Le retour du Burger Quiz, c’est du LOL comme on en fait plus et le plaisir de retrouver Chabat, Baer et Rouve dans autre chose que des films nuls. Mais c’est aussi et toujours la sempiternelle épreuve du burger de la mort au cours de laquelle les candidats perdent systématiquement. Pourtant, la défaite n’est pas une fatalité : il suffit de bien se préparer.

1. Retenir les questions, et non les réponses

Parce que les réponses, elles, sont connes et faciles à avoir. Ce qui est dur, c’est pas de savoir quoi répondre, mais de se souvenir de ce qui a été posé. En étant attentif et en associant un mot-clé à chaque question, on a toutes les chances de se souvenir de leur ordre, de ne pas en oublier une et, donc, de gagner un voyage.

2. Tricher

Généralement, les mecs connus autour sont tout à fait disposés à tricher avec toi. Si jamais tu joues chez toi et qu’il n’y a pas de mec connu, il y a tout à parier que personne ne sera d’accord pour tricher avec toi. Qu’à cela ne tienne ! De toute façon, ça sert à rien de gagner puisqu’il n’y a rien à gagner !

Source photo : Giphy

3. Choisir des réponses par ordre alphabétique

Généralement, l’ordre alphabétique est un truc dont on se souvient. Si ta première réponse commence par un A, ta deuxième par un B, et ainsi de suite, il y a toutes les chances pour que tu débites par la suite les réponses dans l’ordre.

4. Être hypermnésique

Alors bien sûr ce n’est pas donné à tout le monde dans la mesure où il s’agit d’une déformation de la mémoire qui rend la vie impossible et risque de sévèrement mettre en péril ta vie sociale. Mais bon, si tu es prêt à mettre ta vie entre les mains d’un savant fou pour suivre un protocole expérimental d’extension de ta mémoire, tu augmenteras tes chances de remporter la mise.

5. Faire une cure anti-Alzheimer avant l'émission

Même si tu n’es pas atteint de la maladie. Bon, niveau effets secondaires j’en sais rien, hein, je suis pas médecin, moi, mais bon ça peut pas faire de mal à ta mémoire. Et si tu as Alzheimer, n’oublie pas de prendre tes médicaments. C’est une vanne ! Bien sûr que tu vas oublier !

6. S'entraîner à apprendre par coeur les décimales du nombre Pi

Cet exercice aura le double avantage de faire progresser ta capacité de mémorisation et d’occuper les longues heures que tu passes seul chez toi puisque tu n’as aucun ami en te détournant des pensées suicidaires ou du jugement que tu portes sur ta misère sexuelle.

Source photo : Giphy

7. Faire une chanson dans sa tête avec les réponses

De préférence une chanson connue. Tu remplaces les paroles par les réponses aux questions. Inutile de dire que ça ne peut que marcher, puisque dès qu’on met un air à un truc, on s’en souvient mieux. C’est comme ça que j’ai appris les 700.000 premières décimales de Pi. Après c’est pas une chanson, plutôt un concerto.

8. Casser la gueule d'Alain Chabat

Jusqu’à ce qu’il te file les dotations et arrête de te poser ces questions de merde parce qu’au bout d’un moment ça commence à bien faire, hein, est-ce qu’il est flic, peut-être ? Est-ce qu’il a le droit de poser des questions qui te mettent mal à l’aise juste pour t’humilier ? Il va voir de quel bois tu te chauffes.

9. Envoyer Rainman à sa place

Ne pas se planter et envoyer Rayman, qui n’apportera rien au schmilblick, ou pire, le mec du huitième jour, dont la présence pourrait être contreproductive.

10. Sur sa main gauche lever un doigt pour les questions totales et sur sa main droite, dans l'ordre, pour les questions partielles (histoire de se souvenir de l'ordre)

Il me fallait un dixième point et quand j’ai eu cette idée, je me suis dit que cette technique avait l’air pas mal, puis d’un coup je me suis remis en question, j’ai aussi fait le point sur ma vie et je me suis dit qu’en fait j’étais qu’un con et que j’allais me jeter dans le lac.

Source photo : Giphy

Vous savez que le vrai nom de Michel Berger, c’était Jean-Michel Hamburger ? Je vous l’apprends, alors.