La finitude de l’homme t’oppresse et le caractère éphémère de ton existence te rebute un peu ? La solution : mettre toutes les chances de ton côté pour accéder à l’immortalité. Pour cela, il te suffit de suivre ces petites astuces plutôt simples.

1. En remplaçant l'eau par la bière

Vraiment. Bois-en beaucoup. A la moindre soif, fonce au PMU du coin et torche toi sec. Ce sont les recommandations du médecin d’Agnès Fenton (à peu de choses près), 110 ans, qui, selon elle, auraient permis sa longévité. Plus de culpabilité donc le lendemain d’une grosse cuite, tu ne fais que prendre soin de ton corps.

Source photo : Giphy

2. En quittant ton mec ou ta meuf, là, maintenant, tout de suite

Selon plusieurs études, le célibataire vit plus longtemps. Il comble sa solitude en prenant soin de lui : sport, nourriture saine, méditation et surtout il dort bien mieux puisque personne n’est là pour accaparer la couette et ronfler comme un mufle. En revanche, si tu la joues solo et qu’en plus tu bouffes trop et n’en glandes pas une, tu vas crever seul. Et jeune.

3. En souriant, les parisiens vous allez bientôt mourir, allez tchao

Selon une étude réalisée par la Wayne State University à Détroit dans le Michigan, moins tu tires la tronche, plus tu as de chances de mourir vieux. Donc quand un mec t’aborde dans la rue et qu’il t’incite vivement à « sourire, Mad’moiselle », tu sais ce qu’il te reste à faire… D’autant plus que si tu ne t’exécutes pas, tu prends le risque de te faire insulter grassement, tu ne voudrais pas ça ?

Source photo : Giphy

4. En devenant Amish, simple et efficace

Allez hop, tu prends tes clics et tes clacs et tu te casses en Pennsylvanie. Tu n’auras peut-être aucun style avec ta longue robe bleue ou ta chemise à carreau bien vilaine mais si tu attends quelques générations (oui, c’est un peu long), ton gène SERPINE1 va muter et tu gagneras 10 ans d’espérance de vie selon l’étude de Douglas Vaughan, président de la faculté de médecine Feinberg de l’Université Northwestern à Chicago.

5. En buvant des litres de café, des tonneaux même

Les buveurs de jus de chique seraient moins sujets aux maladies de l’appareil digestif (tu m’étonnes) et circulatoires. Bravo, tu peux donc continuer à embaumer toutes les pièces dans lesquelles tu entres avec ta tasse pleine de café qui pue bien la mort en toute impunité.

Source photo : Giphy

6. En tuant des vieilles (cellules)

Évite la confusion qui pourrait légitimement te porter préjudice. En atomisant les vieilles cellules mortes ou en fin de vie qui traînent dans ton organisme, tu pourrais gagner 30% de vie. Du coup, tu peux espérer taper les 100 ans facile. Easy life. Par contre, il faudra payer le traitement de lutte contre la sénescence et ça, ça risque de te revenir à un peu très cher. Petite précision, on parle essentiellement d’aspect physique et de maintien de la forme et non des capacités motrices, de mémoire ou force musculaire.

7. En ayant des relations sexuelles (même si ça ne vaudra jamais un bon jogging, on est bien d'accord)

Parole de docteur (Saldmann en l’occurrence), la copulation, c’est bon pour toi. Par des machinations obscures qui m’échappent puisque hélas, je n’ai pas eu le temps de faire 10 ans de médecine, cela permettrait même de réduire les risques de cancer. Pour ce qui est des bienfaits cardiovasculaires et physiques, on est moins étonnés puisque, rappelons-le « l’amour est un sport de contact » (dixit les L5 en 2002) et que le sport, c’est bien connu pour faire du bien à ton petit cœur.

Source photo : Giphy

8. En s'arrachant la tête avec du piment

L’université du Vermont à l’origine de cette étude précise bien que « le mécanisme par lequel les piments peuvent ralentir la mortalité est mal connu et incertain ». De fait, l’intérêt de continuer à rédiger ce paragraphe me paraît assez peu pertinent pour ne pas dire vain.

9. En mangeant des légumes tout pourris que personne n'aime

Si la perspective de te faire une petite soupe « oignons-poireaux-fruits rouges-ails » t’enchante tout particulièrement, c’est parfait, tu vas vivre très très longtemps. En revanche, ta vie risque d’être aussi chiante et longue qu’une autoroute.

10. En arrêtant de fumer, ouais je sais, ça fait un choc de l'apprendre comme ça

Lol. N’importe quoi. Comme si c’était nocif. Pfff.

Voilà la recette miracle qui te permettra de vivre pour l’éternité. Et si tu meurs quand même, nous n’assurons pas le service après vente. Donc tant pis pour toi.

Source : Vice, France Soir, Auféminin, RTL, NEON, Sciences&Avenir, Le Monde