une_trans
Crédits photo (creative commons) : Alberto Frank

Le "T" de LGBTQ+ a tendance à être oublié ou complètement incompris et malgré la surmédiatisation de célébrités comme Laverne Cox ou Caitlyn Jenner, les gens se posent encore beaucoup de questions sur les trans. Voici quelques petites choses à savoir, parce que ça ne peut pas faire de mal.

  1. On préfère en général "trans" ou "transgenre" à "transsexuel.le"
    "Transsexuel.le", c'est un terme médical, qui renvoie à la thérapie forcée, à la maladie. Être trans n'a jamais été prouvé comme étant une malade, et si certain.es font le choix d'utiliser ce mot, une grande partie de la communauté est contre.
  2. Être trans, ce n'est pas (forcément) un "homme qui veut être une femme" ou "une femme qui veut être un homme"
    Oui on sait ça serait beaucoup plus simple comme ça, mais que voulez-vous il y a aussi des trans qui n'ont pas de genre du tout et d'autres dont la perception du genre dépend des jours. En gros, être trans, c'est ne pas être en accord (ou pas tout le temps du moins) avec le sexe assigné à la naissance. Ça veut donc dire plein de choses différentes à la fois.
  3. On parle d'assigné à la naissance, pas de "né.e femme/homme"
    Pour la faire brève (et pas trop compliqué), le genre n'est pas une question de naissance ou de ce qu'il y a entre les jambes d'une personne, "on ne naît pas femme on le devient" disait cette bonne vieille Simone. D'où la nécessité de parler de genre "assigné".
  4. Tous les trans ne veulent pas être opéré.es
    Pour beaucoup, être trans, c'est ça : une opération. Hé bien, si beaucoup le font, ce n'est pas le cas de tous. C'est une question de choix. La transition médicale est un processus très long et assez coûteux donc pas mal de trans préfèrent s'en passer et ne voient pas ça comme un but.
  5. Ne demandez JAMAIS à une personne trans ce qu'elle a entre les jambes
    Pas mal de gens jugent bon de nous poser la question, histoire de clarifier un peu les choses. C'est gentil de vous inquiéter, mais globalement vous ne feriez pas ça avec votre voisin de métro alors merci de respecter un tout petit peu notre intimité. C'est ce que l'on appelle l'éducation.
  6. Si vous connaissez le nom de naissance d'une personne trans, oubliez-le
    C'est ce que l'on appelle le "dead name", et l'utiliser c'est dire à la personne trans que son identité actuelle n'est pas valide, qu'elle n'est pas "vraie" et que toute cette histoire de trans est une vaste mascarade. Bref, c'est pas hyper sympa vous l'aurez compris.
  7. Toutes les personnes trans ne sont pas homosexuel.les
    Certains, oui. D'autres, non. Il y en a pour tous les goûts et c'est ça qui est chouette.
  8. 41% des personnes trans ont déjà tenté de se suicider
    Oui bon, désolé de plomber l'ambiance, mais il se trouve qu'être trans n'est pas toujours facile à vivre, surtout pour les plus jeunes et surtout quand l'entourage n'est pas des plus ouverts. Et par "pas des plus ouverts" on veut dire très très con et complètement transphobe.

Et sinon vous pouvez visiter le blog Assignée Garçon de Sophie Labelle pour mieux comprendre.

Un top signé Danael

Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :