Ah le cinéma ! Tous ces films et séries qui nous font vivre de belles histoires et nous transportent loin du quotidien. Et qui nous font croire à de gros mythos aussi, hein. Y a quand même deux, trois petites choses qui sont un peu embellies dans les films et séries policiers.

1. La chloroforme marche en quelques secondes

N’essayez pas de reproduire ça chez votre belle-mère pour vous sauver. On est formels, ça ne marche pas ! Contrairement à ce que les thrillers nous laissent croire lorsque les criminels veulent endormir quelqu’un rapidement en leur mettant un tissu plein de produit sur la face, la chloroforme met plusieurs minutes avant d’agir, ce qui laisse bien le temps à la victime de se débattre.

2. La police ne peut pas entrer chez toi sans mandat

Ahaha bien tenté, mais non. La police peut tout à fait entrer chez toi pour diverses raisons. Cela varie bien sûr selon les pays mais globalement, ils peuvent entrer s’ils pensent que quelqu’un est en danger à l’intérieur de ta maison, s’ils ont été appelé par quelqu’un pour des violences (conjugales notamment), s’ils considèrent qu’une personne qu’ils poursuivent se cache chez toi ou s’ils pensent que tu détiens des preuves nécessaires que tu pourrais détruire et qu’ils doivent récupérer.

3. Charles Manson était un serial killer

Et bien pas vraiment en fait. Parce que le mec a tout délégué à sa « famille », la secte qu’il avait créée. Donc il ne s’est jamais sali les mains. Il a quand même été condamné à mort pour avoir commandité tous ces meurtres avant que sa peine ne soit changée en prison à vie.

4. Il faut attendre 24 h avant de déclarer une personne disparue

Les mecs qui font ces scénarios sont complètement teuteu de nous faire croire ça. Évidemment qu’il ne faut pas attendre avant de signaler la disparition d’une personne, les 48 premières heures sont cruciales.

5. C'est pas grave s'il y a manipulation de témoins tant que c'est le gentil flic qui s'en occupe

D’après une étude, sur près de 26 séries, de Mindhunter à How to get away witth murder, l’abus de pouvoir sur les témoins y est montré comme acceptable et efficace puisqu’il est réalisé par le héros pour se sortir d’une situation problématique. Sauf qu’en fait, bah c’est illégal, voilà, maintenant arrêtez. C’est pas parce que vous êtes gentils et aimés de tous que vous êtes légitimes de le faire, non mais oh.

6. Les policiers qui courent dans un lieu inconnu avec l'arme à un mètre du corps

En se disant que peut-être, s’ils courent assez vite, ils pourront échapper aux méchants cachés derrière les murs du lieu qu’ils n’ont jamais visité. Mais oui bien sûr. Des policiers qui se lancent à la poursuite de suspects dans un lieu qu’ils n’ont pas sécurisé au préalable n’est clairement pas plausible. Ils observent tous les recoins et se baladent avec leur arme près du corps pour ne pas se faire désarmés avec un coup sec sur les coudes.

7. Les portières qui protègent des balles

Bon les vitres qui explosent à cause des tirs, ça c’est fréquent. Mais les héros ont tendance à se cacher derrière des portières pour éviter les balles qui leur sont tirées dessus. Sauf que les portières, bah c’est plutôt fait pour être beau et ergonomique que pour empêcher une balle de t’atteindre. Ou alors, ta clio a des portes en béton armé.

On nous prend vraiment pour des pigeons et c’est pas les seulsmensonges au cinéma. D’ailleurs, est-ce vous pensez qu’on peut enlever ses menottes en se luxant le pouce ? Non parce qu’ils disaient ça entre autres incohérences dans La Casa de Papel, alors moi, je me questionne.

Source : Cracked, Ooreka, Agence Science-Presse, Wikipédia, Hitek.