Tous les jours, c’est la panique. On n’a jamais le temps de tout faire, et nous voilà marqués du sentiment que le temps s’échappe, que l’on va mourir et qu’en lieu et place d’un balancier entre travail et amusement, notre vie n’est faite que d’ennui et d’angoisse. Ce n’est pas vrai. Il est tout à fait possible de s’organiser pour avoir le sentiment d’être en maîtrise du temps et ne jamais ressentir le stress des délais échus.

1. Préparer plein de repas d'un coup

Tu as deux heures à rien foutre le dimanche après-midi et tu hésites entre regarder des séries, du porno, ou te coucher ? Écoute plutôt la radio ou un disque et fais à bouffer une quantité astronomique de trucs que tu rangeras ensuite dans des tupperwares. Déjà, faire à bouffer c’est plutôt sympa, mais c’est surtout une solution extraordinaire pour ensuite ne plus avoir à faire ça le soir, la semaine qui vient, en rentrant du boulot. Autant de temps dégagé pour faire des choses qui te détendront et te feront du bien durant la semaine. Et qui t’éviteront la tentation de commander de la bouffe, de grossir et de dépenser de l’argent inutilement.

2. Faire les trucs relous le matin

C’est généralement le matin que notre capacité productive est la plus forte. Si tu as de la visibilité sur ton planning de travail et que dedans il y a des choses très reloues, des choses moyen reloues et des choses plutôt marrantes, commence par abattre les choses reloues. L’énergie et la motivation trouvées dans le fait d’accomplir des tâches plaisantes seront à même de te rendre productif pour l’accomplissement des autres tâches.

Source photo : Giphy

3. Fonctionner par projet/tâches

Le cerveau est un organe plutôt sympa qui a, a priori, peur des trucs à faire et libère des endorphines quand il a achevé une tâche. Procéder par petites tâches que l’on abat est un bon moyen d’avancer vite, d’avoir de la motivation et d’aller au bout des choses. Une longue tâche peut ainsi être détachée en plein de petits projets qui, assemblés, permettront de terminer le travail au long cours. Et ça marche aussi sur des projets personnels, que ce soit l’écriture d’un roman ou faire un bon dîner un peu compliqué pour 40 personnes.

4. Faire tout le temps du petit ménage

Le ménage, c’est la tannée, mais pour garder un appartement propre sans jamais avoir à se taper la tannée, il suffit en réalité de faire régulièrement du petit ménage : faire sa vaisselle après avoir mangé, nettoyer la cuisine pendant que les choses cuisent, ranger les livres que l’on sort, passer un coup d’éponge dans la salle de bain en se brossant les dents… Autant de trucs qui évitent un jour de se lever dans une porcherie et de se dire « j’en ai pour deux heures ».

5. Apprendre à bâcler

Attention, ceci n’est pas une incitation à mal faire son boulot ; mais il faut réserver son perfectionnisme à certaines choses auxquelles on tient particulièrement ou à d’autres choses que l’on ne sait pas faire. Si tu es confiant dans tes capacités de travail, tu peux réaliser tes tâches sans pour autant de forcer : de toute façon, ton niveau est bon et même si tu ne réfléchis pas systématiquement aux points d’amélioration tu obtiendras un résultat satisfaisant. Autant d’énergie et de disposition mentale épargnées pour réaliser des choses plus difficiles.

6. Calculer le temps réel des choses pour pouvoir s'organiser

Si l’on va courir une heure, cela signifie que l’on va bien mettre un quart d’heure à rassembler ses affaires, une heure à courir et vingt minutes à s’étirer et prendre une douche : soit au final plus d’une heure et demi. En estimant la longueur de nos actions de manière courte, on est rapidement débordé et on a l’impression de ne plus jamais rien réussir à faire, faute de temps. Faire preuve de réalisme est ce qui t’empêchera de te fâcher avec tout le monde parce que tu arrives systématiquement en retard au cinéma et que c’est foutu pour la séance.

Source photo : Giphy

7. Rationaliser son utilisation d'Internet

Internet peut aujourd’hui te solliciter en permanence, ce qui fait que tu perds ta capacité de concentration au long cours, celle qui te permet de travailler plusieurs heures de suite sur un projet en étant efficace. En segmentant cette concentration, on perd en efficacité, en rapidité, et donc du temps ; le mieux est donc d’attribuer des plages horaires à Internet, de limiter son utilisation au soir, ou à des pauses prévues à cet effet, mais pas de papillonner en permanence entre les tâches à accomplir et la distraction potentielle.

8. Prévoir ses to do list à moyen terme

Généralement, une to-do list contient beaucoup trop de trucs : on ne pourra pas tous les réaliser, d’autant qu’après avoir fait sa to-do list on a le sentiment d’avoir déjà fait des trucs et qu’on s’octroie une pause clope. Non, la bonne solution pour éviter la frustration et avoir l’impression d’avancer, est de faire ces listes à moyen terme, avec l’idée qu’une partie des tâches peut être accomplie aujourd’hui et que, si on en a le temps, on entamera les autres tâches plus longues. Et ces listes peuvent être évolutives, de nouvelles choses peuvent s’y adjoindre de jour en jour. Un rythme hebdomadaire est généralement suffisant.

Source photo : Giphy

9. Optimiser les temps de transport

Soit pour bosser, soit pour faire des choses agréables qu’on n’aura pas forcément le temps de faire après : écouter des podcasts, lire, réfléchir à ce que l’on va regarder comme film le soir. C’est encore le meilleur moyen pour n’avoir pas l’impression de perdre son temps dans les transports, d’une part, mais aussi de l’autre pour se forcer à s’adonner aux activités récréatives qui nous semblent fatigantes, comme le sport ou faire à bouffer.

10. Se lever un peu plus tôt pour faire des choses ennuyeuses avant d'aller au travail

On l’a dit, le matin est un moment où l’on est particulièrement alerte. Or, payer ses factures après une journée de boulot, répondre à ce mail alors qu’on s’est tapé une réunion toute la journée ou laver la cuisine quand on a réussi à effectuer son rendu à 21 heures sont des choses que l’on aimerait encore moins faire que de se baigner avec des piranhas. Une bonne solution pour éviter ça est de se lever une demi-heure en avance le matin pour abattre ces tâches et commencer la journée avec l’impression que l’on a bien agi.

Le mieux, ce serait de pouvoir recruter quelqu’un pour qu’il puisse aller aux toilettes à notre place, mais c’est pas gérable.

Source : Reddit