une_cochon-breton
Montage photo (creative commons) : Topito

C'est la crise dans le milieu de l'élevage porcin en France. Les prix sont trop bas pour que les éleveurs subsistent, les grands distributeurs refusent d'augmenter leurs tarifs, pris au piège de la concurrence avec les autres nations productrices, les esprits s'échauffent et le marché du porc a même fermé quelques jours. Si vous voulez soutenir les éleveurs et acheter leurs produits, il vous faut pourtant savoir le reconnaître, et pour ça il existe 10 critères qui vous permettront de faire la différence entre un porc danois et un porc breton.

  1. Sa chair est plus tendre et possède un léger goût de fleur de sel
  2. Sa provenance est normalement indiquée sur l'étiquette
  3. 90% des sites d’élevages sont engagés dans des cahiers des charges qualité en Bretagne (VPF, CCP, Label Rouge, Agriculture biologique Agriconfiance, Agriculture raisonnée)
  4. Sa chair tendre vient de son alimentation, à base de crêpes et de cidre exclusivement
  5. Il dit "Kenavo" quand il quitte une pièce
  6. Il porte un bonnet rouge
  7. Il emmène toujours un Gwenn ha Du, son drapeau, quand il part en festival
  8. Il est contre l'écotaxe et il ne changera pas d'avis merci pour lui
  9. Ils s'appellent tous Gwenael ce qui pose pas mal de soucis pour les différencier
  10. Il n'est pas alcoolique, ce sont des calomnies, des clichés, et ce serait bien d'arrêter avec ça

Soyez pas cons, achetez intelligemment, achetez breton.