Magnifiques phénomènes naturels se produisant dans les régions proches du pôle Nord, les aurores boréales sont le fruit de particules solaires qui se heurtent à notre atmosphère. Ces sublimes traînées vertes qui décorent les nuits polaires de certaines régions sont traquées par bien des voyageurs et on comprend pourquoi. Mais du coup, comment les voir ? Que faire ? Où aller ? Quelle combinaison porter ?

1. Soignez votre aérodromophobie (peur de l'avion)

Oui parce que si vous habitez en France, il va falloir prendre l’avion pour pouvoir en observer. Les aurores boréales sont visibles dans les zones aurorales qui se trouvent dans les régions du Groenland, de l’Alaska, de la Laponie, l’Antarctique, l’Islande, la Norvège, la Suède et surtout le Nord du Canada, peu accessibles en RERB donc. C’est sur le territoire canadien que l’on peut assister aux plus grandes manifestations de ce phénomène lumineux.

2. Choisissez bien votre période, on évite de venir en été par exemple...

Les aurores boréales ont le plus souvent lieu pendant la période allant du 21 septembre au 21 mars. Il faut choisir les mois les plus secs (février, mars) puisque la quantité de précipitations est moindre et que le ciel est donc plus dégagé.

3. Éloignez-vous des villes et de la pollution lumineuse

En effet, entre les lampadaires allumés éternellement (juste en dessous de votre fenêtre histoire de vous empêcher de dormir tous les jours de votre vie) et les vitrines des magasins toujours éclairées, la ville, la nuit, ce n’est vraiment pas l’idéal pour observer les étoiles. Et encore moins les aurores boréales qui ne ressortent réellement que grâce au contraste créé par la nuit noire qu’elles traversent.

4. Acceptez de sacrifier votre sommeil

La plupart des aurores boréales apparaissent entre 18h et 1h du matin. Néanmoins, lorsqu’une première surgit en début de soirée, il est possible qu’une deuxième se produise dans la nuit, il faut donc rester vigilant. Par ailleurs, dans certains hôtels, vous pouvez demander à la réception de vous alerter lorsqu’il y a une aurore boréale. Le tout étant de ne pas les incendier violemment lorsqu’ils vous appelleront en pleine nuit.

5. Apprenez à suivre un calendrier lunaire

Il est préférable de choisir une période durant laquelle la lune est absente ou en formation car il y a moins de lumière dans le ciel et l’on peut bien mieux discerner les aurores boréales.

6. Préparez vous à raquer un peu (beaucoup)

Oui parce qu’en général, vous allez d’abord vous rendre en avion dans la ville principale (Stockolm, Osla par exemple) puis vous allez ensuite vous coltiner de longs trajets en train, voiture ou encore avion. Par ailleurs, si vous désirez observer les aurores depuis votre hôtel, il existe des igloos panoramiques où le prix d’une nuit peut aller jusqu’à 900 euros. Voilà, donc ça fait un peu cher. Heureusement, on peut trouver des formules un peu moins onéreuses. Mais dans tous les cas, on vous conseille de bouffer des pâtes pendant quelques mois avant de vous envoler pour l’Islande.

7. Abonnez vous à des sites de prévisions boréales (et révisez votre anglais)

Et puis révisez aussi un peu votre géographie et votre physique parce que ces sites de prévisions sont quand même souvent assez hyper pas super méga clairs pour les lambda que nous sommes. Mais on vous les donne quand même : Geographical Institute, Auroras Now.

8. Soyez patient, mais pas trop

Lorsque l’on est en basse latitude (Montréal, Quebec), les aurores sont observables à une fréquence assez peu élevée, c’est à dire 1 à 3 fois par mois. En revanche, dans les villes de Fairbanks et Nome en Alaska, on peut en voir sur une période de 200 jours, ce qui laisse bien plus d’opportunités d’assister au phénomène.

9. Apprenez à prendre de belles photos de nuit (si, si c'est très difficile)

Et comme, les seules photos qu’on maîtrise vraiment parfaitement sont les selfies en duckface dans notre salle de bain, on va gentiment vous inviter à consulter des sites de photographes professionnels ou non mais qui, au moins, arrivent à pondre des photos à peu près correctes… Celui-ci par exemple : Les Others

10. Profitez du moment présent avant de retourner dans votre petit bureau miteux

On s’excuse pour ce retour à la réalité un poil rude. Vraiment.

Si vous appliquez à la lettre ces petits conseils, il est évident que vous assisterez à de merveilleuses aurores boréales et ce sera grâce à nous donc ne vous retenez pas de nous remercier gracieusement, régulièrement et avec amour et bienveillance

Source Image : Sébastien Giguère/ Wikipédia

Source : Le Routard, Voyageur du Monde, VisiteNorways.fr, Visitfinland.com