Quand tu as la chance immense, que dis-je, l’honneur suprême, de pouvoir te reproduire et créer des êtres humains, il y a certaines choses auxquelles tu ferais mieux de renoncer tout de suite. Les sorties au restaurant en font partie, tout comme ta vie sociale ou sexuelle. Bah ouais, fallait mettre une capote, qu’est ce que tu veux que je te dise.

1. Ramener un iPad

Tu as toujours jugé les parents qui, pour avoir la paix, collaient leur môme devant un écran avec un dessin animé, histoire de pouvoir manger pépouze et chaud. Bah tu fais moins le malin maintenant que tu fais la même chose, hein ?

2. Ne choisir que les resto familiaux

Avec chaise haute, crayons de couleurs gratos et menu enfant. Ouais, tu fais désormais partie de cette catégorie de personne qui adore le Buffalo Grill maintenant, c’est triste mais c’est comme ça.

3. Manger hyper vite pour te barrer au plus vite

Quitte à frôler l’indigestion, contente toi d’engouffrer ton repas et de déguerpir avant que les regards des autres clients qui te jugent ne te transpercent la peau.

4. Ne pas les faire manger pendant 2 jours avant

Si tes enfants ne bouffent pas avant le resto pendant quelques heures ou quelques jours (on s’en fout, ils ont des réserves de bonbecs planqués dans leur couche), ils auront grave la dalle et ne penseront qu’à manger, et pas à se taper sur la gueule ou à vouloir sortir de table toutes les 7 secondes.

5. Te foutre du regard des autres

Ouais, c’est pas facile, je suis d’accord. C’est un peu comme quand tu prends le train pendant 5 heures, et que ton gosse hurle pendant 4h57. Faut t’en foutre, faire avec, et attendre que ça passe.

6. Ramène des jouets

Bon, peut-être pas l’intégrale de la maison de Barbie ou un circuit de voitures sur 3 étages, mais des petits trucs faciles à transporter et qui pourront l’occuper quelque temps.

7. Les frites sont tes amies

Ton gamin n’aime rien de ce qui est proposé à la carte ? Allez hop, une assiette de frites et l’histoire est réglée. Quel gosse normalement constitué n’aime pas les frites franchement ?

8. Fais ton deuil des endroits chics et calmes

Tu adorais avoir la petite table du fond, un peu isolée, dans un joli restaurant à la lumière tamisée et à la musique douce. Bon bah c’est foutu, parce qu’à la table du fond y’a pas la place pour ranger la poussette, et si jamais y’a de la musique, tu l’entends pas parce que ton môme braille.

9. Choisis ton moment pour y aller

Amener son gosse au restaurant ne veut pas forcément dire le faire manger lui aussi. Si tu arrives à bien te démerder, tu peux réussir à manger quand ton môme fait sa sieste pépouze dans la poussette, pour avoir le temps de manger chaud, et dans le calme.

10. Ne pas l’amener

C’est la vraie solution ça: ne pas l’amener avec toi. Quitte à te faire un resto, fais ça le soir, quand ton môme pionce, et que la baby-sitter est chez toi pour s’en occuper. Ça fera plaisir tout le monde, et surtout à toi.

Et toi, t’es dans la team Buffalo Grill ?