La parentalité est une responsabilité difficile à assumer. On sacrifie notre vie pour la survie d’un être tout droit issu de nos semences et il y a de bonnes chances pour qu’on foire correctement une partie de son éducation. Alors nous, on a envie de dire BALEK quitte à être un parent nul, autant être un parent de merde et faire vraiment n’importe quoi avec notre gosse, histoire de s’amuser un peu entre deux vannes.

1. Apprendre n'importe quoi à ton enfant

Lui apprendre à compter et lui dire que les chiffres ça va dans cet ordre-là : 4, 8, 79, 125, 2, #, 7896. Pareil pour l’alphabet, tu lui cales des lettres hébraïques tranquillou et pour peu que t’oublies de le mettre à l’école les 15 premières années de sa vie il devrait mettre un peu de temps avant de comprendre l’embrouille.

Source photo : Giphy

2. Lui faire croire qu'il a été adopté

Et quand il fera sa crise d’ado insupportable et qu’il vous dira que de toute façon vous n’êtes pas ses vrais parents, tu pourras alors enfin lui dire qu’en fait, si. Preuve à l’appui. Et là il aura bien les boules.

3. Le mettre à la clope dès la maternelle et lui dire que c'est super bon

Entre deux biberons, une petite Malboro. Si tu t’y prends très tôt il devrait être addict avant la grande section et avoir son premier cancer avant de savoir lire. Trop la classe dans la cour de récré.

4. Lui dire de manger son caca pour les vitamines

Et attendre qu’il ramène son premier mec ou sa première meuf à la maison pour lui apprendre la vérité et lui foutre bien la honte devant sa conquête. En même temps, le gars mangeait son étron pour le 4 heures, c’est peut-être ça qui l’a séduit.e.

Source photo : Giphy

5. Mettre plein de livres dans sa bibliothèque mais échanger les couvertures

Comme ça il va croire qu’il a lu Guerre & Paix alors qu’en fait il a juste lu Tomtom et Nana.

6. Chaque fois qu'il dit un truc, rigoler très fort et lui dire que c'est une belle merde

L’idée c’est qu’il enregistre bien que chaque fois qu’il va ouvrir la bouche, il se fera charrier. En toute logique, il devrait faire une dépression très rapidement, et là tu pourras lui dire que quand même il est pas marrant il pleure tout le temps, super l’ambiance.

7. Le réveiller au milieu de la nuit pour le caler devant la télé

Si possible un replay de TPMP mais sinon au pire juste devant Gulli, et pense bien à ne pas lui filer de petit déj’ et à le faire arriver à la bourre à l’école.

8. Te barrer en vacances trois semaines et lui laisser des steaks surgelés alors qu'il a huit ans

Non mais ça va pas la tête ? Vous seriez vraiment capables de faire une chose pareille ? Vous savez ce qu’il y a dans les steaks surgelés ? Vous savez comment les bêtes ont été torturées dans les abattoirs ? Ah vous me dégoûtez…

9. Brûler tous les dessins qu'il vous offre

Et lui faire sniffer la cendre de ses œuvres. Comme ça il va peut-être finir pas comprendre que c’est que l’engagement artistique bordel.

10. Lui apprendre des fausses règles au UNO

Bon jusque là ça allait on était dans l’humour, on s’amusait bien, je faisais des blagues, vous rigoliez c’était cool, mais là c’est allé trop loin. On peut pas déconner avec ça

Source photo : Giphy

Alors ? C’est qui le super parent de merde, hein ?