La quinzaine. C’est ainsi que par métonymie on désigne le tournoi de Roland Garros, l’un des quatre les plus prestigieux du monde et qui a pour spécificité de se dérouler sur terre battue avec des canotiers. Ambiance seizième décontract – pourquoi mettre des chaussettes dans ses mocassins blancs ? Ambiance connard 2000.

1. Le connard à canotier

Le connard à canotier est habillé en blanc. Il a les mains moites et sa chemise Alain Figaret comprime affreusement son petit ventre rond de connard à canotier. Le connard à canotier aime le tennis, qu’il a pratiqué avec son ami PPDA au Touquet il y a 25 ans. Mais le connard à canotier regrette le bon temps où le tennis, c’était McEnroe et Borg, où tennis rimait avec attaque, avec montées à la volée. En réalité, le connard à canotier regrette essentiellement sa jeunesse car il sait que tout le fric du monde ne l’empêchera pas de vieillir.

2. Le connard qui a fait 2 ans de tennis et donne des conseils aux mecs sur le court

« JOUE SUR SON REVERS ! » Michel Ducon a fait deux ans en club il y a dix ans et il en a tiré une expérience suffisante pour intervenir régulièrement et distiller ses conseils aux belligérants aux prises sur le court. « JOUE SUR SON REVERS ! ASSURE TA PREMIÈRE !!! » Michel Ducon est généralement français et donne ses conseilles en français y compris à des joueurs qui, eux, ne parlent pas français. Michel Ducon est très pénible, surtout lorsque l’on se retrouve assis à ses côtés.

3. Le connard invité qui n'en a rien à foutre du tennis et qui digère en loge présidentielle

Version évoluée du connard à canotier, le connard invité occupe un poste semi-important dans une boîte 100% ennuyeuse et bénéficie, à ce titre, d’invitations dans les loges de Roland Garros. Il ne paie rien, il a chaud dans son costume et il discutaille pendant les matchs avec d’autres personnes qui occupent des postes semi-importants dans des boîtes 100% ennuyeuses. Il bâille devant le tennis, laisse le siège vide pour se promener, mains dans le dos, dans les allées, et se casse dès qu’il en a l’occasion, laissant les sièges vides et rendant les mecs devant leur télé qui n’ont pas pu avoir de places verts de rage.

4. Le connard surexcité qui soutient les Français comme si c'était la Coupe du monde

Il connaît tellement bien ses joueurs français, le connard surexcité, qu’il les appelle non pas par leur prénom mais par leurs diminutifs : « Allez Nicoooooo ! » « Allez Mikaaaaa ! » « Allez la Clé !!!! » « Allez la Monf !!!! » « Allez Jooooo !!! » « Allez Richieeeee ! »

Tu vas la fermer, ta gueule ?

5. Le connard qui trouve que "c'est super guindé Roland Garros"

« Parce que tu vois, moi, j’ai fait les 4 Slams, si tu veux, je suis allé à Wim, à l’US, à l’Australian… Aujourd’hui, CLAIREMENT, l’Australian c’est le mieux, tu vois, mais niveau guindé, Wim’, c’est différent en fait, tu vois, c’est plus le poids de l’histoire, moins prout prout seizième… Alors forcément moi je veux pas NON PLUS qu’on devienne l’US ou c’est car-ré-ment beauf, mais tu vois, faut se détendre du slip, tu vois… »

6. Le connard qui fait des "palalalalalala lalala oléé !"

Il veut absolument lancer une ola, marquer de son empreinte son passage dans les tribunes et fédérer autour de lui. Et le fait que ce soit un match de double mixte avec des gens inconnus sur un tout petit court, il s’en fout. Lui, il veut sa ola. Régulièrement, il va essayer de la lancer, échouant chaque fois plus fort, recommençant tout de même jusqu’à ce que mollement et comme pour avoir la paix cinq personnes se lèvent et lui donnent satisfaction. Ce type a désespérément besoin qu’on l’aime un peu.

7. Le connard qui dit "Roland"

« Ah bah figure-toi qu’hier j’étais à Roland et que c’était su-per. J’adore Roland, moi. Y’a vraiment du cachet, une âme, quoi. Roland, c’est Roland et ça restera toujours Roland. C’est vraiment super que ce soit resté à Paris. Les joueurs adorent ça. Paris, c’est magique, tu vois. »

8. Le connard qui se promène dans les allées pour rencontrer des gens connus

« Oh t’as vu y’a Patrick Bruel ! T’as vu !? Oh putain, c’est Hanouna ! Oh bordel bordel, regarde y’a Paul Wermus ! »

Voilà la seule personne sur terre qui est heureuse de rencontrer Paul Wermus. La seule. L’unique. Le reste du monde s’en fout.

9. Le connard qui a payé ses putains de places à 300 balles alors qu'il a même pas de thune

Parce que c’est un passionné. Un vrai passionné. Il est venu en covoit’ à la faveur de 5 jours de congé sans solde, mais pour rien au monde il n’aurait raté Roland Garros. Un rêve qui se réalise : le type a toute sa vie rêvé de voir jouer Federer et son rêve va être exaucé. Sauf, bien sûr, s’il a pris des billets pour le mauvais court et que de ce fait il ne voit pas du tout Federer jouer et qu’il pleure, notre ami, il pleure sur sa vie gâchée.

10. Le connard envieux de tous les autres connards qui ont eu des places

BANDE DE SALAUDS JE RÊVAIS D’Y ALLER, MOI, A « ROLAND », ET DE METTRE UN CANOTIER AUSSI D’AILLEURS.

Garros gorille.