Crédits photo (creative commons) : MissAgentCooper

On vous avait déjà prévenu des trucs à ne surtout pas vous faire tatouer. Faut croire que certains auraient mieux fait de nous écouter, parce qu'ils ont bien eu l'air con à cause de leur tatouage. Des histoires vécues qui ont fait couler de l'encre (haha) et qui ont suscité des réactions épidermiques (re-haha).

  1. Une érection permanente
    Vous aimeriez avoir l'air viril en permanence, le gourdin au garde-à-vous 24/24h pour attirer toutes les nympho donzelles des alentours? C'est ce qui est arrivé à un iranien qui s'est fait tatouer les initiales de sa copine sur sa troisième jambe (enfin, pour les donzelles, on n'est pas sûrs). Les mecs, vous savez ce qu'il vous reste à faire pour impressionner mais attention, c'est irréversible et ça peut ruiner une carrière de prof (et de pas mal d'autres métiers en fait).
  2. Un empoisonnement au mercure
    Ressembler à Elephant Man après s'être fait tatouer avec de l'encre contenant du mercure, c'est dommage. C'est encore plus dommage quand on s'appelle Keith Duffy, qu'on est un des chanteurs de Boyzone et que notre talent se résume à être bogoss. L'histoire ne dit pas s'il s'était fait tatouer un thermomètre.
  3. Choper le SIDA
    Votre mémé vous l'avait dit : les tatouages, ça donne le SIDA, ça tue des bébés koalas en Australie et ça fait chuter le CAC 40. Et beh mémé, elle avait en partie raison, puisqu'un australien a contracté le VIH après un tatouage en Indonésie. Quand on sait que là-bas on ne boit pas d'eau sauf si elle est bouillie, on évite de se faire tatouer. Et v'là que j'te tatoue avec un clou rouillé, et que j't'échange l'aiguille avec un séropositif...
  4. Se faire arrêter
    Quand on est un super méchant qui tue des gens, on a deux choix : soit on est intelligent et on le crie pas sur les toits, soit on en est fier (et un peu con) et on se l'encre sur le corps. C'est ce qui est arrivé à Anthony Garcia, un californien de 25 ans, qui s'est tatoué une scène de crime et le nom de son gang sur le torse. Manque de bol, les policiers ont reconnu la scène et il a pris 65 ans. Champion du monde de la connerie qu'on paye cher.
  5. Se retrouver à poil sur facebook
    C'est pas parce qu'on se tatoue des fées pas loin des seins qu'on est forcément une allumeuse et qu'on a envie que tout le monde nous mate à moitié à poil sur internet. Du coup, quand son banquier à découvert des photos d'elle nue sur facebook, que le tatoueur avait posté pour son portfolio, Crysta Hammond aurait peut-être préféré se faire tatouer le bras.
  6. S'attirer les foudres d'un chirurgien
    En 2010, un chirurgien juif a refusé d'opérer son patient qui portait un tatouage du Reichsadler, l'aigle impérial du IIIème Reich perché sur une Svastika. "J'vous jure c'est une colombe Docteur! Et la croix là? Ça symbolise l'éternité chez les bouddhistes! Vous pouvez opérer ma hernie maintenant?"
  7. Une cicatrice à vie
    Tatouer un gosse de 3 ans, même au henné, c'est pas forcément super malin. La mère (indigne) du petit Vinnie England ne devait donc pas être maligne, et son gamin s'est retrouvé après une réaction allergique avec une cicatrice à vie de Bart Simpson qui s'essuie le cul sur le bras. Ça risque d'être marrant pour lui de trouver un boulot plus tard, avec un bras qui ressemble à des jambes de grand-mère.
  8. Devenir une merde sur pattes
    Rossie Brovent voulait se faire tatouer une scène du Monde de Narnia sur le dos (déjà, faut pas être fut-fut), et (comme une idiote), elle est allée se faire tatouer chez son ex, qu'elle avait trompé auparavant. Du coup, le mec s'est vengé et lui a tatoué un bel étron (avec les mouches en prime) sur le dos.
  9. Avoir l'air d'un illettré/d'un dessin de fête des mères
    Ils avaient bien réfléchi à leur motif, mais manque de bol, leur tatoueur était analphabète ou parkinsonien. On ne compte plus le nombre de personnes tatouées avec des fautes d'orthographe (bah oui, on a pas encore inventé le correcteur orthographique dermique), ou le nombre de tatouages qui semblent réalisés par un enfant hyperactif de 3 ans.
  10. Avoir juste l'air abruti
    Se faire tatouer une étoile, quand on est pas une lumière, c'est pas conseillé. Enfin une, passe encore. 56, passe moins. Sur le visage, passe plus du tout. Maintenant, Kimberley Vlaeminck a l'air d'avoir une maladie de peau bien avancée. Vous m'direz, on peut aussi avoir l'air d'un abruti sans tatouage. Certes, mais on passe un peu plus incognito dans le métro.
  11. (Bonus) Se faire piéger par François l'embrouille

Et vous, vous avez des histoires drôles avec vos tatouages?

Source : Ranker , 24heuresactu , Buzzfeed

Crédits photo (creative commons) : MissAgentCooper