Le proverbe dit « Il faut souffrir pour être beau ». Ok, ça me semble être un deal honnête. On prend cher pendant qu’on court, qu’on saute ou qu’on se tape dessus mais à la fin on a un corps de dieu grec. Sauf que, ce que le proverbe ne dit pas, c’est qu’en vrai il faut souffrir deux fois, puisque à la fin on a des courbatures. Enculé de proverbe, je le hais.

1. Faire des étirements

Celui-là, évidemment, tout le monde le connaît, alors je vais pas m’attarder dessus. J’ai des trucs à faire moi, j’ai pas votre temps. Qui va s’occuper de mes gosses et des 9 autres points de ce top ? C’est bibi, alors on enchaîne.

Source photo : Giphy

2. Boire beaucoup

Ça a l’air cool comme ça, mais calmez-vous. C’est de l’eau qu’il faut boire, hein. Oui, parce que déshydratation = courbatures. Et aussi déprimant que ça puisse paraître, la vodka n’aide pas à se réhydrater.

Source photo : Giphy

3. Le massage

Se faire masser, en plus d’être un peu plus agréable que l’odeur d’un rat en décomposition dans du vomi, permet d’éliminer plus rapidement les courbatures. Bam, une raison de plus de faire du sport. Enfin, je vous dis ça mais moi la dernière fois que j’en ai fait, c’était un sprint en 2012 pour choper un Macdo avant que ça ferme.

4. Se laver avec de l'eau très froide

Les sportifs professionnels mettent carrément leurs jambes dans des glaçons, donc c’est que ça doit pas trop mal marcher. Et en plus, ça te donnera une occasion de te laver. Parce que du coup je me suis pas lavé depuis 2012 et mes collègues commencent à me faire des remarques désobligeantes.

Source photo : Giphy

5. Boire une bière après l'effort

Selon plusieurs études, boire une bière après avoir fait du sport, permet d’éliminer les toxines et tout le tintouin. Bon après, les études sur la bière, on sait ce que ça vaut, mais ce top vise aussi à vous déculpabiliser. Donc allez-y, faites-vous plaiz, kiffez votre petite binouze.

Source photo : Giphy


6. Bien choisir son sport

Les scientifiques ne parviennent pas vraiment à l’expliquer, mais certains sports génèrent beaucoup moins de douleurs musculaires que d’autres. Les échecs et le tir sportif, par exemple, laissent votre corps tranquille, même en cas de pratique intensive.

7. Demander à ton gars sûr de faire du sport pour toi

C’est aussi à ça que ça sert les amis. Tu n’as pas envie de regretter demain d’avoir fait un footing ? Envoie ton meilleur pote le faire pour toi pendant que tu regardes une 28ème fois OSS 117 posé dans ton canapé.

8. Ne pas faire de sport

Variante du point précédent, mais pour les gens qui n’ont pas d’ami, ne pas faire de sport du tout permet, en plus d’éviter les courbatures, d’économiser des sous sur les baskets et la montre connectée qui te donne ton rythme cardiaque. Des sous qui pourraient par exemple être réinvestis dans le jeu Fifa 17 afin d’avoir quand même sa dose de sueur et d’émotions.

9. Courir avec une perfusion de morphine

Après tout ça sert à quoi la morphine ? Ça sert à atténuer la douleur, non ? Il vous suffit de vous rendre à l’hôpital le plus proche en prétextant un accident de voiture et de voler 2-3 poches de morphine. De plus, ça aura aussi l’avantage de vous aider à mieux dormir.

Source photo : Giphy

10. Se faire amputer

Qu’est-ce qu’on fait quand on a les cheveux trop longs et que ça nous emmerde ? On les coupe. Du coup, qu’est-ce qu’on fait quand on a mal aux jambes et que ça nous emmerde ? Faites fonctionner votre cerveau.

Allez, va courir maintenant.

Sources : Passeportsante

Bodysciences

Passeportsanté