Ça y est, c’est aujourd’hui que tu le perds. Je parle de ton pucelage, tu avais deviné, j’espère. Demain, tu sauteras par-dessus le mobilier urbain en chantonnant du Elton John, mais pour le moment t’es en stress mon grand. Enfin mon grand, pas encore, rapport au fait que t’as jamais baisé. En bonnes Brigitte Lahaie du top, nous sommes là pour toi.

1. Ne pas trop y penser toute la journée

C’est un coup à tout foutre en l’air. Tu vas te faire la scène tellement de fois dans ta tête qu’à la fin, quand ça arrivera, tu trouveras ça nul et tu voudras jamais recommencer.

Non, c’est pour de rire. Tu recommenceras sans doute. Peut-être.

2. Ne pas te stresser pour savoir si tu vas être un bon coup

Tu ne vas pas être un bon coup. De toute façon, ton ou ta partenaire ne sera pas non plus un bon coup. En fait, vous serez tous les deux des coups tout nuls et tout penauds, pas à l’aise et qui ont vaguement honte de leur corps. Mais si tu te stresses trop, tu risques d’être un coup catastrophique.

Source photo : Giphy

3. Faire simple, un peu comme dans les films (les vrais films, pas les films avec des plombiers et des secrétaires qui se déshabillent)

Des baisers, des mains qui se baladent, des affaires qui s’envolent doucement, des préliminaires, une pénétration, une jouissance. Simple. Efficace. Ne commence pas à essayer de faire un strip-tease ou à proposer une DA-DV, ça pourrait refroidir l’ambiance et tu te retrouverais Gros-jean comme devant.

Source photo : Giphy

4. Ne pas jouir avant la pénétration, sinon il faut tout recommencer

Le seul vraiment différent dans l’idée que tu vas faire l’amour, on va pas se le cacher, parce que t’as peut-être déjà joué à touche-pipi avant, c’est que ce coup-ci, il y aura pénétration. Du coup, si tu es tellement excité que tu jouis avant la pénétration (par exemple en mettant la capote), bah il n’y aura pas pénétration, ou en tous les cas pas tout de suite, et tu vas te sentir tout nul et pas sûr que tu te ré-excites si tu passes ton temps à te juger. Donc, le conseil, c’est de gérer soi-même tout ce qui a trait à son zizi avant entrée dans la foufe, histoire de maîtriser un minimum ses émotions.

Source photo : Giphy

5. Etre super à l'écoute du/de la partenaire

Si tu lui fais super mal, ça va mal se passer pour les deux. Il faut être super attentif aux émotions de l’autre ; en plus, ça fait un truc sur lequel se concentrer pour dépasser la minute de coït en toute tranquillité.

Source photo : Giphy

6. Mettre un slip propre. Et pas immonde.

Y’a moyen que le sexe ne soit pas enchanteur si, une fois ton jean enlevé, tu exhibes un slip kangourou Merlin (l’enchanteur).

Source photo : Giphy

7. Mettre une capote

Vas-y, m’écoute pas et retrouve-toi comme un con avec des gosses à 17 ans après en tout et pour tout 2 minutes de sexe dans ta vie.

8. Se préparer psychologiquement à recommencer

Il est possible que tu ne fasses l’amour qu’une fois, mais il est relativement probable que la première fois, le sexe dure environ 7 secondes 20, ce qui pourrait laisser un goût amer à la fille ou au mec avec qui tu baises. Le truc sympa, alors, c’est de recommencer un peu après en faisant un peu de touche-pipi en attendant de rebander. Evite de t’endormir comme une merde juste après avoir joui.

Source photo : Giphy

9. Ne pas paniquer. Jamais.

Même s’il y a du sang (des fois que tu serais avec une fille vierge, elle aussi), et des liquides bizarres et des trucs qu’on voit pas dans les films, tu paniques pas, sinon tu fous tout en l’air. Tu restes stoïque, et tu fais semblant que tu connais le bouzin. Tout le monde sait que tu ne connais pas le bouzin. Tu fais semblant.

S’il commence à y avoir du vomi et du Dr. Pepper, par contre, panique.

10. Enlever ses chaussettes

Même si ce sont tes chaussettes porte-bonheur. Un peu de respect, merde

Source photo : Giphy

11. Masturbe-toi avant (mais pas devant la fille) (mais pas trop longtemps avant non plus)

D’expérience partagée par des milliards d’hommes sur terre, c’est encore la meilleure technique pour éviter l’éjaculation immédiate dans la capote. Une masturbation entre 2 et 3 heures avant paraît adaptée.

Source photo : Giphy

12. Ne commente pas la qualité du sexe après le sexe

Si tu dis « c’était génial » tu passeras pour un con. Si tu dis « c’était nul », tu passeras pour un sale con. Dis-rien et tu passeras pour un mec stylé.

13. Ne dis pas à ton partenaire que tu l'aimes et que c'est la femme (l'homme) de ta vie pendant l'acte

En fait, il y a statistiquement 150% de chances que ce ne soit pas la femme ou l’homme de ta vie et qu’il ou elle devienne gros(se) et moche dans les 15 ans et poste dans le futur des photos de chats sur Facebook pour illustrer sa vie merdique. Uniquement des photos de chats.

Source photo : Giphy

14. Ne continue pas à faire l'amour si tu as joui (même si tu as honte parce que c'était trop rapide)

Parce que quand la capote s’effondrera dans le vagin de la fille en laissant s’échapper tout le sperme, tu te demanderas pourquoi tu as mis une capote et si tu as les ressources intérieures suffisantes pour oser demander (tro la hont’ !) une pilule du lendemain à la pharmacie.

15. Ne créée pas une ambiance sexy en passant du Barry White

Généralement, la personne accepte de faire l’amour avec toi parce qu’elle a envie de faire l’amour avec toi, pas avec la réplique exacte d’un personnage nul de série américaine sans les abdos.

En te souhaitant une excellente soirée. (Pour plus d’info sur des sous-catégories du sexe, tu peux aussi cliquer ici et ici).

(Vazy prends des selfies tout nu avec la meuf et envoie-les nous)


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :