Le sommeil est un élément capital d’une bonne santé mentale et physique. C’est aussi un truc dont le bon déroulé dépend de plein de facteurs que l’on ne maîtrise pas toujours : douleurs, mauvaise literie, stress, consommation excessive de caféine ou d’alcool… Plein de petits trucs qui peuvent gêner le sommeil et entraîner une fatigue chronique, des douleurs insupportables, de l’irritabilité, voire une dépression. Heureusement il existe plein de techniques pour parer aux éventuelles difficultés du sommeil.

1. Eviter tout accès à l'heure pour combattre l'insomnie

On se réveille tous plusieurs fois pendant la nuit. Mais, généralement, le temps dévolu à ce réveil est très court, à peine quelques secondes et le cerveau efface ce souvenir car le sommeil produit de l’oubli. Mais pour s’assurer que le réveil ne s’éternise pas pour se transformer en insomnie au milieu de la nuit, il vaut mieux éviter de s’inquiéter de l’heure. Regarder l’heure dans ces conditions ne peut être qu’un facteur stressant : « je n’ai dormi QUE ce temps-là ? » ou « il ne me reste QUE ce temps-là avant le réveil ? » ; or, le stress ne favorise pas du tout du tout le sommeil et l’endormissement.

2. Enserrer un coussin permet d'éviter d'avoir mal à l'épaule

Si l’on a des douleurs récurrentes à l’épaule, il s’agit de s’allonger sur le dos et non pas sur le côté et d’enserrer un coussin sur son ventre. Déjà, c’est agréable parce qu’on a le sentiment de faire un câlin à quelqu’un, mais en plus ça soulage très généralement la douleur selon les kinés.

Source photo : Giphy

3. Pour contrer le mal de ventre, il faut mettre un oreiller sous ses cuisses et s'allonger sur le ventre

Généralement, ça soulage réellement. Si on a du mal à dormir sur le ventre, il est aussi possible de se mettre sur le dos avec un coussin sous les mollets. De manière générale, l’idée est de surélever un peu les jambes pour faciliter le transit’.

4. Eteigner votre portable une heure avant de dormir

La lumière bleue des Smartphone peut vraiment influer négativement sur les cycles du sommeil en perturbant le cerveau qui n’analyse plus correctement l’heure qu’il est. Pour éviter ce phénomène, il vaut mieux ne pas envoyer douze textos depuis son lit et arrêter d’utiliser son portable une heure avant de se coucher.

5. Pour favoriser le sommeil, il ne doit pas faire trop chaud dans la pièce

Pour favoriser la qualité du repos, le corps doit être exposé à un environnement relativement frais. Pendant le sommeil, la température du corps baisse ; et quand la température du corps baisse, on a chaud plus facilement, c’est logique. Du coup, si l’on dort dans un lieu trop chaud, le sommeil sera de mauvaise qualité. Vous voyez mes doigts comme ils bougent ?

6. Il faut se réveiller à la même heure tous les jours pour que le sommeil se cale bien

Ne pas se réveiller tous les jours à la même heure crée pour le corps ce que certains scientifiques appellent un « décalage horaire social ». C’est-à-dire que le corps ne comprend plus quel est son rythme. Alors évidemment on ne peut pas se coucher et se lever à la même heure tous les jours pendant toute la vie au risque d’être rasoir, mais le weekend il est bienvenu de ne pas modifier drastiquement son rythme de sommeil au risque d’accumuler de la fatigue.

Source photo : Giphy

7. Pour éviter de ronfler, il faut dormir sur le côté et ne pas boire d'alcool

Tout le monde peut ronfler de temps en temps, même si certaines personnes ronflent tout le temps et fort. Ce qui peut être extrêmement pénible. Pour éviter cette situation, il existe bien sûr des opérations des cloisons nasales, mais sans en arriver là les recherches prouvent que l’on ronfle moins quand on dort sur le côté que sur le dos. Il faut donc éviter de dormir sur le dos. Il est aussi possible de se dégager les sinus avant de dormir avec une solution à base de sel, par exemple.

8. Ne surtout pas manger un gros repas avant de dormir

Pendant le sommeil, le corps n’est pas armé pour effectuer des opérations de digestion complexes. Si l’on s’envoie un énorme repas juste avant de se coucher, on aura mal au ventre et les opérations de digestion tendront à garder le corps éveillé. Le mieux est d’éviter de manger tard quoiqu’il arrive et, en cas de force majeure, de privilégier des plats non protéinés, les protéines demandant beaucoup d’efforts de la part de l’appareil digestif pour être digérées.

9. Parfois, un mauvais sommeil peut être lié à un mauvais matelas

Quand on gigote toute la nuit, ce n’est pas forcément qu’on est stressé ; ça peut aussi être qu’on a une literie nulle et c’est relativement grave. Un vieux matelas, un matelas trop petit ou un matelas inconfortable peuvent engendrer des problèmes de sommeil qui pourrissent la vie. La plupart des organismes de consommateurs de même que la communauté scientifique recommandent un changement de matelas tous les 5 ou 10 ans.

Source photo : Giphy

10. En cas d'insomnie réelle et manifeste, mieux vaut se lever

Rester allongé quand on n’arrive plus à dormir engendre du stress et, on le sait, le stress est l’ennemi du sommeil. En cas d’insomnie réelle, mieux vaut donc se lever pour faire autre chose, dans une lumière tamisée et dans le calme : un peu de lecture, boire un peu d’eau : surtout ne pas fumer de cigarettes ou boire d’alcool. Il s’agira alors de retourner dormir quand on est vraiment épuisé.

Le sommeil, c’est la vie.

Source : ThisisInsider, Huffington Post