8374386253_c44642dab2_b
Crédits photo (creative commons) : Jordan

Ha le printemps... Les jours s'allongent, les jupes des filles se raccourcissent et les playoffs NBA débutent . C'est parti pour 2 mois de matchs au couteau, de rencontres aux sommets et des salles en délire. Bienvenue dans les phases finales du meilleur championnat de basket au monde. Lors de ces matchs tendus comme des strings, quand la pression est a son paroxysme, les joueurs sont prêts à tout pour arriver a leurs fins. La guerre est ouverte.

  1. Le coup de pied dans les parties intimes par Dwayne Wade
    Dwayne Wade, arrière All-star de Miami a une façon bien à lui de défendre. En décembre 2012, les Floridiens affrontent Charlotte dans un match pas encore décisif. Wade balle en main est serré d'un peu trop près par un joueur des Bobacats. Un bon coup de pied dans les bijoux de famille sous les yeux de l'arbitre et l'affaire est réglée. Le joueur des Heat prendra un match de suspension seulement.
    https://www.youtube.com/watch?v=kasTHolwOwI
  2. Le "coup du gobelet" par Jason Kidd
    Il reste 6 secondes à jouer dans ce match entre Brooklyn et Los Angeles, le score est ultra serré. Jason Kidd, entraîneur des Nets veut arrêter le jeu pour donner des conseils à ses joueurs. Problème : il n'a plus de temps mort. Kidd a une idée de génie : faire tomber délibérément son gobelet de soda sur le parquet pour ainsi stopper le jeu et avoir le temps de coacher ses joueurs. Du génie. La NBA lui infligera 50 000$ d'amende tout de même. De l'argent bien dépensé.

  3. Le "lancer de trucs sur le panier" pour faire rater un tir
    En NBA, les spectateurs sont très proches du terrain, ce qui occasionne régulièrement des situations cocasses. Dans ce match entre les Jazz et le Thunder, un fan tente de déconcentrer le joueur au lancer franc en lançant un objet derrière le plexiglas du panier. Et ça marche puisque Reggie Jackson foire complètement son lancer, ce qui n'a pas manqué de rendre l’entraîneur d'Okhloama complètement dingue. On peut le comprendre. Respect à ce fan que le fair-play ne tue pas.

  4. "La manchette dans la tronche" par Kevin Garnett
    Le maitre du trash talk, le joueur le plus détesté de NBA, c'est lui. L'intérieur des Celtics a encore fait parler de lui en janvier de 2013. Dans un match face aux Pacers, Garnett dégomme un joueur adverse d'une superbe manchette tout droit sortie d'un combat de catch. Expulsion sous l'ovation de ses coéquipiers. Le patron.

  5. Le "coup de coude de la mort" par Metta World Peace
    Ron Artest a eu beau changer de nom, il n’en reste pas moins l'un des joueurs les plus chauds de NBA. Il le prouve une nouvelle fois lors d'un match entre les Lakers et les Thunder en infligeant un coup de coude d'une violence inouïe dans la tête de James Harden. Ce dernier restera de longues secondes au sol et sera victime d'une commotion cérébrale. Le basket, un sport sans contact ?

  6. Le coup du lacet par Jr Smith
    Les Knicks de New York affrontent Dallas en janvier dernier et l'arrière JR Smith va nous offrir un grand moment de télévision. Dirk Nowitzki, pivot des Marvericks est sur la ligne de lancer franc. Smith décide de déconcentrer son vis-à-vis au rebond en défaisant les lacets de son adversaire Show Marion. Ce dernier ne comprend absolument pas ce qui lui est en train de lui arriver. Une blague de CE1, tout à fait.
    https://www.youtube.com/watch?v=WiiGDkPdQOA
  7. Le coup "je fais le mort" par Mario Chalmers
    Mario Chalmers s'écroule sur le parquet de Miami, agonise, on le croit à moitié mort. Le jeu continue et sur la contre-attaque, ce bon vieux Mario se relève incognito, se place sur la ligne des 3 points, se fait oublier et rentre un shoot décisif dans un Game 5 des playoffs, à l'aise. Revenu d'entre les morts le Mario...
    http://www.youtube.com/watch?v=WFIjzAcASeI
  8. Le coup du "j'arrête le jeu et je te mets un shoot sur la tronche" par Paul Gorges
    L'arrière all-star Paul Georges décide de tout. Au milieu d'un dribble, il fait un signe à son défenseur genre "on arrête le jeu". Son vis à vis s'exécute, et s'immobilise. Georges prend alors tout sen temps pour planter un 3 points sous les yeux du pauvre joueur de Detroit. À l'expérience.
    paul georges

  9. Le coup "j'en fais des tonnes" de LeBron James"
    2,03m, 113 kg de muscles mesdames et messieurs. Telles sont les mensurations de "LeBron King James", le meilleur joueur de NBA. Pourtant quand un joueur des Bulls le pousse à peine lors d'un accrochage, Le King s'effondre, se jette en arrière et fait 10 mètres sur les fesses, ce qui provoque un début de bagarre général. Valbuena peut aller se r'habiller...

  10. Le coup "je t'humilie en rentrant un lancer franc les yeux fermés"
    Bon pas vraiment un mauvais geste ni un coup fourré. Mais une belle humiliation pour ce rookie qui ose défier Michael Jordan. Le meilleur joueur du tout les temps se permet de rentrer un lancer franc les yeux fermés pour en mettre plein la vue à un jeune joueur. Avec cette phrase devenue mythique "Bienvenue dans la ligue petit"

Les play-off NBA, ça commence maintenant!