Un ciné entre potes ou en couple, c'est toujours cool. Mais pour beaucoup, le meilleur moyen d'apprécier un bon film, c'est d'aller le voir seul. Et quand on est jeune, on a toujours droit à un tarif sympa. Alors pourquoi se priver ?

Top partenaire [?]
3872959826_f203c8017f_b
Crédits photo (creative commons) : B. Rosen

Inconcevable pour certains, idéale pour d'autres, la séance de ciné en solitaire divise. Pourtant, le cinéphile averti va toujours préférer aller seul au cinéma plutôt que de transformer cette séance en activité sociale. Parce qu'au cinéma plus qu'ailleurs, l'Enfer, c'est les autres.

  1. On peut se décider au dernier moment
    Passer devant un ciné, se rendre compte qu'on a deux heures devant soi, s'engouffrer sans vraiment réfléchir et s'offrir un ticket pour un moment posey, OKLM, seul face à la toile... Et si c'était ça le bonheur ?
  2. On se place où on veut, sans avoir à négocier
    Se mettre d'accord sur le film à voir, c'est déjà compliqué, être sur la même ligne en ce qui concerne la position par rapport à l'écran, c'est pratiquement impossible. Si vous vous accordez sur ces deux points, considérez que vous êtes avec votre âme sœur (et ne la laissez pas partir).
  3. On n'a pas à partager sa bouffe
    Parce que payer de la bouffe à un camarade, pas de problème. Mais les gens qui disent "nonnnon, c'est bon..." et qui picorent dans votre seau de pop-corn pendant que vous regardez un film, c'est tout simplement insupportable.
  4. On évite les contacts malencontreux sur l'accoudoir commun qui peuvent être mal interprétés
    Quand on est assis à côté d'un inconnu, la guerre de l'accoudoir commun est un affrontement aux règles claires : priorité au premier arrivé et qui va à la chasse perd sa place. Mais toucher par mégarde le bras d'une connaissance qui n'est pas son conjoint peut éveiller des suspicions et vous gâcher votre film avec des interrogations obsédantes ("que va-t-il penser? Est-ce que si je m'excuse ça va paraître bizarre? ")
  5. On peut mettre ses fringues sur le siège à côté
    Et si quelqu'un vient s'asseoir, on a juste à dire "désolé, mon ami est aux toilettes". Avec un groupe de potes, il est déjà plus délicat de faire croire que chacun a "un ami aux toilettes" curieusement placé un siège sur deux.
  6. On évite le malaise d'une scène gênante
    Une interminable scène de cul notamment. Ou bien... Non, on n'a pas d'autres exemples. Une grosse scène de cul qui ne veut pas se terminer au milieu d'un film qui n'a rien à voir, c'est ce qu'il y a de pire.
  7. On peut se casser quand on en a marre
    Sans avoir à convaincre son pote que ce film ne va nulle part, "mais tu vois bien que c'est le mec avec la balafre, le méchant! C'est évident! Et ne me dis pas que tu crois que son frère est vraiment mort! On n'a pas vu le corps, c'est bien qu'il va revenir! On est devant un navet! Il faut faire quelque chose!"
  8. On peut pleurer sans gêne
    On passera pour une madeleine, mais personne n'ira le mentionner lors d'une soirée entre amis dans un an ou deux. "Le dernier Tom Cruise? Attends... mais c'est pas devant ce film que Pascal a chialé comme une petite fille, Hahahaha..."
  9. On n'a pas à vivre ce moment gênant à la fin du film où on attend que l'autre dise "alors?"
    "Alors? T'as aimé?!!! Non?... euh... moi non plus en fait. Bon... on parle d'autre chose?"
  10. On peut dire après qu'on a trouvé cette comédie nulle à chier
    Et personne ne sera là pour vous rappeler que vous étiez mort de rire pendant toute la séance.
  11. On peut faire croire qu'on a tout compris du film immédiatement
    Et qu'on a pris une grosse claque en sortant du ciné, même si en réalité on a dû aller taper "Cloud Atlas Explication" sur Google en rentrant.

Et vous, vous êtes un cinéphile solitaire ?

Qu'on aime le Cinéma seul, en couple ou entre potes, il y a un truc qui ne change pas quand on est jeune : C'EST MOINS CHER. Et ça c'est vraiment le top. Allez, on se met en mode ciné !


Tarif jeunes par FNCF