Les soirées, c’est sympa, mais à la longue c’est cher. A 5 balles la pinte, pour peu qu’on n’en prenne pas qu’une et que l’on sorte plus d’une fois par semaine, on ne peut plus s’y retrouver. Si seulement d’autres personnes pouvaient payer à notre place… Et aller faire pipi à notre place, aussi, d’ailleurs… Et payer nos impôts à notre place… Et nous faire à bouffer… Ce serait cool cool la vie.

1. Prétendre que c'est ton anniversaire

Qui refuserait de payer un coup à quelqu’un qui vient de perdre une année de vie ? Par contre, ne raconte pas que tu fêtes tes 23 ans ou tout autre âge nul de transition ; va directement dans le vif du sujet : aujourd’hui, tu as 40 ans. Et oui tu fais jeune, mais c’est l’alcool, ça conserve.

2. Prétendre que c'est ta soirée de mariage

Qui refuserait de payer un coup à quelqu’un qui vient de se marier ou qui va se marier ? Par contre, ne raconte pas que tu te maries avec Maryvonne, que tu connais depuis le CM2. Va directement dans le vif du sujet : aujourd’hui, tu t’es marié avec Scarlett Johansson. Et oui, elle est pas là, mais elle avait une autre soirée, ça tombait mal.

Source photo : Giphy

3. Prétendre que c'est ta soirée de divorce

Qui refuserait de payer un coup à quelqu’un qui vient de se faire larguer comme une merde ? Par contre, ne commence pas à parler de « commun accord », de « c’est mieux comme ça » ou de « c’est pas moi, c’est elle » : aujourd’hui, tu as vécu une journée de l’enfer au tribunal et tu as perdu la garde des petits, et tu as pleuré devant le juge mais impossible d’attendrir ce vieux shnock et tu n’as plus rien de mieux à faire que de noyer ton malheur dans le gin, sauf que tu es un peu emmerdé, là, présentement, parce qu’avec la pension alimentaire tu n’as plus de quoi vivre.

4. Choisir un bar où le barman est con comme un boulon et jouer au Trivial Pursuit avec lui pour des verres

« On joue une tournée sur la capitale du Burkina Faso ? » « Ok, je te propose un truc : on cite chacun un nom de film avec Yves Montand, et le premier qui sèche paie une tournée à l’autre. » Et tutti quanti. En te souhaitant une bonne débranle gratuite.

5. Installer un panneau "un verre acheté, douze verres offerts" derrière le bar et demander à profiter de l'offre

Le barman risque d’être surpris : sa direction ne l’avait pas prévenu de l’offre promotionnelle. Mais si c’est écrit, c’est écrit. On ne voudrait pas être poursuivi pour des questions de visuels non contractuels ou de publicité mensongère.

6. Dire "Tu prends celle-là je prends la suivante" à plein de gens sans jamais prendre la suivante

Ce qui sous-entend de connaître plein de gens différents qui ne se connaissent pas entre eux. Ou alors d’être un artiste du déguisement. Ta fausse moustache ne va pas suffire.

Source photo : Giphy

7. Dire que tu viens de sortir du coma

Qui refuserait de payer un verre à quelqu’un qui vient de sortir d’un sommeil dont certains pensaient qu’il ne sortirait jamais ? Mais attention, ne commence pas à raconter que tu as été dans le coma quelques jours : aujourd’hui, tu sors d’un coma de 17 ans suite à un accident tragique dont tu ne te souviens plus mais les gens qui t’ont briefé t’ont expliqué que tu as été renversé par une berline immatriculée avec des plaques diplomatiques et que tu ne seras jamais indemnisé parce que des gens haut-placés ont fait pression sur ta famille pour qu’ils abandonnent toute poursuite.

8. Kidnapper le barman habituel et le remplacer par un homme de confiance

Homme de confiance qui fera son travail consciencieusement mais oubliera de noter tes commandes dans la machine. Ca pose peut-être, je dis bien « peut-être » un problème éthique niveau kidnapping, ligotage, bâillon, tout ça tout ça.

9. Faire un deal avec le barman

« Tu me paies des verres et, en échange tu te paies des verres aussi. » Gagnant-gagnant.

Source photo : Giphy

10. Expliquer que tu as renversé ton verre en ayant l'air embêté

Alors que tu n’as absolument pas renversé ton verre. Marche aussi en ajoutant un peu de liège dans une bouteille de vin vidée aux deux-tiers en expliquant qu’elle était bouchonnée, quand même

Cuite, ça rime avec gratuite.