement quand tu es tout seul en bagnole et que personne ne peut t'entendre

Tu sais, ce cri que tu n’oses pas pousser au début et puis au bout d’un moment tu parviens à t’auto-convaincre parce que tu es sur l’autoroute et que tu roules à des vitesses extrêmes (genre 100 km/h truc de malade) et que comme personne ne peut t’entendre tu n’en as rien à fiche donc tu cries le plus fort que tu peux jusqu’à ce que malaise vagal s’ensuive. Si tu n’as jamais testé, fais-le la prochaine fois, je te promets, ça fait du bien.

3. Le cri de souffrance quand tu marches sur un Lego

Ex æquo avec le petit doigt de pied qui se prend dans un coin de table. Le cri qui s’ensuit est douloureux mais indispensable et permet presque d’atténuer la souffrance de cette torture extrême.

Source photo : Giphy

4. Le cri d'énervement quand tu n'arrives pas à ouvrir un sachet de chips alors que tu as très faim

Les emballages se foutent parfois bien de toi en se rendant inéligibles à l’ouverture manuelle. Toutefois, nous sommes désolés de t’apprendre qu’il ne sert à rien de crier après le paquet de chips qui malgré toute la bonne volonté du monde n’est pas doué d’un conduit auditif lui permettant de percevoir ta colère. Assieds-toi, respire, arme-toi de ciseau et réitère l’opération calmement.

5. Le cri de joie quand le groupe en première partie du concert se barre et que ton groupe préféré débarque enfin sur scène

Cri de joie, voire cri d’hystérie quand tu es vraiment vraiment fan du groupe. Et je ne vous parle même pas du moment où ton groupe joue SA chanson, celle qui fait que tu es fan et qui te plonge forcément dans un état de transe intense.

Source photo : Giphy

6. Le cri de surprise quand ton paiement est accepté

Une petite joie de la vie quotidienne qui s’intensifie chaque jour au-delà du 15 du mois.

7. Le cri de satisfaction quand tu avais prédit un truc et que ce truc se passe vraiment et que tu veux le signaler à tout le monde

Tu sais ce moment génial où tu disais un truc hyper sérieusement, genre « Taxi 5 pouah ça va faire un bide j’y mets ma main à couper » et que tout le monde te disait « Mais non enfin, t’es pas sérieux, tu racontes n’importe quoi, t’es totalement cinglé de dire un truc pareil mon pauvre » et que finalement tu peux aller les voir un par un en criant « BAH SI J’AVAIS RAISON TU VOIS » et que les gens concernés sont alors couverts de honte et te considèrent désormais comme un messie, bah ce moment-là mérite un cri de satisfaction.

Source photo : Giphy

8. Le cri de l'orgasme

Bon personnellement, ça ne m’est jamais arrivé donc je sais pas trop ce que ça fait mais à ce qu’il paraît dans les films les gens ont l’air hyper contents quand ça leur arrive.

9. Le cri de Munch quand tu vois ta gueule le matin au réveil

Un moment de la journée difficile à passer mais malheureusement incontournable.

10. Le cri quand tu te fais virer de chez toi après avoir squatté neuf mois gratos dans le ventre de ta mère

Et dire qu’il n’y a aucune loi de protection de l’enfance pour nous mettre à l’abri de cette expulsion sordide, c’est vraiment choquant.

Source photo : Giphy

Allez salut, j’ai plus de cordes vocales.