Les présidentielles arrivant à grands galops, ça se bouscule au portillon du concept d’émission politique bien vaseux. Avec pas moins de 100 rendez-vous politiques par semaine en France, la question se pose de savoir comment renouveler la parole politique, qu’est ce qu’on peut bien encore tirer d’eux ? Comment intéresser les plus jeunes ? Faut-il forcément verser dans l’intimité pour mieux séduire ? Bref, les concepts les plus débiles voient le jour sans qu’on sache encore à quelle sauce on va être mangés.

1. “Ambition intime”, grand champion de la médiocrité

Le concept de l’émission est simple, confronter chaque candidat à une personne qui rit bêtement et interroge ses invités autour d’un verre de vin en leur demandant s’ils aiment les chatons (et même qu’on vous a fait le récap du premier opus et des vraies infos politiques qu’on a pu retenir).

2. “Conversation secrètes”, un kilomètre à pied, ça use

Là encore l’intimité est à l’honneur. Quand il s’agit de starlettes, on s’en bat les reins mais quand il s’agit de politiques ça peut parfois être agaçant. Michel Denisot étant à un niveau zéro d’indiscipline, on pourrait le remplacer par un poney rose (au moins les invités arriveraient plus vite à leur destination plutôt que de se taper huit kilomètres de marche).

3. “Le divan” ou l’impudeur vomitive

Même si ce n’est pas une émission politique en soi, quelques-uns s’y sont frottés goulûment comme Jean-Luc Mélenchon, Frédéric Mitterrand ou Copé (et encore beaucoup d’autres sous l’aile de l’ancien présentateur Henry Chapier). Cette fois-ci, seul(e) l’invité/e est avachi/e sur un divan rouge et l’animateur dressé derrière comme un psy incite sa victime à l’introspection face à un public auquel l’invité/e tourne le dos. Déballage de bons sentiments en abondance garanti.

Source photo : Giphy

4. Gala.fr “Vous avez 5 minutes” (pour dire de la merde)

Copé et Lemaire y ont déjà participé. Le principe c’est que le journaliste a cinq minutes pour poser une avalanche de questions écrites par un enfant de 8 ans (mais ça c’est pas officiel) du genre “C’est quoi votre surnom ?” ou “C’est quoi votre animal préféré ?”. En fait, c’est surtout une émission qui n’a pas une tune et qui mise sur l’anecdote croustillante.

5. “Première campagne” sur Francetvinfo

Cette fois-ci, c’est au tour des adolescents de mener la conversation à la baguette avec les politiques et si certains s’en sortent plutôt bien, on peut se désoler qu’il faille à tout prix mettre des adolescents pour susciter l’intérêt des jeunes (et encore, les jeunes sont-ils vraiment plus intéressés ?).

6. Les late shows américains

Eh oui on est pas les seuls à faire de la daube et en matière de show politique, nos cousins d’Outre Atlantique sont particulièrement gratinés. Alors peut être que ça nous fait bien marre de voir Obama invité chez Jimmy Fallon, mais qu’on se le tienne pour dit, ce n’est qu’une belle mise en scène où les blagues sont bien écrites à l’avance pour mettre en valeur de joli politicien.

Source photo : Giphy

7. "Aló Presidente" la télé prise en otage

De 1999 jusqu’à sa mort en 2012, Hugo Chávez a pris en otage la télé vénézuélienne tous les dimanches dans une émission sans durée déterminée (qui a déjà duré plus de 8 heures, à côté, Vivement Dimanche c’est un mini clip) pour mettre en place une belle propagande politique à la gloire de la révolution bolivarienne.

8. La possible émission à venir : candidats à la présidentielle face aux animateurs de M6

Le Quotidien (TMC) révélait sur son émission du 2 novembre que M6 allait très probablement produire une émission politique dans la veine de « Ambition intime » où les animateurs phares de la chaîne joueraient le rôle des journalistes politiques. Bah oui hein, pasque les animateurs y parlent plus comme les gens ki regardent la tévé et ki pourron plus comprender les questions posées.

En attendant de découvrir les nouveaux concepts moisis qu’on va nous servir à base d’interview politique effectuée par des plantes vertes,  je vous recommande ce petit podcast de L’instant M qui se moque pas mal des poncifs journalistiques.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :