Parmi les manifestations de la puissance des forces géologiques, il y a les éruptions volcaniques et les chutes d’eau. Parce qu’une douche géante qui envoie des rivières entières à des centaines de mètres en contrebas dans un bruit de tonnerre, ça rappelle bien que l’homme n’est pas encore tout à fait le patron sur cette planète et qu’il ne faut pas trop emmerder la Terre. Et comme c’est bien fichu, y’en a sur tous les continents.

1. Les chutes du Niagara (Canada/États-Unis)

Autant commencer par les plus célèbres, qui ne sont pourtant pas les plus hautes du monde. Situé entre les États-Unis et le Canada (deux villes jumelles du nom de Niagara Falls se partagent les chutes du Niagara de chaque côté de la frontière), cet ensemble de 3 chutes produit une grande quantité d’énergie et s’impose donc comme un centre stratégique unique de par ses multiples fonctions. Car bien sûr, les touristes s’y pressent en masse chaque année et contribuent au rayonnement du site à travers le globe.

2. Le Puits de Thor (États-Unis)

Situé sur la côté de l’état de l’Oregon, ce site unique qui emprunte le nom du dieu nordique (ou du super-héro Marvel c’est selon) fascine les visiteurs depuis des lustres. Il faut dire que voir l’eau du Pacifique s’engouffrer dans cette impressionnante cavité pour ressortir en jaillissant, constitue un spectacle somme toute incroyable. Attention néanmoins si vous vous y aventurez, car la dangerosité du lieu a largement été prouvée au fil des années.

3. Les chutes Victoria (Zimbabwe)

Très patriote, l’explorateur écossais David Livingstone décide de nommer ces chutes d’eau d’après sa chère et tendre Reine. Si il n’est bien entendu pas le premier être humain à les découvrir, c’est bel et bien le premier européen à tomber dessus, au Zimbabwe, en 1855. D’une largeur de 1700 mètres et pouvant atteindre 108 mètres de haut, ces chutes connues des populations locales sous le nom de Mosi-oa-Tunya marquent la frontière avec la Zambie et offrent un show ahurissant de beauté et de majesté.

4. Les chutes de Detian (Vietnam)

Aussi appelées Ban Gioc, ces chutes sont les plus grandes du Vietnam. Des chutes qui changent de forme lors de la saison des pluies, constituées de 3 groupes séparés par des éperons rocheux. D’une largeur totale de 100 mètres, elles se démarquent de par leur structure et sont souvent citées (comme chez nous) comme faisant partie des plus belles de la planète.

5. Les chutes du Yosemite (États-Unis)

Dans la vallée du Yosemite, dans le parc national éponyme en Californie, ces chutes culminent à 740 mètres et se composent d’une succession de 3 cascades. Une légende indienne affirme que l’eau à la base du site est habitée par les esprits de plusieurs sorcières. Une chose est sûre cependant, sorcières ou non, c’est que le spectacle est garanti !

6. Les chutes de Kaieteur (Guyane)

Dans la forêt d’Amazonie se dressent les chutes de Kaieteur, où de nombreux arcs-en-ciel apparaissent au grès des saisons, pour le plus grand bonheur des visiteurs. La nature luxuriante qui englobe ces chutes hautes de 226 mètres environ, et leur accès plutôt difficile, en font l’un des sites les plus courus de toute la Guyane.

7. Le Salto Ángel (Venezuela)

C’est elle ! La plus haute chute d’eau du monde, avec une hauteur de 979 mètres ! Une cascade qui doit son nom à Jimmy Angel, l’aviateur qui fut le premier à la survoler, et qui s’avère aussi impressionnante que les photos peuvent le suggérer. On a récemment pu voir le Salto Ángel dans l’horrible remake de Point Break.

8. Les chutes d'Iguazú (Argentine)

À cheval entre le Brésil et l’Argentine, les colossales chutes d’Iguazú rassemblent 275 cascades pour former un incroyable groupement. Miami Vice, Moonraker ou le dernier Indiana Jones en date y ont partiellement été tournés.

9. Dettifoss (Islande)

Isolée dans le désert, au nord de l’Islande, la chute d’eau Dettifoss est située à 308 mètres d’altitude et serait la plus puissante d’Europe, avec son débit de 200 m³/s et ses 44 mètres de hauteur. On la voit dans le film Prometheus, au tout début, quand un extraterrestre s’y jette afin de se sacrifier.

10. Les chutes de Sutherland (Nouvelle-Zélande)

Composées de 3 paliers, pour une hauteur totale de 580 mètres, les chutes de Sutherland sont les deuxièmes plus grandes du pays, après les chutes de Browne et leurs 843 mètres (on les confond d’ailleurs souvent). Sur l’île du sud, elles constituent une attraction unique.

Prêts à embarquer pour un tour du monde des chutes d’eau ?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.