une_garde_a_vue_sarkozy
Crédits photo (creative commons) : Montage Topito

(Attention top à lire avec un accent prononcé de la région PACA")
"Messieurs vous n'êtes pas sans savoir qu'on accueille aujourd'hui un ancien de la maison parmi nous, dans une situation, je le crains, bien inconvenante pour celui-ci. Comme chacun sait, nous ne sommes pas disposés à pratiquer le favoritisme, rapport au fait des lois et tout, donc on traitera Nico... enfin M. Sarkozy comme un prévenu lambda. Cependant, on n'est pas des bêtes, et M. n'est pas une prostituée de Bulgarie, donc on va tâcher de se tenir. Je vous prierai donc de : "

  1. Ne pas lui mettre des coups de bottin dans la gueule
    "L'article A-37 et la circulaire G-654 sont très clairs sur ce point. Tous les prévenus sont soumis aux coups d'annuaires dans la mouille à l'exception près des joueurs qui ont marqué durant la coupe du monde, des patrons de bistrots, et des gros bonnets. M. Sarkozy faisant de fait, de part son ex fonction de président, partie de la troisième catégorie."
  2. Ne pas l'attacher au radiateur avec une menotte
    "De part sa qualité de ponte, on ne peut décemment pas laisser un ex président coincé près de la porte des chiottards. Rapport au fait des odeurs, surtout quand on sait ce que Michel a bouffé. N'oubliez pas que les tazers que vous affectionnez tant vous ont été offerts par ce bonhomme. Dacodac ?"
  3. Ne pas lui filer que de l'eau chaude et un bout de pain rassi
    "Un ex président mérite au minimum une galette biscuitée au chocolat. Comment Michel ? Voilà... de type Pépito...exactement Michel. C'est bien de suivre."
  4. Ne pas lui mettre la lumière en pleine gueule
    "Oui je sais Michel, c'est la base de notre métier. Mais il faut savoir faire des exceptions. On peut, à la rigueur, légèrement lui éclairer la partie torsale à l'aide d'un porte clé lumineux."
  5. Ne pas lui brûler les mains avec des clopes
    "Pas de traces les mecs. On sait ça va pas être coton mais comprenez-nous, voilà une personne susceptible d'être prise en photographie de manière régulière, il convient de par la même de ne pas s'exposer à une publicité qui pourrait être dommageable quant à la fonction policière"
  6. Ne pas le mettre avec des dealers et/ou des prostituées dans la cellule
    "Comme vous le savez, à ses plus grandes heures, M. Sarkozy a -pour le plus grand bien de la France- été à l'origine de plusieurs lois qui sont allées à l'encontre de ces professions. Dès lors, il serait convenable, si l'on veut que l'opération se déroule dans le calme, de ne pas mélanger ces individus de type différent. On lui doit bien ça..."
  7. Ne pas le tutoyer
    "Oui on sait tous qu'il est déjà venu taper le carton chez nous, et que ce n'était pas le dernier à montrer son cul durant les soirées Karaoké. Mais le vent a tourné et il s'agit de sauver les apparences. Ne vous inquiétez pas, il ne vous en tiendra pas rigueur quand il reviendra"
  8. Ne pas lui donner de surnoms racistes
    "Pas de "Le hongrois" ni de "Nain de l'est". Ok les mecs ? On sait que Michel et Gégé sont des adeptes.. Si, si Michel, ne fait pas le modeste c'est quand même toi qui a trouvé "les Gipsy kings" la dernière fois quand on a chopé des gitans. Bon ben là veilleuse. On se fera une descente à l'ancienne demain pour se rattraper"
  9. Ne pas faire la technique du bon flic/mauvais flic
    "C'est un vieux briscard, il connait la combine. En général, évitez au maximum les classiques. On joue contre un pro les gars, va falloir improviser."
  10. Ne pas lui poser trop de questions indélicates
    "Ça reste un ancien de la maison. Si on se serre pas les coudes entre nous qui va le faire hein ? N'oubliez pas qu'il peut revenir aux affaires plus vite que prévu. On a parlé aux collègues italiens qui ont vécu le retour de Berlusconi après lui avoir chié dans les bottes, ils ont été bien accueillis, donc tâchons de ne pas faire les mêmes conneries. Vu ?"

"A fortiori je vous ai tout dit les mecs"