Depuis plusieurs années, les conditions requises pour qu’une photo d’identité soit acceptée en tant que témoignage de ta personne sur un document officiel sont devenues drastiques. Pas de sourire, pas d’expression, pas de lunettes, pas de vie… Difficile à réaliser, pour une personne qui, elle, vit, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle a besoin de documents prouvant son identité. Heureusement, Topito est là pour te donner tous les conseils indispensables afin de réussir ton passage au photomaton.

1. Pense à un événement triste pour bien tirer la gueule

Ou à tout événement traumatique de ta vie, comme cette fois où tu as eu un caillou dans ta chaussure mais que tout le monde s’en foutait.

Source photo : Giphy

2. Déverse 15 litres de Pento sur tes cheveux pour qu'ils ne sortent surtout pas du cadre

Le problème, c’est qu’il faut probablement commander le Pento en Italie et demander de l’aide pour se le faire déverser sur la tronche, mais après au moins tu n’auras plus de problème de cheveux qui ressortent et de photomaton récalcitrant.

3. Fous du scotch sur tes paupières pour ouvrir tes yeux en vraiment très grand

Tu les colles bien au scotch double face contre l’orbite. En plus, grâce à cet entraînement, tu auras toutes les chances de remporter tous les combats de regard que tu seras amené à mener dans ta vie.

4. Mets un balai transparent sous ton menton pour qu'il soit bien droit et fais le passer dans ton cul pour avoir l'air bien chiant

Qui dit tête pas droite dit photo non conforme. Qui dit pas de balai dans le cul, dit photo non conforme. Lie l’utile à l’agréable et fais d’une pierre deux coups.

5. Mets de la patafix entre tes molaires pour être sûrs de ne pas desserrer les dents

Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire. Attention à ne pas sourire.

6. Accroche-toi un fond uni au dos en checkant bien qu'il n'y a aucune autre couleur

Ni d’accroc dans sa peinture, ni de petit poc d’une quelconque nature. Un fond uni uni, de préférence saumon ou verdâtre, pour une ambiance 100% COGIP, 100% Fun.

Source photo : Giphy

7. Si tu as besoin de lunettes, casse-les avant la photo pour ne pas avoir le réflexe de les mettre sur ton nez

Il n’est pas rare que les porteurs de lunettes aient comme réflexe de porter leurs lunettes à leurs yeux afin de pouvoir interagir avec le monde qui les entoure. STOP ! Pour éviter de vous retrouver en mauvaise posture, le mieux est encore d’empêcher les lunettes de nuire en les broyant sous sa semelle aux cris de « Maréchal, nous voilà ».

8. Fais-toi un tatouage de ton empreinte digitale sur le front pour faciliter le travail des flics

Ils apprécieront cette petite attention qui te vaudra sans doute un bon point ou même une image lors de ton prochain contrôle à la frontière.

Source photo : Giphy

9. Mets du marqueur sur tes sourcils pour bien les discipliner

Tu ne voudrais pas que tes sourcils sur la photo te donnent l’air fou, ou un quelconque air, d’ailleurs. Une petite astuce, pour éviter les sourcils broussailleux, consiste à les peinturlurer au marqueur indélébile noir épaisseur 4. En plus c’est super joli.

10. Fous-toi un cure-dents dans l'iris pour l'obliger à bien regarder l'objectif

Le cure-dents coincera l’action rotative de ton œil et t’obligera donc à regarder droit devant toi, puisque tout regard fuyant rendrait ta photo inéligible. Le mieux est d’opter pour un cure-dents transparent, de façon à ce qu’il ne ressorte pas trop à l’image.

Plus qu’à payer 12 balles ce putain de photomaton pour des photos qu’on ne t’acceptera pas !