À la fête de l’amour, nous sommes tous conviés, mais tout le monde n’est pas à la fête en matière amoureuse. Dans le bonheur ambiant, n’hésitons pas à capitaliser sur les malheur des autres pour prendre un peu de plaisir ; dans l’alcool à gogo, n’hésitons pas à passer à l’action pour avoir, nous aussi, notre part de nuit de noces. Il suffit pour cela de suivre quelques lignes directrices pas bien complexes.

1. Maîtriser sa consommation d'alcool, mais surtout maîtriser la consommation d'alcool de sa cible

En l’abreuvant de champagne sans discontinuer. C’est en général à partir de la huitième flûte qu’une attaque devient possible et même souhaitable.

Source photo : Giphy

2. Viser les cousins

87,3% des cousins à un mariage sont seuls, malheureux, mal à l’aise, contents de connaître d’autres gens et tout à fait ouverts à du sexe ivre dans des fourrés.

3. Eviter de se retrouver à la table des vieux

À moins bien sûr d’avoir une préférence sexuelle pour les plus de 75 ans ou un tropisme du veuvage. Auquel cas on ne serait pas loin de prononcer le mot gigolo ; dans tout autre cas, la table des vieux est l’endroit où le radar à sexy se montre le moins disert de toute la salle des fêtes.

4. Exploiter son talent pour briller pendant le mariage à un moment et devenir quelqu'un en vue

Par exemple, jouer un morceau de piano sensationnel à un moment un peu émouvant afin de montrer à tout le monde que vous n’êtes pas seulement le mec cool de service, mais aussi le pianiste de génie de service, ce qui généralement est à même de générer l’envie.

5. Être beau

Ça aide quand même, il faut bien le reconnaître.

Source photo : Giphy

6. Ne pas venir avec sa meuf / son mec

Si tu es venu au mariage avec ce qui te sert d’outil de compagnonnage, tu t’es exposé à l’impératif de fidélité qui fait que c’est quand même vachement galère de choper quand ton mec ou ta meuf est là. Le mieux est donc de ne pas convier le ou ladite au mariage de façon à pouvoir vaquer à tes occupations adultères tranx.

7. Récupérer une chambre enviée par tous

Celle avec le gigantesque lit, sans vis-à-vis mais avec salle de bain privative. Celle-là. Peut-être qu’on ne couchera pas avec toi pour ce que tu es mais pour ne pas dormir sous la tente, mais enfin, on couchera avec toi.

8. Ne pas draguer la ou le marié(e)

Les risques étant bien sûr (dans le désordre) : de se prendre un stop, de gâcher le mariage, de ne choper personne, de se couvrir de ridicule, de perdre ses amis, de se prendre un poing dans la gueule, d’être désormais désigné par tout le monde comme « le mec qui a essayé de se taper Cécile le jour de son mariage », de passer une mauvaise soirée, de perdre son accréditation à dormir dans la super chambre sus-décrite.

Source photo : Giphy

9. Draguer les serveurs

Les serveurs n’ont pas envie d’être là. Ils sont les seuls à ne pas être à la fête. Si vous repérez un serveur ou une serveuse mignonne et que vous vous dites qu’il est probablement célibataire, vous aurez tout à gagner à le divertir au moyen de blagues diverses et variées en lui faisant boire du champagne. Et l’avantage c’est que, même si vous devenez lourd, ils ne pourront pas s’enfuir de peur de ne pas toucher leur salaire. Malin, non ?

10. Gérer la musique

Ce qui donne un pouvoir à peu près aussi important que celui de l’alcool. Or, le pouvoir permet d’arriver à ses fins. Par contre, là, mollo sur le Barry White, Monsieur et Madame Vieux ont le plus grand mal à se contenir sur la piste.

Bonne chope les enfants.