Bon, on va pas te faire la morale, parce que chez Topito on est les premiers à préférer passer nos week-ends sur un canapé plutôt que dehors à courir. Mais pour une fois, on a décidé de se motiver, de courir cet hiver, et de terminer ça par une course trop cool : la ODLO Crystal Run. Le 12 février, on sera donc sur la ligne de départ, et on te propose de te joindre à nous ! On met 50 dossards en jeu ici, pour venir courir avec nous (et manger une tartiflette sur la ligne d'arrivée).

Top partenaire [?]

Courir lors d’une belle soirée d’été, ce n’est presque pas du sport, c’est une promenade. Il fait bon, l’air est parfumé de chèvrefeuille, les oiseaux volent à vos côtés et les lapins vous précèdent, gambadant à vos côtés tels des dauphins lancés aux flancs d’un zodiac. Mais en hiver c’est pas la même musique, et l’idée même de sortir par -4 pour aller s’infliger 40 minutes de course c’est un peu plus compliqué. Comme on ne badine pas avec la santé et que vous êtes accro à la course, on va vous donner des petits conseils pour pas faire n’importe quoi et terminer comme Jack Nicholson dans The Shining.

1. Échauffez-vous plus longtemps

En temps normal c’est important mais là encore plus. Si possible faites ça en intérieur avant de vous lancer, histoire de bien chauffer vos muscles.

Source photo : Giphy

2. Mettez des couches de vêtements et non pas UN seul vêtement épais

Ne pas trop s’habiller est important, mais l’inverse est aussi vrai. La solution parfaite c’est la technique de l’oignon, en plusieurs couches. Une couche qui laisse votre peau respirer, puis une couche d’isolation qui protège bien et enfin, si vraiment il neige ou que vous êtes frileux, une couche de protection comme un kway.

Source photo : Giphy

3. Couvrez-vous les extrémités (surtout les mains)

Certains ne supportent pas de courir avec des gants ou un bonnet mais c’est pourtant ce qu’on recommande le plus aux coureurs hivernaux. C’est en effet par là que vous allez perdre le plus de chaleur, et c’est le but inverse que vous cherchez à atteindre.

4. N'oubliez pas de boire, vous vous déshydratez aussi en hiver

Vous allez perdre autant voir plus d’eau en courant en hiver, notamment parce que respirer de l’air froid accélère la déshydratation. Prenez de l’eau avec vous, buvez à petite gorgée et tout se passera bien, vous ne finirez pas en momie congelée dans un parc près de chez vous.

Source photo : Giphy

5. Pensez au vin chaud (ou au petit thé détox) que vous allez boire en arrivant

Il vous faut une carotte pour vous faire courir. En été vous pensez à la douche fraîche qui vous attend, ou au grand verre de thé glacé, eh bien là pareil, pensez au chocolat chaud, au vin chaud, au thé chaud, au Schweppes chaud qui vous attend chez vous. Ça vous aidera à terminer le dernier km.

Source photo : Giphy

6. Survivez au premier kilomètre, le plus compliqué

En hiver, c’est sûrement le 1er km qui est le plus dur. Vous vous prenez du froid dans la gueule, avec un peu de chance il y a du vent et la température ressentie est bien pire que celle annoncée à la météo. Vous vous demandez ce que vous foutez là et si tout cela est bien sérieux. Vous avez raison, mais tenez. Une fois votre peau bien rafraîchie par le froid, une fois vos muscles bien échauffés par la course, ça devrait être moins pénible. Alors accrochez-vous.

Source photo : Giphy

7. Faites-vous une playlist de feu

On ne sait pas ce qui vous réchauffe le coeur, si c’est du zouk, du JUL ou un bon Pat Seb, mais pensez bien à votre playlist avant de vous lancer, elle est encore plus importante qu’en été ou le gazouillis des oiseaux est parfois le seul son dont vous avez besoin pour avancer.

8. Mangez bien avant de vous lancer

Emportez de la bouffe pendant votre course, même si vous avez la flemme au début et que porter des barres de céréales dans vos poches vous emmerde, vous verrez que ça vous redonnera un petit coup de chaud, parce que c’est bien là le principal.

Source photo : Giphy

9. Pensez qu'il peut faire nuit très vite et habillez-vous en fonction

Il fait nuit tôt et vous avez de fortes chances de vous retrouver à courir dans le noir, ce qui est dangereux. Pensez aux bandes réfléchissantes sur vos fringues, c’est important. Et puis une petite lampe frontale pour voir où vous allez ne fait jamais de mal.

Source photo : Giphy

10. Inspirez par le nez et soufflez par la bouche

Histoire de pas vous congeler les poumons, il est préférable d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche. Après ça risque de devenir plus compliqué si vous poussez un peu votre effort, mais au début essayez d’y penser.

Source photo : Giphy

Plus d’excuses, lancez-vous !

Chaud pour une course en plein hiver ? (t'as remarqué la blague avec "chaud" / "hiver" ?) Le 12 février Topito est partenaire de la ODLO Crystal Run, et on te propose de venir courir avec la Topito Team en gagnant ton dossard ici. T'inquiète, on court pas vite, et on passera sans doute autant de temps à boire du vin chaud qu'à faire du sport. On met en jeu 50 dossards, c'est par ici !